Dette américaine : et si le Trésor émettait une pièce de platine de 1.000 milliards...

 |   |  299  mots
DR
DR (Crédits : DR)
Alors que les négociations concernant le relèvement du plafond de la dette du pays devraient reprendre d'ici peu, laissant augurer de difficiles passes d'armes entre républicains et démocrates, certains proposent une solution alternative: que le Trésor émette une pièce de platine de 1.000 milliards de dollars pour permettre au pays de faire face à ses dépenses!

Mercredi dernier, les Etats-Unis ont réussi à éviter le "fiscal cliff", ce "mur budgétaire" qui aurait été synonyme d'une hausse de 600 milliards de hausses d'impôts et de baisses drastiques des dépenses publiques. Même si cet accord entre républicains et démocrates permet d'éviter pour l'heure une austérité forcée, il ne constitue pas pour autant une solution de long terme. Et la bataille s'annonce particulièrement difficile au Congrès concernant l'épineux et indispensable relèvement du plafond de la dette, que les républicains (majoritaires au sein de l'institution) conditionnent à des coupes drastiques dans les dépenses, notamment dans les programmes fédéraux de santé.

Un outil de pression

Alors, comment contourner cet obstacle? Dans un sursaut un brin provocant, certains suggèrent carrément que le Trésor émette des pièces (voire une et une seule) pour un montant de 1.000 milliards de dollars! Cette pièce serait en platine. Car si le Trésor n'a pas le droit d'émettre de la monnaie en argent ou en or de son propre chef, il peut le faire dans ce métal. Il s'agit en fait d'un vide législatif pour lui permettre de battre des pièces commémoratives.

Le procédé apparaît pour le moins iconoclaste, mais permettrait d'éviter une empoignade au Congrès. Une pétition a ainsi vu le jour. Et rassemble, pour l'heure, moins de 4.600 votes. Mais si elle passe la barre des 25.000 d'ici le 2 février, l'administration Obama sera tenue d'y apporter une réponse. Député démocrate new-yorkais, Jerrold Nadler a apporté son soutien à l'initiative. Même si l'idée semble farfelue, elle pourrait, dans une certaine mesure, permettre aux démocrates de faire pression sur les républicains.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/01/2013 à 19:24 :
Comme je l'ai déjà écris il vaut mieux acheter soi même de l'or physique pour se protéger des magouilles des bankster. J'ai pour ma part j'ai ouvert un livret Or qui me permet d'acheter à partir de 50 euro par mois minimum sur le site www.mon-livret-or.com ainsi je mets mes économies à l'abri de l'inflation, d'une éventuelle forte dévaluation, en plus de l'inflation que subit la monnaie papier euro, mais pas l'or, et je peux recevoir chez moi les lingotins qui correspond à mes achats mensuels.
a écrit le 07/01/2013 à 16:17 :
A l'effigie de Ponzi?
a écrit le 07/01/2013 à 15:04 :
Comment dit-on monnaie de singe en anglais ,
Réponse de le 07/01/2013 à 15:23 :
Dollar
Réponse de le 07/01/2013 à 15:57 :
Notes, le GBP ne me rassure pas plus... Ils ont bien fait de sortir du SME...
a écrit le 07/01/2013 à 14:54 :
J'achète... Non, franchement, ils en sont là..??
a écrit le 07/01/2013 à 14:51 :
et s'ils émettent deux pièces, les US n'auront plus de déficit, mais un surplus :-) On se croirait au pays des merveilles :-) Jusqu'à quand la communauté internationale va-t-elle accepter ces fadaises ???
Réponse de le 08/01/2013 à 7:35 :
Moi aussi une telle aberration me dépasse. Les alchimistes n'ont qu'à bien se tenir!
a écrit le 07/01/2013 à 14:45 :
Au cours actuel, il faudrait une "pièce" de plus de 20 000 tonnes. C'est pour donner l'image d'une Fed faux-monnayeur ? En termes de communication, je pense que c'est une idée très dangereuse, elle souligne le côté extravagant de l'endettement américain.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :