Des Chinois auraient piraté les ordinateurs du gouvernement canadien

 |   |  225  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : DR)
Le gouvernement du Canada a été victime en janvier d'une cyberattaque en provenance d'ordinateurs installés en Chine, a rapporté mercredi la radiotélévision canadienne (CBC). De son côté, Pékin a démenti.

Après les multinationales pétrolières espionnées c'est au tour du gouvernement canadien d'être victime d'une cyberattaque venant de la Chine. Selon la radiotélévision canadienne (CBC) des pirates situés en Chine sont parvenus à entrer dans le système informatique du ministère des Finances et du Conseil du Trésor.

Lorsque l'attaque a été découverte, l'accès à Internet a été coupé dans ces deux ministères. Un porte-parole du ministre Stockwell Day, président du Conseil du Trésor, a déclaré que les autorités canadiennes avaient détecté une tentative illégale d'intrusion dans le système informatique de ce ministère.

Il n'a pas précisé si ces attaques provenaient de Chine, comme l'a affirmé la CBC. "Rien n'indique que la moindre information relative à un citoyen canadien ait été compromise", a écrit ce porte-parole dans un courriel.

Les services secrets canadiens se plaignent régulièrement de ce qu'ils qualifient d'espionnage industriel de la part de la Chine et d'autres pays.

Pékin a pour sa part démenti toute implication dans cette cyberattaque ce jeudi selon l'agence Agence France presse. Un porte parole du gouvernement a déclaré  "Les allégations selon lesquelles le gouvernement chinois soutient le piratage informatique sont infondées". Il a ajouté "la Chine est aussi une victime du piratage".
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :