Retraite : les Français veulent partir avant 62 ans

 |   |  285  mots
Près d'un tiers des Français (29,5%) jugent qu'ils n'auront d'autre choix que de poursuivre leur activité au-delà de 65 ans.
Près d'un tiers des Français (29,5%) jugent qu'ils n'auront d'autre choix que de poursuivre leur activité au-delà de 65 ans. (Crédits : reuters.com)
... mais se voient travailler jusqu'à 65 ans. Les résultats de cette étude de l'institut ICMA Group pour le groupe de ressources humaines Randstad, révèle combien a changé la perception de l'Etat-Providence pour une majorité de Français.

Partir à la retraite avant 62 ans? Une majorité de Français le souhaite, selon les résultats d'une enquête de l'institut ICMA Group pour le groupe de ressources humaines Randstad, pulbiée lundi 22 septembre.

Ainsi, 54% des personnes interrogées veulent partir entre 60 et 62 ans et une large majorité (84,2%) ne souhaite pas travailler au-delà de 62 ans.

Les sondés sont même 14,4 % à souhaiter la prendre encore plus tôt, entre 55 et 59 ans. À l'inverse, seules 5,6% des personnes interrogées désirent travailler au-delà de 65 ans.

Les Français estiment qu'ils devront travailler plus longtemps

Partir à la retraite avant 62 ans est une utopie pour la plupart des personnes interrogées. Moins d'un quart d'entre elles (23,4%) pensent qu'elles pourront prendre leur retraite entre 60 et 62 ans tandis que la plupart (71,7%) estiment qu'elles devront travailler après 62 ans. Près d'un tiers des Français (29,5%) jugent même qu'ils devront poursuivre leur activité au-delà de 65 ans pour améliorer le montant de leur pension. De fait, selon une étude de la Drees (services statistiques du ministères des Affaires sociales), le montant mensuel moyen des pensions (régime de base et complémentaires inclus) s'élevait en 2012 à 1.288 euros, soit un taux de remplacement de 52,6% par rapport au salaire mensuel moyen du secteur privé (2.449 euros).

Les femmes sont 74,3% à penser devoir travailler jusqu'à 63 ans et plus contre seulement 69% des hommes.

L'âge de la retraite à taux plein varie de 65 à 67 ans pour la plupart des régimes. Pour les personnes nées après 1955, l'âge légal de départ à la retraite est fixé à 62 ans.

L'étude a été réalisée en ligne auprès d'un panel de 6.000 personnes âgées de 18 à 65 ans, représentatif de la population française, en novembre 2013.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/09/2014 à 20:49 :
Ce sont les patrons qui veulent que les collaborateurs partent avant 62 ans , il ya 20 ans déjà , une grosse entreprise parisienne s'est enorgueillie de ne pas avoir des + de 52 ans , je lis exactement l'inverse de ce qu'il se passe dans la réalité , celui qui a un bon poste ne veut pas partir : je ne comprends ces articles !
a écrit le 23/09/2014 à 19:46 :
Ils ont du faire le sondage au MEDEF... Allez le faire dans une usine qui pratique les trois 8 ou chez les boulangers... Vous verrez qu'ils seraient heureux de l'avoir pleine a 45 ans...
a écrit le 23/09/2014 à 13:49 :
la retraite...aux flambeaux !!!
a écrit le 23/09/2014 à 12:47 :
pour ma part je partirai à la retraite à 60 ans comme prévu de longue date !!!
a écrit le 23/09/2014 à 12:35 :
Il faut passer a la retraite par points pour le secteur privé,le secteur public étant par définition équilibré
a écrit le 23/09/2014 à 8:29 :
Nous partons souvent avant 62 ans, pré retraite déguisée,départ dit à l'amiable etc etc et avons en général comme dernier employeur Pole emplois....
a écrit le 23/09/2014 à 7:21 :
N oubliez pas la formule de Clemenceau instaurant la retraite des travailleurs ( a quel âge meur un ouvrier, 65 ans lui répond un conseiller. Ce sera donc 65 ans l âge de la retraite)
a écrit le 23/09/2014 à 6:17 :
Il ne faut pas s'étonner. Quand on voit les perspectives d'emploi, de conditions de travail et de fiscalité accrue, qui ne souhaiterait pas stopper de suite.
Il est urgent de redonner l'envie de travailler : améliorer l'éducation pour que les études faites correspondent aux métiers faits, formation tout au long de la vie professionnelle, aménagement temps partiel pour les plus de 50 ans, sécurisation financière en cas de perte d'emploi.
Réponse de le 23/09/2014 à 6:29 :
En partie d' accord avec vous.
a écrit le 22/09/2014 à 22:56 :
Ne soyez pas agressifs les personnes agées ont travaille et cotisé pour les précédents retraités elles méritent bien leurs retraites et ne sont pas responsables de l'Etat de la France actuellement.
a écrit le 22/09/2014 à 20:36 :
A quoi bon travailler plus pour gagner moins alors que nos gouvernants ne visent qu'à réduire notre espérance de vie.
a écrit le 22/09/2014 à 20:30 :
"Etude réalisée auprès d'un panel de 6.000 personnes", alors là je dis bravo. Et dire que TOUS les économistes invités sur les plateaux TV se démènent comme des fous pour nous faire rentrer dans la tête qu'il faudra travailler jusqu' à 67 ans pour sauver la patrie. Et bien non, 84,2% des français continuent de vouloir partir à avant 62 ans. Le français et est et restera français, difficile a faire rentrer dans le rang. Reste a savoir qui sont les 16 % restant.
Réponse de le 22/09/2014 à 22:42 :
L'âge légal de départ à la retraite des professions indépendantes comme les médecins est déjà 67 ans. Comme tout le monde le sait, les médecins ont une vie facile, ne travaillant jamais la nuit ou le WE, bénéficient des RTT et font grève régulièrement !...
Bref, il faut tous faire des efforts et commencer par supprimer les régimes spéciaux qui octroient la retraite à 52 ans !
Réponse de le 23/09/2014 à 9:28 :
de mille avec vous
a écrit le 22/09/2014 à 18:22 :
Mr Sarkozy s'est vanté hier de l'allongement à 62 ans de l'age de départ, ce qu'il a oublié de dire c'est que le début de l'explosion continue de la hausse du chômage des seniors correspond exactement à la mise en place de cet allongement. Contrairement à nos voisins, la sociologie de la France avec les territoires d'Outre Mer et l'immigration de peuplement ne peut pas donner du travail à tous et hélas il faut s'adapter et non pas penser que l'on peut travailler tous au delà de 60 ans.
Réponse de le 23/09/2014 à 2:43 :
Vous dites n'importe quoi, Il y a pas un nombre de postes fixe d'emploi en France, Votre analyse : un retraite = un chomeur en moins, est incorrect. Je vous invite a lire la definition du "sophisme d'une masse fixe de travail".
a écrit le 22/09/2014 à 17:40 :
S'agissant des régimes spéciaux, je suis complètement d'accord avec vous. Ces privilèges indus sont un scandale de la république que les salariés du privé dénoncent depuis des années car ce sont nos impôts qui compensent. J'ai pris ma retraite à 69 ans passés et ai payé pendant près de 15 ans de plus que les feignasses planquées. Hormis quelques postes difficiles, la plupart des régimes spéciaux ne peuvent justifier de la pénibilité de leur travail pour un départ à la retraite si précoce. Les syndicats qui ne sont pas à une fourberie près défendent ces "pôvres" gens alors que nous, dans le privé, à quelques exceptions médiatiques près, nous pouvons toujours crever, surtout dans les petites et micro entreprises. Je dois rectifier un point de votre texte, à savoir que les salariés du privé dont je suis ont travaillé 40 heures (beaucoup plus pour ce qui me concerne) avec moins de congés que la présente génération. Néanmoins quand on ne peut justifier d'un travail pénible, la solidarité devrait obliger les bénéficiaires de privilèges à payer un impôt compensatoire.
Réponse de le 22/09/2014 à 19:31 :
"Je dois rectifier un point de votre texte, à savoir que les salariés du privé dont je suis ont travaillé 40 heures (beaucoup plus pour ce qui me concerne) avec moins de congés que la présente génération." : Sur ce point, lire ce genre de remarque est particulièrement agaçant quand on voit tant de congénère trentenaires à 50 heures payées 35 avec pour autre choix le chômage. Les congés, quand les patrons veulent bien payer les heures supplémentaires qu'ils ne passent pas sous silence, ils s'en passent volontiers.
Du reste, pour le travail pénible, est-ce que les maçons, les fromagers, les éboueurs, etc. ont des régimes spéciaux?
Réponse de le 22/09/2014 à 20:40 :
Ne t'en fait pas va ; tu es plus prêt de la fin que du début. Bientôt tu n'auras plus à te tracasser pour cela.
a écrit le 22/09/2014 à 16:58 :
Les retraités des trente glorieuses et les babys boomers ont ruinés les caisses des retraites en particuliers les fonctionnaires, sncf, ratp, edf... on demande aux jeunes et génération future de payer l'addition. Quel égoïsme de ses vieux assistés des serviteurs de l'état non content en plus de ruiné notre pays...
Réponse de le 22/09/2014 à 20:41 :
Au lien de dire des C*****, tu ferais mieux de commencer à bosser.
Réponse de le 23/09/2014 à 5:57 :
Pourquoi ? On est dans un camp avec travail obligatoire ? A chacun son truc, les patrons, les congés payés, la retraite et après ... ou bien, La Liberté, La Vie ... !
Réponse de le 23/09/2014 à 14:00 :
oui, la liberté, la vie.... mais pas de boulot, pas de pognon !!
aucune raison que ceux qui bossent finance l'oisiveté des autres ...
Réponse de le 23/09/2014 à 17:26 :
Les personnes qui ont cette devise accroché au cœur et à la patte vivent sans
l' argent des autres ( ... )
a écrit le 22/09/2014 à 16:58 :
Les retraités des trente glorieuses et les babys boomers ont ruinés les caisses des retraites en particuliers les fonctionnaires, sncf, ratp, edf... on demande aux jeunes et génération future de payer l'addition. Quel égoïsme de ses vieux assistés des serviteurs de l'état non content en plus de ruiné notre pays...
Réponse de le 22/09/2014 à 22:49 :
Tout à fait d'accord. => taux de Csg retraités à aligner sur les actifs, régimes spéciaux à réformer plus sérieusement que Sarko..... Mais aussi orienter les capitaux vers le travail et non vers les rentes improductives, impôts sur la plus value des résidence principale (exception française)...
Réponse de le 23/09/2014 à 6:00 :
Tout à fait d' accord avec ce constat.
Réponse de le 23/09/2014 à 17:32 :
Moi aussi.
a écrit le 22/09/2014 à 16:21 :
Il suffit d'adapter les pensions à l'âge de départ, plus on part tôt moins on a de pension, en plus elles n'augmentent plus pendant deux ans contrairement aux salaires et aux impôts, et on les taxes de plus en plus. pressé d'être pauvre retraité ?? ou pressé de mourir ?.
a écrit le 22/09/2014 à 16:16 :
la france le pays où les gens ne veulent pas travailler, et veulent aller en retraite plus tot..pays de la paresse !!!
Réponse de le 22/09/2014 à 16:19 :
c'est une conception de la "vie" qui me plait assez, car vu notre temps passé dans l'échelle de l'univers c'est très court une vie.
Réponse de le 22/09/2014 à 18:51 :
C'est une conception de la vie qui me plait assez, vu qu'à l'échelle de l'univers une vie c'est très très court.
Réponse de le 22/09/2014 à 19:53 :
pays de paresse, c'est le mec ou la meuf qui vit du travail des autres... Il/elle a un travail enrichissant et bien payé, voyage, et profite pendant sa vie.
Les autres soit disant paresseux selon ce cher mossieur ou cette chère dame, c'est 'écrasante majorité des gens qui vivent dans l'angoisse de pas boucler la fin du mois, toujours plus de pression pour produire plus et ne pas perdre son travail, et un travail répétitif et aliénant moralement et physiquement...
Les aspirations de départ plus précoces sont légitimes, le seul critère devrait être l'espérance de vie.
Réponse de le 23/09/2014 à 6:09 :
@thomas + 100 !
Réponse de le 23/09/2014 à 8:42 :
"la france le pays où les gens ne veulent pas travailler, et veulent aller en retraite plus tot.." : Faux! Quand ils sont déjà en retraite, ils veulent une retraite plus tard pour les autres! Ils veulent même que les infirmières et les chirurgiens travaillent à l'oeil pour qu'on ne redresse pas les comptes de la sécu en appliquant une règle simple : LA REDISTRIBUTION, Il ne sort pas plus d'argent qu'il n'en rentre.
C'est tellement facile de cracher sur les actifs à 50 heures payées 35 quand on est un grand groupe d'électeur! On peut même louer des clapiers à des prix délirants : On trouve du soutien chez nos enfants logés jusqu'à leur 30 ans par la famille! Il faut aider nos parents à nous aider!
a écrit le 22/09/2014 à 16:11 :
Quoique vieillir sera bientôt un luxe que les Français ne pourront plus se permettre même en ayant travaillé et cotisé toute une vie.
Réponse de le 22/09/2014 à 17:34 :
eb! bien , on trouvera une solution", pour s'en débarrasser "...IL y en a que ça démange sur ce site! il n'y a rien pour vous.
a écrit le 22/09/2014 à 14:52 :
il est plus que temps de tenir compte de l'espérance de vie pour les départs en retraite... Il y en a qui vivent beaucoup plus que les autres
Réponse de le 22/09/2014 à 20:45 :
Surtout les femmes qui ont une espérance de vie supérieure de 9 ans .aux hommes...
a écrit le 22/09/2014 à 14:37 :
bien oui et pourquoi pas à 50 ans tant qu'on y est.
Réponse de le 22/09/2014 à 17:33 :
Comme de nombreux fonctionnaires ?
Réponse de le 23/09/2014 à 6:12 :
Moi je dis à 4o - 45 ans, Non ? Question de logique dans un pays qui compte 5 millions ou + de personnes sans emploi ...
a écrit le 22/09/2014 à 14:16 :
67 pour tous.
Réponse de le 22/09/2014 à 18:27 :
Vous oubliez que la sociologie de la France ne permet déjà pas à tous de rentrer dans le monde du travail entre 20 et 62 ans. Renseignez vous sur les départements de la Réunion ou de Mayotte qui font partie de la France mais qui ne pourront jamais offrir assez de poste de travail pour leurs résidents. Il faut donc raison gardée avant de parler de 67 ans alors que déjà dans l'hexagone 50% des plus de 55 ans sont dans des régimes de préretraites déguisées !
Réponse de le 23/09/2014 à 6:23 :
Plutôt disons ... entre 85 et 90 ... pendant qu' on y est !
a écrit le 22/09/2014 à 13:36 :
A 60 ans j aurais cotisé 43 ans et j exigerais ma retraite contrairement au élus fontinnaires qui ont leur retraite depuis leur 53 ans et cumulent avec deux ou trois mandats ... Sinon cher amis a 60 ans n ayant plus rien a attendre de la vie je serais leur pire cauchemar ....
Réponse de le 22/09/2014 à 17:11 :
ok chiche on vous regarde
a écrit le 22/09/2014 à 13:16 :
Si tout les Français cotisaient et obtenaient la retraite du prive
La moitié du chemin serait fait !
Mais pour ça il faudrait que nos dirigeants soient courageux et c'est bien le problème ne pas toucher à son électorat !!!!!
Réponse de le 22/09/2014 à 13:30 :
vous revez, meme en alignat les retraites du plublic sur le prive, ca ne reglerait pas le pb ! On a 2 solutions, soit faire payer les jeunes en les taxant plus (ou en vivant a credit), soit faire payer les vieux en baissant leurs retraites. Vu le poids electoral des vieux, devinez quel choix est fait a chaque fois ?
Réponse de le 22/09/2014 à 14:10 :
oui tout le monde avec le même régime (8 à 10 milliards d'économie)
comme ça lors des réformes tout le monde est concerné
égalité
ps : cotisation à l'unedic des fonctionnaire aussi
a écrit le 22/09/2014 à 12:57 :
Demander a qu elle age on veux partir ala retraite tout le monde dit demain lol
a écrit le 22/09/2014 à 12:46 :
Sondage passionnant. Les Français auront les retraites et les salaires que l'économie pourra leur fournir. Le temps des droizakis est révolu. Le socialisme a vaincu. Il faut maintenant travailler et investir sinon c'est cuit.
Réponse de le 22/09/2014 à 15:52 :
"Le socialisme EST vaincu" fixed.
a écrit le 22/09/2014 à 12:43 :
Peut etre que les jeunes devraient se couper le poil qu'ils ont dans la main:ils n'auront pas de retraite sans avoir cotisé tout une vie de labeur comme notre génération
Réponse de le 22/09/2014 à 14:06 :
merci d'insulter les jeunes ça c'est du respect
une vie de labeur peut-être mais avec un énorme déficit avec
de plus avec un régime spéciaux avantageux .... pas de leçon svp
Réponse de le 22/09/2014 à 16:50 :
Toute une vie de labeur ?! C'est une blague ? Vous avez « travaillé » 35h semaine (travail effectif 10h) sans aucune pression ni obligation de résultat. C'est à cause de votre génération d'égoïste que la France va si mal. Vous avez gangréné la France! Je suis un "jeune" actif. Je ne suis pas un fainéant, il faudrait travailler 45h semaine (MINIMUM) et partir à la retraite à 70 ans environ. La France est le seul pays ou personne ne veut travailler. Je suis catastrophé quand je vais dans des entreprises ou les salariés ne pensent qu’à esquiver le travail. C’est une honte !!
Réponse de le 22/09/2014 à 16:50 :
Toute une vie de labeur ?! C'est une blague ? Vous avez « travaillé » 35h semaine (travail effectif 10h) sans aucune pression ni obligation de résultat. C'est à cause de votre génération d'égoïste que la France va si mal. Vous avez gangréné la France! Je suis un "jeune" actif. Je ne suis pas un fainéant, il faudrait travailler 45h semaine (MINIMUM) et partir à la retraite à 70 ans environ. La France est le seul pays ou personne ne veut travailler. Je suis catastrophé quand je vais dans des entreprises ou les salariés ne pensent qu’à esquiver le travail. C’est une honte !!
Réponse de le 22/09/2014 à 18:43 :
il y en a qui ne tapent pas sur les vraies cibles !! dommage!
a écrit le 22/09/2014 à 12:32 :
Voila un sondage intéressant.
On pourrait même commencer par la retraite de 25 à 50 ans et financer tout cela par la dette!!
a écrit le 22/09/2014 à 12:29 :
Pourquoi attendre 62 ans ? La retraite à 55 ans pour tout le monde, comme pour les cheminots, et basée sur les 6 derniers mois de salaire, comme les fonctionnaires. Les actifs et les générations futures paieront !
Réponse de le 22/09/2014 à 12:36 :
generations futures = des palmes de naissance
Réponse de le 23/09/2014 à 7:08 :
et d'autres domestiquées de naissance ... Non ?
a écrit le 22/09/2014 à 12:28 :
ce sont bien sûr les chômeurs qui financeront ?
a écrit le 22/09/2014 à 12:24 :
de toute façon à considérer les sommes récoltées pour les retraites , on sait que la moitié suffit pour payer les retraites de la sécu , alors il est temps de voir ce qui ce passe et à quoi sert le restant et là on aura fait un grand pas .
Réponse de le 22/09/2014 à 14:09 :
voilà un commentaire intriguant... êtes-vous sûr que 50% des sommes disparaissent? je m'étais demandé pendant longtemps comment les caisses de retraite étaient gérées - quels placements sont faits, avec quelles rentabilités, mais aussi salaires des directeurs notamment, nombre d'employés, salaire moyen, rotation du personnel, absentéisme .... - ... mais bien sûr pas le gramme d'une info intéressante dans les journaux... ou alors j'ai une très mauvaise vue!
Réponse de le 22/09/2014 à 15:16 :
revoir "c" dans l'air d'y a environ plus d'un an sur les retraites
Réponse de le 22/09/2014 à 19:24 :
Je peux confirmer que l'argent versé au RSI se volatilise:retraite moyenne des commerçants,365 euros
a écrit le 22/09/2014 à 12:20 :
Il faut repenser le problème des retraites, et surtout leur mode de financement.
a écrit le 22/09/2014 à 12:19 :
Comme souvent, et nos voisins ne se privent pas de le penser, les français donnent l'impression de vouloir le beurre et l'argent du beurre. Ça et les arrêts maladie abusifs, le rsa, etc. Réveillons nous ! Qu'on aime ou pas, le monde à changé !
a écrit le 22/09/2014 à 12:08 :
Pour tous un système de calcul en points comme L ARRCO ou l ARGIC, mais un système unique un prix d'achat du point et un prix de service : tout simple tout bête. Ensuite on part quand on veut à partir de 50 ans, mais on ne vient pas se plaindre si on a une misère comme retraite, la démarche sera faite en connaissance de cause.
Réponse de le 22/09/2014 à 12:22 :
Il faudrait simplement prévoir un financement complémentaire. Merci.
Réponse de le 22/09/2014 à 12:35 :
tout à fait d'accord, chacun devrait pouvoir prendre sa retraite dés 50 ans puisque les patrons n'embauchent plus ces "vieux". Par contre si par bonheur vous retrouvez un emploi, vous pourrez cotiser et votre retraite finale sera comptabilisée à l'âge légal de celle-ci.
Réponse de le 22/09/2014 à 12:40 :
Tout a fait d'accord, mais pour installer ça il faut des C.....que nos politiciens n'ont pas.
Réponse de le 22/09/2014 à 12:42 :
+1:ce que vous dites est la seule vraie réforme structurelle a faire.les réformes du type retraite a 67 ans sont des inepties des pseudo-libéraux qui n'osent pas toucher aux régimes spéciaux ou aux préretraites et licenciements convenus dans les grosses entreprises
Réponse de le 22/09/2014 à 13:08 :
Je complète mon propos; ...par la dette, la capitalisation, la TVA sociale, la fiscalité énergétique. Choisissez.
Réponse de le 22/09/2014 à 16:11 :
@Gépé, pas d'accord. Pourquoi une complémentaire alors qu'on pourrait tout simplement s'occuper chacun de notre placement retraite ? Pourquoi devrais je cotiser à une retraite par répartition si je n'en ai pas envi ?

Privatisation de la retraite, et rendez nous nos cotisations ! Chacun pour soit, et Dieu pour tous, ça c'est juste.
a écrit le 22/09/2014 à 11:45 :
on demande pas la retraite mais quand vous avez 42 ans de travail pénible ca suffit car apres les problèmes santé arrive , mais pour quel salaire c est pas celui de sarko qui sai augmenter de + de 30%
a écrit le 22/09/2014 à 11:30 :
Moi aussi je voudrai arrêter de travailler dès mtnt... C a d a 30 ans....
C'est important d'avoir des rêves, mais c'est mieux qu'ils restent des rêves, ça permet d'avancer.
Ça veut donc dire que 84% des français sont des fainéants, qui ne pensent qu'à leur pomme. Bande d'assistés!
Réponse de le 22/09/2014 à 11:43 :
a 30 je ne pensais qu'à travailler .... en approchant des 60, et en ayant commencé à 17, je peux te dire que je voudrais déjà y être ..... mais chacun ses visions des choses ... et surtout chacun son métier ...parfois de fainéant ...donc tu pourras bosser juska 80 balais tu ne seras pas fatigué
Réponse de le 22/09/2014 à 11:43 :
a 30 je ne pensais qu'à travailler .... en approchant des 60, et en ayant commencé à 17, je peux te dire que je voudrais déjà y être ..... mais chacun ses visions des choses ... et surtout chacun son métier ...parfois de fainéant ...donc tu pourras bosser juska 80 balais tu ne seras pas fatigué
Réponse de le 22/09/2014 à 11:48 :
Toujours des raccourci rapides qui ne vous honorent pas! Quoi de plus naturel d'aspirer à 62 ans à prendre sa retraite. selon la pénibilité du cet âge pourrait être modulé. toutefois travailler avec des "Ben" cela doit être très pénible et l'on a envie de prendre sa retraite au plus tôt. Essayer de voir un petit plus loin que votre nombril. les cimetières sont remplis de gens irremplaçables comme vous et malgré cela la terre continue de tourner.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :