Chine : l'excédent commercial meilleur que prévu en décembre

 |   |  395  mots
Les exportations chinoises ont été tirées par une vigoureuse demande américaine.
Les exportations chinoises ont été tirées par une vigoureuse demande américaine. (Crédits : © Toby Melville / Reuters)
L'augmentation des exportations a été supérieure aux attentes, alors que les importations ont baissé moins qu'on ne le craignait. Cependant, le ralentissement de la deuxième économie mondiale persiste.

Fin d'année positive pour la balance commerciale chinoise. En décembre, les performances commerciales de la Chine ont en effet été supérieures aux attentes, permettant à l'excédent commercial de ressortir à 49,6 milliards de dollars (42 milliards d'euros) le mois dernier. En novembre, le chiffre record de 54,5 milliards de dollars (46,3 milliards d'euros) avait été atteint.

Les exportations augmentent plus que prévu

Tirées par une vigoureuse demande américaine, les exportations, exprimées en dollars, ont augmenté de 9,7% sur le dernier mois de 2014 selon les chiffres des douanes, alors que les économistes interrogés par Reuters avaient tablé sur une hausse de 6,8%.

Les importations n'ont reculé que 2,4%, tandis que le consensus des économistes s'était établi sur une baisse de -7,4%. Pékin a en effet profité de la déprime des cours pour fortement augmenter ses achats de matières premières.

Les responsables des douanes restent pessimistes

Ces données n'empêchent pas des responsables des douanes chinoises d'estimer que les premiers mois de l'année 2015 vont être difficiles. Zheng Yuesheng, porte-parole de l'administration des douanes, a déclaré:

"Nous pensons que les facteurs négatifs qui ont pesé sur les performances commerciales en 2014 joueront encore pendant un certain temps"

Ce dernier a notamment fait référence à la faiblesse de la reprise de l'économie mondiale, à une baisse des investissements directs étrangers dans le secteur manufacturier chinois et à une hausse des coûts de production dans le pays.

Un ralentissement encore toléré

La croissance économique chinoise connaît actuellement une phase de ralentissement prononcé, sous le coup d'une baisse de la demande mondiale et d'une déprime du marché immobilier du pays. Ce ralentissement est à ce stade toléré par les dirigeants chinois, qui veulent piloter une transition vers une économie davantage portée par la consommation intérieure que par les exportations.

Sur l'ensemble de l'année 2014, la valeur du commerce extérieur chinois a augmenté de 3,4% par rapport à 2013 alors que le gouvernement avait fixé un objectif d'une hausse de 7,5%. La croissance économique de la Chine devrait avoir ralenti à 7,2% en rythme annuel au quatrième trimestre, soit son niveau le plus faible depuis la crise financière, selon une enquête Reuters publiée la semaine dernière, ce qui pourrait inciter les autorités à prendre de nouvelles mesures de soutien pour échapper à un coup de frein plus brutal en 2015.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/01/2015 à 1:12 :
La chine devra rapidement s'auto suffire car elle est en train de tuer une partie de ses gros clients.
Ayant tous delocalisé leur production, ils achetent pratiquement tout en Chine et finissent par en crever.
La corne d'abondance n'existe pas. Mais aveuglés par la richesse, peu le comprennent.
a écrit le 13/01/2015 à 18:06 :
Il serait intéressant que toutes les mesures de variation du PIB soient accompagnées des variations de la population concernée. Cela faciliterait la compréhension. Un PIB qui augmente de 2% pour une population qui augmente de 2% c'est du surplace. Une augmentation de PIB de 7% pour une augmentation de population de 8 % c'est du recul ...etc
Réponse de le 13/01/2015 à 23:36 :
Remarque très pertinente ! S'il n'y avait d'ailleurs que lui à revoir...ses dernières modifications valent quand même leur pesant de cacahuètes, quand on voit que les US incluent maintenant les oeuvres d'art dans le calcul du PIB (encore moins compréhensible que l'Italie qui a ajouté la prostitution l'année dernière au calcul)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :