Vladimir Poutine : un recours à la force "constituerait un acte d'agression"

 |   |  277  mots
Vladimir Poutine met la pression sur Barack Obama dans les colonnes du New York Times (Phtoto Reuters)
Vladimir Poutine met la pression sur Barack Obama dans les colonnes du New York Times (Phtoto Reuters) (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La question d'une intervention en Syrie continue continue de créer des tensions. Vladimir Poutine s'est adressé aux Etats-Unis, via une tribune dans le New York Times, pour réaffirmer la position de son pays.

Vladimir Poutine en remet une couche. Le président russe a mis en garde ce jeudi les Etats-Unis contre l'usage de la force en Syrie, à quelques heures d'un sommet crucial entre Moscou et Washington sur un plan russe de démantèlement de l'arsenal chimique syrien. Il a ainsi affirmé dans une tribune parue dans le New York Times :

En vertu des principes du droit international, l'usage de la force est autorisé uniquement en cas d'auto-défense ou si la décision a été approuvée par le conseil de sécurité de l'ONU. Toute autre manière de procéder serait inacceptable, en dehors du cadre de l'ONU et constituerait un acte d'agression.

Cela pourrait déclencher "une nouvelle vague de terrorisme"

Le chef du Kremlin a également averti que des frappes sur la Syrie pourraient déclencher une "nouvelle vague de terrorisme, [saper] les efforts multilatéraux pour résoudre le problème nucléaire iranien et le conflit israélo-palestinien et déstabiliser davantage le Proche-Orient et l'Afrique du Nord", tout en mettant à bas le système onusien.

Vladimir Poutine conclut sa mise en garde sur un ton plus conciliant en saluant la "confiance grandissante" avec son homologue américain Barack Obama.

Une rencontre prévue jeudi et vendredi

Ces déclarations tombent alors que'une rencontre est prévue à partir de ce jeudi et jusqu'à vendredi à Genève entre le secrétaire d'Etat John Kerry et son homologue russe Sergueï Lavrov,accompagnés de dizaines d'experts en désarmement. Celle-ci est censée rouvrir une voie diplomatique sur le conflit en Syrie et repousser l'éventuelle action militaire punitive annoncée par les Etats-Unis. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/09/2013 à 10:02 :
Pourquoi les anglais se sont arrêtés en cours de route that is the question
a écrit le 14/09/2013 à 11:51 :
il y a trop de véto de la part de dictatures pour avancer, en particulier chine et russie. il faut réduire le cercle au niveau des démocraties afin de pouvoir tenir un discours de vérité (plutôt qu'éviter de vexer les dictateurs) et ainsi décider. une intervention aurait été efficace plus tôt, l'alternative était viable, maintenant c'est un piège car les islamistes durs sont rentrés et l'alternative serait comme en iran avec le schah puis khomeny, dilemne pas simple et le problème est que la russie continue d'armer la syrie, qu'aider les rebelles peut armer les islamistes durs....pas de quoi être fier de cette complicité de massacre par laxisme
Réponse de le 14/09/2013 à 15:58 :
l'onu incapable de décider :L'alternative est simple de la Tunisie à l'Egypte mettre en place des régimes autocratiques afin que le Quatar et l?Arabie Saoudite soit préservaient de toutes atteintes à leurs souverainetés et de préférence avec les fréres musulmans .Ils s'y emploient d'arrache pied si je puis m'exprimer ainsi.Cela étant le volet politique,passons au volet bussines le Quatar veut faire passer son oleoduc par la Syrie (en concurrence avec celui à Vladimir),ça peut pas nuire et si l'Iran est mis par terre ça pourra pas nuire aux exportations de pétrole de l'Arabie Saoudite ,les guerres c'est bien beau mais après il faut bien vivre !! Heureusement que l'Algérie et le Maroc c'est des potes,ça tombe bien pour eux.Ce conflit ne nous appartient pas manifestement,nous n'allons recueillir qu'un rejet profond du monde arabe,l'inverse de ce qu'il fallait faire.
a écrit le 13/09/2013 à 19:04 :
faux semblants, poutine a toujours soutenu Pas chere mes salades, le massacre de la population, rien ne le gène pour garder sa position stratégique sur la syrie. et en proposant la destruction des armes chimiques, il a roulé dans la farine l'onu et les défenseurs d'une vancée dans ce conflit, parce que si on s'arréte là, la massacre de la population est autorisé avec les armes conventionnelles, mais c'est aussi ce que proposaient hollande et obama puisqu'il n'était pas question de porter atteinte à pas cheres mes salades
Réponse de le 14/09/2013 à 20:36 :
bien vu poutine, pendant ce temps bachar fait évacuer son gaz sarin dans les pays amis : iran, liban.... il a roulé tout le monde dans la farine, et bachar est renforcé, et il va pouvoir massacrer avec les armes conventionnelles....bien vu, vive l'onu
a écrit le 13/09/2013 à 9:32 :
Initiative intéressante de Poutine qui va peut-être réussir à éviter d'embraser tout le Moyen orient, ce qui a complètement échappé à nos deux socialos d'Obama et Flamby, le va t'en guerre Flamby capable, par sa connerie, de déclencher une guerre mondiale pour rien. Et si c'était les fanatiques religieux qui avaient utilisé les armes chimiques ?? C'est ce que soutient Assad.
a écrit le 12/09/2013 à 22:47 :
ceux qui n'ont pas compris observe le retour d'un géant du kgb , il a vu s'effondrer l'urss mais aussi tous les alliés de cet empire , l'an dernier la libye meme si elle était volatile a disparue et contre son gré et un veto onusien , cette fois avec les syriens poutine a trop a perdre avec les alliances contre-natures de la région il est sur d'avoir un soutien de régimes en danger , il reprend la main en se faisant superviseur d'alliés , mais ne nous trompons pas si l'occident recule ce sera pas la dernière fois et augure de cruelles déceptions pour la prochaine fois , ah les années 30 font leur come back total et le pire on a pas encore tout vu , curieux paradoxe
a écrit le 12/09/2013 à 18:14 :
...Da...et fabius a l'air très déçu , le pauvre !!!
a écrit le 12/09/2013 à 17:53 :
Wladimir Poutine ...Prix Nobel de la Paix...Oui , oui , oui !!! Tomachenko novitztuna...!!!
a écrit le 12/09/2013 à 17:49 :
Wladimir Poutine a MAGISTRALEMENT joué , prouvant une fois de plus , si besoin en était , la SUPERIORITE de l'école diplomatique russe...basée sur la parfaite connaissance des enjeux. obama , cameron et hollande sortent un peu déplumés de ce duel... Normal...quand on est petit et qu'on joue dans la cour des GRANDS , ça craint...
Réponse de le 12/09/2013 à 18:18 :
Oui , Wladimir Poutine est un dirigeant PROFESSIONNEL...hollande , obama , cameron , fabius...ce sont des seconds-rôles , eux ne gouvernent pas , ils rampent devant leurs opinions publiques , un peu comme des acteurs de cinéma...ou d'émissions télévisées...ce n'est pas tout à fait la même chose , Normandie...!!! ;-)
Réponse de le 12/09/2013 à 18:44 :
Vous vous trompez : leurs opinions publiques sont à une écrasante majorité contre l'attaque en Syrie. Ce ne sont pas devant leurs peuples qu'ils rampent... cherchez, vous trouverez...
a écrit le 12/09/2013 à 17:37 :
Il ne faudrait pas oublier et mettre en danger nos 900 "gars" qui sont au Liban !

http://www.defense.gouv.fr/operations/liban/dossier/la-contribution-francaise-a-la-finul
a écrit le 12/09/2013 à 16:01 :
On doit avouer que les arguments mis en avant par Poutine sont bien meilleures que ceux d?Obama et son nouveau caniche Flamby.
Réponse de le 12/09/2013 à 16:26 :
Flamby est plutôt la nouvelle serpillère de "Bibi" qui depuis la maison mère l'engueule copieusement car il n'a toujours pas réussi à déclencher une attaque sur la Syrie !
Réponse de le 12/09/2013 à 16:43 :
Et Le Driant est en train de se prendre des "quenelles" de ses propres troupes qui n'ont pas envie d'aller se faire péter la tronche en Syrie pour les sbires de Wall Street !
Réponse de le 12/09/2013 à 17:20 :
Tout à fait. Le comble est que l'intelligence ne vient plus de l'ouest mais de la Russie..... ! ? c'est dire où nous en sommes ..!
a écrit le 12/09/2013 à 15:04 :
Rouler les mécaniques convient beaucoup mieux à Vladimir qu'à notre bedonnant " Normal 1er "
a écrit le 12/09/2013 à 14:47 :
Il faudrait rappeler a Putin l'invasion de l'Afghanistan , l'ecrasement de la Tchechenie , les interventions dans les pays satellites de la Russie .. On connait trop bien la diplomatie a la Russe , un jeu d'echecs en 3D dans lequel ils essaient toujours d'avoir trois coups d'avance .
Les Russes parlent avec des tremolos dans la voix de l'ONU , quand cela sert leurs interets .
Quant est-il des 100000 morts en Syrie que leur allie Assad a sur la conscience?
La nostalgie de leur "grandeur" passee , doit sans doute dicter encore leurs postures diplomatiques . Dans le meme temps leur arsenal nucleaire rouille en grande partie dans moins de 30 metres d'eau ...
Réponse de le 12/09/2013 à 16:14 :
La véritéééé Patrick ! Mais qui c'est qui tient la boutique quand tu parles sur les forums mon fils ?
Réponse de le 12/09/2013 à 17:15 :
Bonsoir patrick@, vous sélectionnez vos souvenirs, l'armement de l'opposition en Syrie, la Libye, l'Afghanistan, l'Irak, etc...ne sont pas évoqués ??? « A quoi bon aggraver notre tort par la haine ?  » ( Victor Hugo). Bonne soirée.
a écrit le 12/09/2013 à 12:49 :
Et il envoie vers les côtes syriennes, le patrouilleur russe Smetlivi pour le 12 septembre, le croiseur lance-missiles Moskva le 17 et enfin la vedette lance-missiles Ivanovets et le navire lance-missiles Chtil pour le 29 septembre. Pour faire des ronds dans l'eau ?
http://fr.rian.ru/defense/20130910/199264204.html
a écrit le 12/09/2013 à 12:12 :
Poutine joue très bien aux échecs. Mais reste quand même sous-jacent le fait qu'il n'acceptera jamais, en bon KGBiste ayant assisté avec tristesse à la perte d'influence de l'URSS (pardon la Russie), de lâcher la Syrie, point stratégique en Méditerranée pour lui. Et se rappeler qu'il n'a pas trop d'état d'âme à tirer dans le tas (Tchétchénie, théâtre de Moscou, Géorgie...) ou d'user de bas chantage (le gaz ukrainien...) pour arriver à ses fins. Donc une petite baston ne le gêne aucunement.
Réponse de le 12/09/2013 à 13:08 :
Poutine fait exactement ce que les autres pays font (US, UK, France, etc). Il protége les intérêts de la Russie. Et si il joue trés bien aux échecs, c´est qu´il a eu de trés bons professeurs venants de l´Ouest qui jouent depuis trés longtemps. La liste est longue du Nord au Sud, et de l´Ouest á l´Est. Pour arriver á ses fins, il n´aura aucune gène pour une petite "bastion" comme bien d´autres gouvernants, sous couvert de mensonges et de désinformations.
Réponse de le 12/09/2013 à 13:37 :
Vous croyez vraiment qu'Hollande protége les intérêts des français en allant en Syrie ? Vous pouvez nous les citer ?
Réponse de le 12/09/2013 à 15:41 :
Non, Hollande ne va pas en Syrie, ou ailleurs pour protéger les intérêts des français, ou même pour sauver des peuples. Hollande, et les O, C, P, M, etc., y vont pour protéger les intérêts de leurs multi-nationales respectives.
Réponse de le 12/09/2013 à 16:12 :
Flamby défend les intérêts de la maison mère qui est plutôt du côté de Tel Aviv à ce qu'on sait...
Réponse de le 12/09/2013 à 17:53 :
Et que voulez vous dire par "La maison mère du coté de Tel Aviv"?....... Et qui sait quoi, de qui?, de quoi? A part les fantasmes récurrents d´une certaine frange de la population.
Réponse de le 12/09/2013 à 18:28 :
C'est curieux comme tous les voisins du dernier état du monde pratiquant l'apartheid sont soit détruits soit totalement déstabilisés, tout ça avec des centaines de milliers de morts civils ! Il y a des voisinages malsains ...
Réponse de le 12/09/2013 à 18:48 :
Vous avez très bien compris de quoi et de qui il s'agit. Et en matière de "fantasmes", il y a juste à observer le non respect permanent des résolutions de l' ONU par un certain pays de la région qui ne respectent même pas les frontières d'état en occupant le plateau du Golan au mépris de toutes les conventions internationales !
Réponse de le 12/09/2013 à 18:56 :
Une supposition !!! puisque vous demandez les intérêts Français, voici un, nous avons choisi notre camp, la rivalité entre le Qatar et l'Iran autour du champ gazier le plus important du monde plus le passage du Détroit d'Ormuz. On comprend tout de suite mieux la réticence des Allemands !!!
http://www.lavie.fr/medias/webreportages/3-minutes-pour-comprendre-les-enjeux-energetiques-de-la-guerre-en-syrie-05-09-2013-43762_455.php
Réponse de le 12/09/2013 à 19:17 :
Damas vient d'adhérer à la convention sur les armes chimiques. Le mollasson chef de guerre peut ranger son fusil à bouchon ! Y vont pas être contents du tout ses maîtres !
Réponse de le 12/09/2013 à 19:36 :
Bah vous savez quand le groupe PSA est obligé d'arrêter toutes affaires cessantes de vendre en Iran alors qu'il y écoulait 450.000 véhicules par an, on se demande qui dirige vraiment le pays, ses entreprises, ses médias... Enfin il ne faut pas se le demander longtemps pour trouver...
a écrit le 12/09/2013 à 12:05 :
Son discours orienté n'en est pas moins de bon sens. Ce qui a été fait au Moyen-Orient ou en Afrique depuis
le dernier après-guerre n'est pas une réussite. L'exemple de l'Afghanistan avec successivement Soviétiques, puis Otan en est l'illustration ; après Irak, Magreb, Vietnam ...Il y a la guerre économique, à laquelle on s'habitue mieux.
a écrit le 12/09/2013 à 12:04 :
Vladimir a raison. Ne pas ajouter un massacre de plus par bombardement après celui des armes chimiques. Mourir gazé ou mourir sous une bombe où est la différence ? Voilà notre Flamby national (et justifier international) bien dans l'embarras. Le mieux c'est qu'il aille sur le terrain lui-même pour régler le problème avec ses muscles. A Genève il y a une rencontre entre les américains et les russes...mais où est la France ?
a écrit le 12/09/2013 à 11:11 :
Tentative de manipulation d'opinion!

Après sa proposition surprise de mettre les armes chimiques syriennes sous le contrôle international, je me doutais que ce soir une man?uvre russe destinée à diviser les parlementaires américains.
La demande russe de report du Conseil de Sécurité et son intervention dans le Newyork Times (journal de centre-gauche américain; le pendant du journal français "Le Monde" n'ont fait que confirmer mes suspicions. J'espère que le peuple américain et Obama en soient conscients.
Réponse de le 12/09/2013 à 11:54 :
Le peuple américain est contre l'intervention (ils se souviennent des mensonges d'état et de la manipulation du complexe militaro-industriel depuis le 11 septembre 2001) et Obama hésite malgré les faucons qui l'entourent. La proposition russe lui permet de ne pas perdre la face.
a écrit le 12/09/2013 à 10:39 :
Le hic est le suivant, le "crime d'agression" est bien nommé dans le "statut de Rome" qui définit le champ d'action et les prérogatives de la "Cour Pénale Internationale", mais qu'il n'a pas (encore) été fixé et défini (ratifié) par l'ONU.

Si vous désirez poser un acte citoyen maintenant tout de suite, suivez ce lien

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Fixer_et_definir_la_notion_de_crime_dagression_dans_le_Statut_de_Rome_ICC_CPI/

C'est comme le sexe, ça commence toujours timidement, mais une fois que la tête est passé, le reste suit...
Merci de votre soutien.
a écrit le 12/09/2013 à 9:50 :
Vladimir Poutine a fixé sa ligne rouge, celle la il vaut mieux en tenir compte.
Réponse de le 12/09/2013 à 11:01 :
Lol +1
a écrit le 12/09/2013 à 9:26 :
Pendant que certains font de la com. lui il fait de la stratégie . Et quand il dit échec et mat les contradicteurs retournent chez eux les yeux baissés et les vas t en guerre font comme si rien ne s était passé. Amusant non......
Réponse de le 12/09/2013 à 9:41 :
EN terme de stratégie, il est indéniable que Poutine est autrement plus intelligent que notre Flamby national...
Réponse de le 12/09/2013 à 9:44 :
Il commence à nous être très désagréable ce Poutine ! Il contrarie nos plans de main mise sur le pétrole et le gaz et le rêve du grand Israël !
Réponse de le 12/09/2013 à 11:04 :
@Forts contraries: allez donc dire ca a nos amis syriens... Mais apres tout vous avez raison, ce n'est pas notre probleme, laissons le massacre se poursuivre... Tant que le vent ne souffle pas trop vers l'Ouest, tout va bien...
Réponse de le 12/09/2013 à 15:38 :
Et que voulez-vous faire ? Car même après une intervention occidentale, le massacre persistera. Seul un mandat de l'ONU et l'envoie de casques bleus me semble adapter à la situation du moment...
Réponse de le 12/09/2013 à 15:46 :
@Tyler: "Nos amis syriens". Un pays n´a pas d´amis, il n´a que des intérêts. Ceci dit, j´aimerai beaucoup que cela ne soit pas vrai.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :