Le compromis fiscal Obama - républicains rejeté par les démocrates de la chambre

 |   |  233  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
"La Chambre n'a pas été consultée pendant les négociations qui ont produit ce compromis, et notre soutien ne peut être tenu pour acquis maintenant ou à l'avenir", a expliqué le représentant démocrate Raul Grijalva.

Les démocrates de la Chambre des représentants américaine ont rejeté jeudi soir un compromis sur des allégements fiscaux conclu par le président Barack Obama avec l'opposition républicaine.

Obama avait pourtant pressé ces derniers jours son camp démocrate de le soutenir dans cette démarche afin d'éviter une hausse d'impôt prévue pour le 1er janvier 2011.

Les allégements d'impôts, notamment pour les plus aisés, adoptés sous la présidence de George W. Bush en 2001 et 2003 doivent expirer fin décembre. Les démocrates (et Barcak Obama initialement) ne veulent prolonger que les allégements des classes moyennes, gagnant moins de 250.000 dollars par an.

Le président a changé d'avis après sa défaite aux récentes élections de mi-mandat au bénéfice des républicains et afin d'obtenir la prolongation pour 13 mois des allocations chômage. Sinon, des centaines de milliers voire des millions d'Américains sans emploi risquaient de se retrouver du jour au lendemain sans indemnités donc sans argent.

"La Chambre n'a pas été consultée pendant les négociations qui ont produit ce compromis, et notre soutien ne peut être tenu pour acquis maintenant ou à l'avenir" a expliqué le représentant démocrate Raul Grijalva. Au Sénat, le chef de la majorité républicaine Harry Reid a dit travailler à des "changements" sur le compromis.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/12/2010 à 15:55 :
On voit qu'Obama est plus préoccupé par son image que par le sort des Américains. De plus, les Républicains doivent se marrer, parce que si ce plan passe sous la gouverne d'Obama, ils auront la partie belle à déclamer que ce sont les Démocrates qui ont creusé le déficit !! Il faut tout de même rappeler que ce plan coâtera quelqqes 900 millards aux contribuables américains. C'est quoi le superlatif de déficits abysmaux ???
a écrit le 10/12/2010 à 10:12 :
Là, ça prend une mauvaise tournure...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :