Les taux irlandais restent stables malgré la dégradation de Fitch

 |   |  190  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
Les obligations d'Etat irlandaises sont restées relativement stables, malgré la dégradation de la notation du pays par Fitch de « A+ » à « BBB+ ».

Les obligations d'Etat irlandaises sont restées stables ce jeudi par rapport à leurs homologues allemandes malgré la dégradation de la notation du pays par Fitch. Evoluant en sens inverse des prix, le taux à 10 ans irlandais se détendait de 5 points de base, à 7,98%, tandis que le taux allemand baissait de 4 points, à 2,97%. L'écart de taux entre les obligations à 10 ans allemandes et irlandaises, qui mesure la prime de risque exigée par les investisseurs, se maintenait à environ 500 points de base (soit 5%), après être montée à 670 points le 30 novembre.

Coûts de restructuration bancaire

L'agence Fitch a dégradé de « A+ » à « BBB+ » la notation à long terme de l'Irlande, qui est assortie d'une perspective stable. L'agence de notation cite notamment les coûts de la restructuration du secteur bancaire, une incertitude accrue en matière de perspectives économiques ou encore la détérioration des finances publiques. Quelques jours avant que l'Irlande reçoive une aide de 85 milliards d'euros de l'Union européenne et du Fonds monétaire international, l'agence Standard and Poor's avait abaissé le 23 novembre dernier de « AA- » à « A » la note de l'Irlande, qui est notée « Aa2 » chez Moody's.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/12/2010 à 13:08 :
Peu importe les agences de notation !
Peu importe le taux !
L'Irlande n'a pas besoin d'argent avant l'an prochain. Et en plus l'Irlande dispose d'un crédit de 85 milliards.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :