La Banque mondiale s'inquiète pour les pays émergents

 |   |  187  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Les pays émergents doivent s'attendre à un ralentissement de leur croissance économique, en partie à cause de la crise de la dette souveraine en Europe, a averti mardi la Banque mondiale.

"L'Europe semble entrée en récession, et la croissance de plusieurs grands pays émergents (Brésil, Inde et dans une moindre mesure la Russie, l'Afrique du Sud et la Turquie) ralentit", déclare la Banque mondiale dans l'actualisation de ses prévisions de juin dernier.

Selon la Banque mondiale, la croissance mondiale sera de 2,5% en 2012 et de 3,1% en 2013, soit bien moins que les 3,6% de croissance pour chacune de ces années qu'elle prévoyait encore en juin.

La croissance des économies des pays émergents va rester plus forte que celle des pays riches mais la Banque mondiale abaisse sa prévision de croissance des pays en développement, à 5,4% en 2012 et 6% en 2013. Dans ses précédentes prévisions, elle tablait sur 6,2% pour 2012 et 6,3% en 2013 pour les pays émergents.

De même, l'institution financière prévoit une augmentation des menaces pesant sur la croissance. "Le ralentissement en Europe et l'affaiblissement de la croissance dans les pays émergents accroît le risque de voir ces deux phénomènes se renforcer l'un l'autre, ce qui pourrait déboucher sur une situation plus terne encore", ajoute la Banque.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/01/2012 à 15:32 :
Entendu, mais pas trop s'affoler cependant pour les pays émergents. La dernière fois qu'il a été constaté une telle croissance en France remonte aux années 72/73.
Réponse de le 18/01/2012 à 17:24 :
@jojo: et je suis actuellement au Nicaragua, et c'est impressionnant le nombre d'Américains, de Canadiens et même d'Européens qui viennent avec leurs dineros acheter des résidences et monter des entreprises. Tous disent qu'isl fuient l'Doccident. Je ne serais donc pas surpris que ces pays profitent de cette manne plutôt que de régresser comme le prétendent les charlatans qui se disent experts :-)
a écrit le 18/01/2012 à 14:29 :
Prévisions totalement bidons !!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :