Ce qu'il faut savoir de l'actualité internationale ce mardi 27 mars

 |   |  469  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : AFP)
De la Corée du Sud au Mali en passant par la Syrie... le tour du monde de l'actualité du jour.

Sommet du nucléaire en Corée du Sud

Le président américain Barack Obama a déclaré mardi que la sécurité du monde dépendait des actions décidées lors du sommet du nucléaire, qui se déroule actuellement à Séoul en présence des représentants de 53 pays. De son côté, le président chinois Hu Jintao a exprimé "de grandes inquiétudes" sur le projet de lancement d'une fusée par la Corée du Nord, lors d'une rencontre lundi avec son homologue américain Barack Obama précédant le sommet. La Chine est le seul allié de poids de Pyongyang.

Mali : sommet des chefs d'Etats d'Afrique de l'Ouest pour trouver une issue à la crise

La junte au pouvoir au Mali depuis le 22 mars a appelé lundi soir les rebelles touareg qui progressent dans le nord à "cesser les hostilités" et à négocier, au moment où son isolement, à la fois au niveau international et à l'intérieur du pays, n'a jamais été aussi fort. Plus d'un millier de personnes ont manifesté lundi à Bamako pour exiger le départ de la junte. Un sommet extraordinaire des chefs d'Etat de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao) se tient à Abidjan mardi pour tenter d'esquisser une sortie de crise. Deux représentants de la junte y participeront.

Syrie : offensives meurtrières de Damas contre plusieurs villes rebelles

L'armée syrienne a mené lundi des offensives meurtrières contre plusieurs villes rebelles, notamment Homs, de nouveau pilonnée depuis une semaine, à la veille d'une mission en Chine de l'émissaire Kofi Annan pour obtenir de cet allié du régime un appui renforcé à son plan de paix. Les violences ont tué 32 personnes lundi, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH)

Le président iranien somme Washington et l'Otan a quitter l'Afghanistan "le plus vite possible"

Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a sommé lundi les Etats-Unis et l'Otan de retirer leurs troupes d'Afghanistan "le plus vite possible", dans une intervention lors d'une conférence sur la sécurité régionale à Douchanbé, qui a provoqué le départ de la délégation américaine.

DSK mis en examen pour "proxénétisme en bande organisée"

L'ancien patron du FMI Dominique Strauss-Kahn a été mis en examen lundi soir, à l'issue de son audition, pour "proxénétisme en bande organisée" par les juges en charge de l'affaire dite de l'hôtel Carlton de Lille, ont annoncé ses avocats. DSK a été laissé en liberté sous contrôle judiciaire, alors que ses avocats ont annoncé lundi soir leur intention de faire appel de la décision de mise en examen. Mercredi à New-York, se tiendra la première audience civile dans l'affaire du Sofitel où Dominique Strauss-Kahn est accusé d'agression sexuelle.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :