Fort recul de la production industrielle britannique en novembre

 |   |  192  mots
La production industrielle outre-Manche a reculé plus que prévu en novembre, enregistrant sa plus forte baisse en rythme annuel depuis le début des années 1980, signe que l'économie britannique pourrait enregistrer un très fort recul.

Selon les statistiques officielles publiées ce vendredi, la production manufacturière britannique a reculé de 2,9% en novembre, sa plus forte baisse mensuelle depuis l'été 2002 et bien plus que la baisse de 0,7% attendue en moyenne par les analystes. Par rapport à novembre 2007, la chute de la production atteint 7,4%, du jamais vu depuis juin 1981, selon l'Office national des statistiques (ONS).

De son côté, la production industrielle a reculé de 2,3% en novembre et de 6,9% en rythme annuel, plus forte baisse sur un an depuis mars 1981.

Ces chiffres devraient nourrir les craintes de voir le Royaume-Uni s'enfoncer dans une récession marquée et durable. Ils pourraient aussi alimenter les spéculations sur la poursuite de la baisse du taux d'intérêt de la Banque d'Angleterre qui vient des les réduire de 0,5 point pour les ramener à 1,5%, du jamais vu depuis la création de cette vénérable institution en 1694.

Par ailleurs, les prix à la production outre-Manche sont restés inchangés sur le mois en décembre, tandis que leur hausse sur un an a ralenti à +4,7%, contre +5,1% le mois précédent, selon les chiffres publiés ce vendredi par l'ONS.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
la vrai reprisede l'emploi,est le logement.Construisons des maisons écologique sur des terrains classé agricole ou nc, immédiatement, c'est 20000 logements,des emplois,des recettes,desz créations d'entreprises,une baisse des prix de l'immobilier et de la location.Les sommes investit par les particuliers profiterai au pays.Voila une réforme qui enrichi le pays.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :