La Grande Bretagne, première économie européenne en 2030 ?

 |   |  434  mots
Un accroissement de sa population, des taux d'imposition très bas, un isolement vis à vis des problèmes que connaissent les pays de la zone euro, toutes ces éléments contribueraient à donner le leadership européenn au Royaume Uni dans une vingtaine d'années.
Un accroissement de sa population, des taux d'imposition très bas, un isolement vis à vis des problèmes que connaissent les pays de la zone euro, toutes ces éléments contribueraient à donner le leadership européenn au Royaume Uni dans une vingtaine d'années. (Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
Le think tank "Centre for Economic and Business Research" avance que le Royaume-Uni détrônera l’Allemagne avant vingt ans. Dans ce classement mondial, la Chine dépassera les États-Unis en 2028 et la France marquera le pas.

Le retour de la croissance économique britannique dépassera-t-il la phase de rebond ? Alors qu'en 2013 la Grande-Bretagne a vu son PIB afficher une hausse de 1,4 % selon le gouvernement, cette bonne santé pourrait s'installer. Au point qu'elle hisserait même le pays à la première place du classement européen en 2030, devant l'Allemagne et loin devant la France si l'on en croit l'institut  "Centre for Economic and Business Research" (CEBR) dans un document que s'est procuré The Guardian  Les économistes de cet institut ont évalué la croissance, l'inflation et les fluctuations des devises pour dresser un classement des grandes économies mondiales pour les années 2018, 2023, 2028.

Cette étude juge en effet que le Royaume-Uni ne manque pas d'atouts :

Une démographie positive avec une immigration soutenue et une exposition moins forte aux problèmes des pays qui ont adopté l'euro, associées à des impôts plutôt bas par rapport aux standards des autres pays européens, encouragent la croissance plus rapidement que dans la plupart des pays occidentaux. 

Des résultats à prendre avec du recul

Le CEBR relève toutefois les aléas qui pourraient perturber cette montée en puissance comme le choix des Écossais de proclamer ou non leur indépendance, les variations de devises ou encore le possible référendum du Royaume-Uni sur sa sortie de l'Union européenne.

Malgré ses performances, la Grande-Bretagne, qui occuperait la deuxième place parmi les pays occidentaux derrière les États-Unis, recule dans la hiérarchie mondiale, doublée par les pays émergents tels l'Inde, le Brésil ou la Russie. Au niveau européen, elle dépassera la France d'ici 5 ans et l'Allemagne, le leader actuel en 2030. Des résultats assez optimistes tablant sur le vieillissement de la population allemande et l'affaissement de la France

French Bashing 

En effet, d'après l'analyse de Douglas McWilliams, le directeur de l'institut, la France est sur le point de décliner : "La France va s'affirmer comme le pays dont l'économie sera la plus compliquée d'Europe et deviendra le principal obstacle à la réussite de la zone euro". Et d'affirmer que  "les entrepreneurs français ne voudront pas payer la taxe à 75%, alors ils viendront en Angleterre."  (il a sans doute oublié que cette taxe ne doit être prélevée que pendant deux ans...).

Enfin, c'est en 2028 que la Chine devrait rafler la première place mondiale aux États-Unis sauf si les performances américaines deviennent plus régulières. Coté Asie, les experts pensent que l'Inde dépassera le Japon dans une quinzaine d'années, s'installant au troisième rang de l'économie mondiale.  

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/12/2013 à 10:22 :
Encore des personnes dotées de dons de divination hors du commun. Aucun économiste sérieux n'est capable de vous faire une prévision à 3 mois...
Ce groupe de réflexion semble pouvoir fusionner avec nos agences de notation adorées !
Au fait, je fais du poulet à midi, je le vide et grâce à ses entrailles, je vous expliquerai comment l'Ecosse demandera son indépendance en espérant créer une nouvelle communauté du rire avec les catalans, basques et les taïwanais !!! Si, si, je le sens bien cette histoire...
a écrit le 28/12/2013 à 11:47 :
"les entrepreneurs français ne voudront pas payer la taxe à 75%, alors ils viendront en Angleterre." C'est avec cet espoir que les Anglais pensent devenir la 1° économie européenne, en faisant du dumping fiscal. Ils ont raison d'essayer car avec la City, c'est tout ce qui leur reste...Et si jamais il y avait du tangage sur les marchés financiers, ils pourraient bien reculer dans les tréfonds du classement.
a écrit le 28/12/2013 à 10:29 :
Peut-être qu'après tout ils n'avaient pas tort de sortir du Mécanisme de taux de change européen en 1992...
a écrit le 28/12/2013 à 10:02 :
La perfide Albion enterre un peu vite le grand voisin germain. Certes avec la France, pas de souci comme on dit.
a écrit le 27/12/2013 à 23:16 :
Il y avait 3à nas de cela il me semblait et sous revrse le nm de la revue economique , peut etre l'Expansion , le Bresil à partir de 2000 le Bresil second puissance mondiale .On attend ...
a écrit le 27/12/2013 à 22:54 :
Le bon sens manifesté par la quasi-totalité des commentaires, en réaction à ces prévisions, est rassurant, peut-être sur l'avenir, et sûrement en ce qui concerne la qualité du lectorat de LT.
Réponse de le 28/12/2013 à 10:07 :
Et on ne parle pas du bon sens de vos propos. de là à croire que vous faites partie de l élite intellectuelle seule à même de comprendre la réalité ....... Cela rassure sur la qualité du lectorat de LT
a écrit le 27/12/2013 à 22:13 :
est quant la grande bretagne va devenir la premiere puissance économique mondiale? en 2040 ?
a écrit le 27/12/2013 à 22:11 :
Oui et premiere mondial en 52340
a écrit le 27/12/2013 à 20:00 :
Après une dure campagne d'austérité applaudie par tous les observateurs, le royaume uni affiche un déficit budgétaire de .... 6.4%.
C'est embêtant...
Réponse de le 27/12/2013 à 22:16 :
c 'est encore une preuve que l'austérité marche. La première puissance sera la Grèce.
a écrit le 27/12/2013 à 19:42 :
En pleine période de Noel..des propos pour remplir le ventre de ceux qui n' ont rien à manger en Uk et de maintenir l' espoir .
a écrit le 27/12/2013 à 19:12 :
Je me souviens avoir lu dans le FT il y a une quinzaine d'années (ou plus?) le même genre de foutaises britiches... Vous me direz qu'ils ne sont pas les seuls , les Japonais fin des années 80 "détrônaient" l'économie 'ricaine pour l'an 2000. Comme quoi, quand une nation n'a plus les moyens PHYSIQUES il lui reste son "wishful thinking" ! Prendre ses désirs pour de la réalité évite de tomber dans les mains des psy.... :-)
a écrit le 27/12/2013 à 18:07 :
Devinez la nationalité des membres de ces penseurs de bidon, qui est la traduction de think tank. (On pourrait même dire penseurs bidons). Ils ont oublié que ce sont toujours les bidons vides qui font le plus de bruit.
a écrit le 27/12/2013 à 16:55 :
Pendant que les francais se sous-estiment, les britanniques eux se sur-estiment....il faut de tout pour faire un monde!
Réponse de le 27/12/2013 à 22:36 :
En effet, les anglo-saxons ont le succès modeste, c'est culturel.
a écrit le 27/12/2013 à 16:45 :
La France a réussit quand elle ne penser pas a imiter les autres, mais maintenant, le déclin la menace parce qu'elle veut singer ses voisins!
a écrit le 27/12/2013 à 16:31 :
En l'an 2000 on disait déjà ça de l'Europe grâce à l'euro! Alors pourquoi avec pour eux; seul ceux qui joue au loto on des chances de gagner quelque chose, les autres en font l'économie!
a écrit le 27/12/2013 à 15:02 :
Parcequ'ils sont dans l'europe?
a écrit le 27/12/2013 à 14:55 :
Si la France sera en 13ème place alors ce classement est bidon et je serai triste à en mourir. Donc il faut la mettre dans le trio de tête pour être crédible et alors je ne feria plus la grève, promis juré.
a écrit le 27/12/2013 à 12:33 :
Encore une prévision économique qui relève de la boule de cristal. La "science économique" est tout sauf une science, elle devrait donc être interdite d'enseignement.
Réponse de le 27/12/2013 à 12:49 :
30 pour cent de Pakistanais barbus en fière Angleterre , c'est bien parti pour relever leur économie qui ne produit plus de biens manufacturés. Bravo l'économiste qui n'a jamais mis les pieds en Europe.
Réponse de le 28/12/2013 à 6:21 :
et combien de sionistes ? 1% mais tellement riches et puissants...
a écrit le 27/12/2013 à 11:04 :
comme quoi, les Grands Bretons sont moins stupides que nous...en France c'est le nivellement vers le bas, en GB on fait tout pour sortir vers le haut. Ce scénario est possible car il ne faut pas oublier que la GB a déjà dépassé la France en 1998....la France n'a repris sa place qu'après la très forte chute de la Livre. Et encore, si nous revenions au Franc, la chute serait bien plus forte. La GB peut le faire...le jour où cela arrivera, eh bien, la France continuera sa politique de gribouille axée sur la redistribution tout azimut ( donc prélèvements tout azimut)....mais au fait, cela veut aussi dire que l'EU ne sera toujours pas intégrée????? Oh my god!
Réponse de le 27/12/2013 à 16:37 :
Qu'attendez vous pour faire fortune outre-manche au lieu de bêtement dénigré la France!
a écrit le 27/12/2013 à 10:06 :
@Au journaliste : La CSG devait également être provisoire…
Réponse de le 27/12/2013 à 14:30 :
Mais le provisoire en France dure longtemps. La Grande Bretagne 1ére économie
européenne en 2030 ? wait and see L'écosse sera-elle indépendante ? Un Français a eu son champagne "gratos" la caissière a suivi les principes de sa religion ? De toute façon il serait souhaitable qu'il puisse y avoir a sa frontière un contrôle douanier. Laissons passé 2014 avec ses fortes perturbations économiques? Je n'ose trop y penser
Réponse de le 27/12/2013 à 16:49 :
Erreur : le provisoire concernait la RDS imaginé par Alain Juppé. La CSG avait été créé pour remplacer progressivement les cotisations sociales salariales ... Le processus n'a jamais été mené à son terme.
a écrit le 27/12/2013 à 10:01 :
D'après un think tank albanais, en 2100, l'économie de l'Albanie va dépasser celui de la France, et titiller celui de l'Allemagne. Et d'après un autre de ces machins, San Marin sera plus puissante que la GB en 2045.... Avis aux autres amateurs de pronostics ridicules...
Réponse de le 27/12/2013 à 12:52 :
et un pakistanais barbu va détroner la reine mère, c'est sûr que l'Angleterre est sur la pente glissante, on est tous dans la .... en EUROPE ? ça c'est sûr et l'Angleterre aussi elle qui ne produit plus rien.
a écrit le 27/12/2013 à 9:51 :
De la propagande venant d'un think tank très libéral. On fait dire ce qu'on veut aux chiffres, surtout en matière de prospective. Ca ne mérite pas beaucoup de commentaires.
a écrit le 27/12/2013 à 9:27 :
Dans ma boule de cristal anti européenne je vois... Ne pas oublier qu'il y a encore 7-8 ans, l'Allemagne aujourd'hui relativement en meilleure forme que la France était considérée par tous comme le malade de l'Europe avec un chômage supérieur à 11%, une main d'oeuvre trop chère (ce qu'elle est toujours)... Ce sont des cycles plus ou moins longs, les forces de l'un se nourrissent des faiblesses de l'autre. Puis finissent par s'inverser. Aux chiffres en fonction de ce que l'on souhaite dire ou "démontrer" on peut leur faire tout dire et leur exact inverse. Et d'ici 4 ans sans parler de 2030 tant de crises financières, de conflits, de bonnes surprises pourront avoir lieu sans qu'il ne nous soit possible de les prévoir et encore moins d'en mesurer l'impact.
Réponse de le 27/12/2013 à 9:53 :
Tout à fait d'accord, c'est de la politique, pas de l'économie. Cela dit, il serait vraiment souhaitable que les "corbeaux" (y compris, malheureusement, frrançais) nous "lachent" un peu, alors que la France, pour les gens informés, n'a pas si mal traversé (?) la terrible crise de ces dernières années. Bien sûr, beaucoup de dégâts, mais dans l'ensemble, une résilience pas si mauvaise.
a écrit le 27/12/2013 à 9:25 :
La France est effectivement en déclin. Et je ne vois pas de tournant.
Question: en quoi des paragraphes parlant de la France économique en déclin font déjà du french bashing?
Qu'est ce que vous voulez entendre?
a écrit le 27/12/2013 à 9:16 :
foutaises et conneries malheuresement relayées par des journalistes en vacances...... Y'en a marre de ces nouvelles dignes de la voyante du coin de la rue ......
a écrit le 27/12/2013 à 9:13 :
Pour l'instant, restons sur la réalité des chiffres.... Dette publique RU : 94% PIB; déficit budgétaire ~ 6% ; déficit des comptes courants 4,8%.... Il y a encore du travail !!! Mais c'est bien pour les Brits de ne pas avoir sur le dos les "corbeaux" ,spécialistes du dénigrement et "french bashing".
a écrit le 27/12/2013 à 9:06 :
un pays hors de prix, des inégalités qui s'accroissent, des retraités qui crèvent de faim, des services publics obsolètes, une forte immigration qui se soulève dans les banlieues et en plus il pleut tout le temps, welcome in england !
Réponse de le 27/12/2013 à 12:26 :
La france un pays qui se proclame égalitaire en complet déclin sans parler des problèmes d’émigration.....: cqfd
Réponse de le 27/12/2013 à 16:01 :
Vous avez raison la France est en perte de vitesse sur tous les fronts sauf pour l'immigration. Pas besoin d'une boule de cristal pour dire que notre pays déjà en faillite sera au dernier rang européen et nous n'avons pas encore toutes les conséquences néfastes que Flamby nous a programmées. Au secours quelqu'un peut nous sauver ou c'est déjà foutu.
a écrit le 27/12/2013 à 8:55 :
Cela fait toujours du bien de s auto congratuler. Les arguments qui sous tendent et démontrent cette évolution, tels que décrit dans l article, fait plus parti du registre du café du commerce. L economie du RU, laquelle est rappelons le basee sur des bulles (immobilières- financières...) ,est violemment cyclique: elle croit plus vite que d autres en phase positive, mais s effondre aussi plus vite avec l eclatement de ces bulles. Malgre sa croissance actuelle, le PIB de ce pays n a toujours pas atteint celui de son niveau pré-crise.
a écrit le 27/12/2013 à 8:54 :
Cela fait toujours du bien de s auto congratuler. Les arguments qui sous tendent et démontrent cette évolution, tels que décrit dans l article, fait plus parti du registre du café du commerce. L economie du RU, laquelle est rappelons le basee sur des bulles (immobilières- financières...) ,est violemment cyclique: elle croit plus vite que d autres en phase positive, mais s effondre aussi plus vite avec l eclatement de ces bulles. Malgre sa croissance actuelle, le PIB de ce pays n a toujours pas atteint celui de son niveau pré-crise.
a écrit le 27/12/2013 à 8:49 :
French bashing ou pas. La France est en zone de tres grand danger!

Aucun homme politique francais ne semble avoir la sagesse ou le courage de corriger le tir!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :