Tensions sur le pétrole entre la Russie et l'Ukraine, l'Europe menacée

 |   |  191  mots
La Russie a averti l'Union européenne d'un possible arrêt des livraisons de pétrole via l'Ukraine. La Slovaquie, la Hongrie et la République tchèque seraient directement concernés.

Après le conflit gazier l'hiver dernier, les tensions entre la Russie et l'Ukraine concernent désormais le pétrole. La Russie a ainsi averti ce lundi l'Union européenne (UE) d'une possible interruption de ses livraisons de pétrole via l'Ukraine. En cause, un nouveau désaccord sur les prix entre Moscou et Kiev.

Trois pays européens sont concernés par d'éventuelles suspensions de livraisons de pétrole : la Slovaquie, la Hongrie et la République tchèque. Le gouvernement slovaque a d'ores et déjà convoqué ce lundi une réunion d'urgence du Conseil de sécurité du pays.

Selon des sources citées par l'agence Reuters, les perturbations en Europe liées à une dispute sur l'énergie entre la Russie et l'Urkraine devraient être toutefois limitées, les pays de l'Union européenne possédant des réserves de pétrole suffisantes. "Les stocks de pétrole des pays membres de l'UE potentiellement affectés sont appropriés et il n'y a dans l'immédiat aucune raison de s'inquiéter pour l'approvisionnement en énergie des particuliers ou des entreprises", affirme une source au sein de l'UE.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :