Geithner hostile à une régulation internationale des marchés financiers

Le secrétaire américain au Trésor tient à ce que la régulation financière reste un domaine national. Il assistera au G20 avec l'ambition de rassembler les pays partenaires.

1 mn

L'idée de créer un "supergendarme" de la finance mondiale ne séduit pas Tim Geithner, le nouveau secrétaire (ministre) au Trésor américain. Selon un entretien mis en ligne sur le site du "Financial Times", il estime qu'une "autorité nationale doit avoir la responsabilité de la supervision globale de ses institutions".

En clair, pas question pour l'Etat américain de déléguer la régulation de Wall Street à une instance internationale. Mais Tim Geithner se défend pour autant de vouloir faire "bande à part". L'ancien directeur de la Fed (réserve fédérale) de New York estime que les réformes entreprises sur une base nationale "ne marcheront pas si [les Américains] ne sont pas en mesure d'amener d'autres" pays à partager leur vues.

Le secrétaire au Trésor accompagnera donc le président Obama à Londres jeudi pour le sommet du G20 avec la ferme intention de rallier ses partenaires économiques à sa cause. Beaucoup l'accusent de vouloir les pousser à injecter des fonds supplémentaires dans leurs économies, une mesure qui est loin de séduire en Europe, en particulier en Allemagne. Mais Tim Geithner récuse cette idée et affirme que les positions des uns et des autres ne sont pas si éloignées, se réjouissant du "plus grand degré de consensus", par rapport à la crise asiatique en 1998.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 11
à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Pauvre M. Geithner ! A-t-il seulement été admis au certificat d'études primaires ?

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Pauvre ignorant vous avez peut être des diplômes mais aucune idée de la finance internationale autrement que dans l 'anticapitalisme et anti Américanisme primaire

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Il est toujours pénible de lire des commentaires d'une arrogance ahurissante tel celui de FL. Je me demande quel est le super génie qui se cache derrière ce pseudo. Vu le mépris du commentaire, j'imagine qu'il est au moins Prix Nobel ?

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Et bien les traders vont continuer a jouer et les autres paieront!!! on s'enfonce dans la dépression car aucun investisseur n'acceptera ce mode de fonctionnement.

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Je suis d'accord avec lui. C'est bien une idée des communistes français qui dirigent la France qui voudrait tout "fonctionnariser". Bravo Mr Geithner tenez tête à ces bolchéviques franchouillards !!

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Préparez vous: a la guerre, la vrai, celle qui fait des grosses taches rouges. C'est la ou les USA nous emmène. Celle ci résoudra deux problèmes majeurs: 1/ la dette US 2/ La surpopulation mondiale.

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
ils ne veulent pas d'une régulation internationale... mais se voient déja s'octroyer ce role ...bien sûr

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
je le savais bien!

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Ces américains ont entrainé le monde dans la récession et persistent à poursuivre dans la déflation ! pourquoi avons nous accepté d'entrer dans l'OTAN ?

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Evidemment , M.Geithner, réguler comme on le fait dans la zone Euro, ça empêche de profiter de la planche à billets, et de la désindexation à l?or, en faisant payer les autres, mais si on s?arrête, la bulle éclate? Qu?ont donc les américains à cacher...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Bouleveser le capitalisme fondé sur le dollar comme principal monnaie d'échange, je comprends la position de M.Geithner. Cependant, sans tout bouleverser, ne serait il pas possible d'améliorer les instances de controle existantes qui ont failli dans ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.