Zone euro : l'inflation à 2,3% en janvier

 |   |  236  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
L'inflation a accéléré en janvier dans la zone euro, à 2,3% sur un an après 2,2% en décembre, mais la hausse des prix à la consommation a été moins forte que les 2,4% annoncés auparavant, selon Eurostat. Elle reste cependant supérieure à l'objectif de la BCE.

Eurostat a annoncé ce lundi une inflation annuelle de 2,3% le mois dernier, contre une première estimation de 2,4%, et après 2,2% mesuré en décembre. D'un mois sur l'autre, les prix ont baissé de 0,7%, alors que les économistes interrogés par Reuters anticipaient un recul de 0,6%.

Les carburants ont ajouté 0,58 point au pourcentage annuel, le fioul domestique 0,19 point, l'électricité 0,11 point et le gaz 0,1 point.

La BCE souhaite une inflation tout juste inférieure à 2% sur un horizon de deux ans. Elle a dit que l'inflation par les prix de détail culminerait sans doute en mars avant de redescendre par la suite, tout en restant sans doute au-dessus de son objectif.

Hors prix de l'énergie et des produits alimentaires frais, une autre composante de l'inflation suivie de près par la BCE, l'inflation mensuelle est négative (-1,3%, pour un consensus à -1,2%), donnant une inflation annuelle de 1,2%, conforme au consensus, après 1,1% en décembre.

Par ailleurs, les prix à l'importation ont augmenté plus que prévu en janvier en Allemagne, selon l'Office fédéral de la statistique. Leur hausse est de 1,5% d'un mois sur l'autre et de 11,8% annuellement, alors que le consensus donnait 1% et 11,2% respectivement.

En France, les prix de production de l'industrie ont enregistré un quatrième mois consécutif de hausse sensible en janvier, augmentant de 0,9% par rapport au mois précédent et portant à 5,6% leur progression sur un an, selon l'Insee.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/03/2011 à 22:50 :
et pourquoi croyez-vous que miss lagarde, c'est empressée de faire croire aux français, que 2% sur leur livret A c'était un cadeau!
cher français, on vous a une fois de plus B...zé

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :