Nouvelle baisse du nombre de chômeurs en Espagne

Le nombre de demandeurs d'emplois reste cependant élevé, à 4,89 millions de personnes alors que le pays reste plongé dans la récession.

2 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : AFP)

Il y a eu, en mai, 98.265 chômeurs de moins qu?en avril en Espagne, soit - 1,97%, selon les données du ministère de l?Emploi. Ils étaient tout de même 4,89 millions en mai.

Fin mars, le taux de chômage avait atteint un nouveau record historique, à 27,16%.

176.806 chômeurs de plus qu?en mai 2012

Le pays enregistre une troisième baisse mensuelle consécutive, après le recul de 0,91% enregistré en avril, qui avait fait passer leur nombre sous la barre des cinq millions, et un léger repli de 0,1% en mars. Après une baisse de 1,2% en décembre, le nombre de chômeurs en Espagne avait repris sa hausse au mois de janvier (+2,72%) et dépassé les cinq millions en février, un record, avec une hausse de 1,19%.

Sur un an, les statistiques du ministère ont enregistré 176.806 chômeurs de plus en mai.

Baisse du taux de chômage des jeunes

Chez les jeunes de moins de 25 ans, le nombre de chômeurs a baissé de 3,53% par rapport au mois d'avril avec 16.735 personnes de moins inscrites.

"Ce mois est traditionnellement bon pour l'emploi", a reconnu dans un communiqué la secrétaire d'Etat à l'Emploi, Engracia Hidalgo, soulignant toutefois que "le chômage n'avait jamais autant baissé lors d'un mois de mai". Ces données du ministère de l'Emploi sont différentes des chiffres trimestriels publiés par l'Institut national de la statistique (INE), qui utilise une méthode de calcul distincte et comptabilise l'ensemble de la population qui recherche activement un emploi.

27,16% de la population active

Fin mars, le pays de 47 millions d'habitants comptait 6.202.700 chômeurs, selon l'INE, soit 27,16% de la population active. Chez les jeunes de 16 à 24 ans, ce taux a bondi jusqu'à 57,22%.

L'Espagne est soumise depuis 2012 à un plan d'austérité inspiré par les institutions européennes afin de redresser ses comptes publics, qui prévoit 150 milliards d'euros d'économies d'ici à la fin 2014. La politique d'austérité a contribué à creuser la récession, avec un recul du PIB de 1,3% attendu en 2013.

2 mn

Paris Air Forum

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 39
à écrit le 09/06/2013 à 16:12
Signaler
C'est vrai que de nombreux espagnols sont partis dans les pays que vous citez ;Mais , il en est de même pour tous les jeunes français qui partent chaque année à Londres ,Berlin .Québec et même en Espagne où ils sont très nombreux à travailler. Vous...

à écrit le 06/06/2013 à 18:20
Signaler
C'est normal, tous les espagnols senfuient de leur pays pour aller en allemagne, france, amérique, !!

à écrit le 05/06/2013 à 13:54
Signaler
Si cette baisse n'est pas un effet saisonnier, cela veut dire que l'Espagne a touché le fond du fond et que le chômage n'augmentera plus au delà de 5 millions ou 6 millions selon les différents comptages. ça ne serait pas pire dans les mois qui vienn...

à écrit le 05/06/2013 à 11:56
Signaler
Confirmation du dynamisme retrouvé de l'Espagne: énorme contrat TGV (AVE) avec siemens au Brésil . Attractivité de la France en recul talonnée par ... L'Espagne . Travailler en Europe , ce n'est pas émigrer mais bien participer au dynamisme du contin...

à écrit le 05/06/2013 à 8:28
Signaler
je vis en espagne n`oubliez pas que 3% des personnes sans travail et qui ne percoivent plus RIEN ne s´inscrivent plus au chomage car ils savent quíl ný a aucune proposition de boulot.

à écrit le 04/06/2013 à 20:56
Signaler
Baisse du chômage artificielle. Combien ont choisi la voie de l'expatriation ?

à écrit le 04/06/2013 à 18:26
Signaler
C'est également l'effet des expatriés espagnols (on pourrait parler d'un exode), jeunes pour la plupart, qui commence à se ressentir dans les statistiques (considérant de plus que ces dernières sont toujours tournées pour aller dans le sens du "moins...

à écrit le 04/06/2013 à 18:16
Signaler
et en france le chomage augmente

à écrit le 04/06/2013 à 18:11
Signaler
Le transfert de misère du sud vers nord fait le plein. Que ferait-on sans l'Europe?

à écrit le 04/06/2013 à 15:20
Signaler
Oui, c'est ça... Tous les ans depuis 2009 on a le droit au même discours de la part de nos chères politiciens Ibériques: le chômage a baissé en Avril ! Pas la peine d'avoir fait polytechnique pr comprendre que c'est dû aux emplois saisonniers dans le...

le 04/06/2013 à 16:15
Signaler
SMIC peut etre à 670 euro mais le cout de la vie, de l'essence, de la nourriture, des loyers, des charges et des taxes bien moins élevés qu'en France, et avec les 1,200.000 RSAistes à 450 par mois je ne crois pas que la France a des leçons à donner,...

le 04/06/2013 à 18:30
Signaler
@liberta : je connais l'Espagne comme ma poche, dire que la vie y est moins chère est une hérésie. C'est parfaitement comparable avec des pays comme la France, l'Italie ou la Belgique (3 autres pays que je connais très bien). Quant aux politicards qu...

à écrit le 04/06/2013 à 14:25
Signaler
avec des salaires á la chinoise et l'embauche massive de jeunes comme becario ou practicas a 200/300 euro par mois c'est facile de faire de l'emploi. maintenant il faudra voir combien de temps il vont tenir avec ces salaires-là

le 04/06/2013 à 14:37
Signaler
Bonjour, pouvez vous me dire ce sont les "becarios" et les "practicas"? Lorsque vous parlez de 200 à 300 euros, c'est pour combien d'heures? Bonne journée à vous.

le 04/06/2013 à 15:17
Signaler
il s'agit de stagiaires payés au lance-pierre ou des contrats jeunes. le montant est mensuel naturellement.

le 04/06/2013 à 15:30
Signaler
"becarios", "practicas" = stages. Et encore 200/300? vous êtes plutôt bien lotis: la plupart ne sont pas rémunérés. Je travaille actuellement en Espagne et on est dans une situation totalement délirante: dans énormément d'entreprises du tertiaire y...

le 04/06/2013 à 16:12
Signaler
C'est vrai qu'en France il n'y a pas de stagiaire....ni de gens au RSA, plus d'un million je crois, et les radiés d'office en plus. Au moins en Espagne l'état montre l'exemple, diminution des fonctionnaire, baisse des salaires du public et des élus, ...

à écrit le 04/06/2013 à 14:23
Signaler
En Espagne l'investissement a baissé de 40% alors le chômage n'est pas prêt de baisser. Il serait bien que les journalistes qui ont de grosses remises fiscales leurs patrons d'énormes subventions publiques et qui passent leur temps à parler de la bai...

à écrit le 04/06/2013 à 13:01
Signaler
Dez bonnes nouvelles pour l'Espagne . Elle recommence à retrouver du dynamisme économique : exportations en forte hausse , agricoles mais aussi industrielles, réduction de la dette publique , des réformes courageuses à l'allemande, un tourisme qui...

le 04/06/2013 à 13:23
Signaler
Les bisounours c'est votre tasse de thé ? Allez donc vous renseigner sèrieusement avant de proférer des inepties.

le 04/06/2013 à 13:57
Signaler
J'habite en Espagne et je confirme ce que dit Dany. L'Espagne a courageusement pris les bonnes décisions et réduit son déficit publique ainsi que le nombre de ses fonctionnaires, pas comme en France qui dépense toujours plus avec plus d'impot. Ce que...

le 04/06/2013 à 14:02
Signaler
vous avez mal compris " 98.265 chômeurs de moins"ce sont les mêmes qui sont partis a l?étranger pour travaillez !!!!!!!!!

le 04/06/2013 à 14:09
Signaler
Ce serait bien Dany mais les mécanismes dont vous parlez ne sont pas encore en route, ils prennent du temps. Attendons quelques mois avant de dire que tout s'arrange, c'est un peut précipité.

à écrit le 04/06/2013 à 12:31
Signaler
donc la crise est derriere nous :-)))))

le 04/06/2013 à 13:02
Signaler
Hélas non, elle commence à peine chez nous, le pire reste à venir. Il ne faut pas oublier que c'est la saison estivale qui va commencer, de plus bon nombre d'Espagnols , de Portugais ont quittés leurs pays pour des cieux plus propices, Allemagne, Su...

le 04/06/2013 à 13:59
Signaler
Et que dire de l'exode des francais dans le meme cas, et en plus la France fait fuir aussi les entreprises et les talents, j'en connais bcp deja partis, et pas des assistés.

à écrit le 04/06/2013 à 12:13
Signaler
Il y a beaucoup de proposition d'emplois en Espagne pour aller travailler à l'étranger (au moyen orient notamment). Mais nombreuses de ces offres, sont des arnaques, les travailleurs espagnols sont payés 3 mois puis pendant 5 mois ne sont pas payés ...

à écrit le 04/06/2013 à 12:10
Signaler
Cette hausse n'est du qu'à l'embauche des saisonniers comme l?avoue leurs ministre "Ce mois est traditionnellement bon pour l'emploi". Donc des emplois non qualifiés précaires et mal payés, que du bon quoi ! L?Espagne fait les mêmes erreurs que la Fr...

le 04/06/2013 à 14:02
Signaler
Oui sauf qu'en Espagne le régime des autonomos est encore moins taxé qu'avant, pas comme en France on le gouvernement veut faire la peau des auto entrepreneurs, sans compter qu'il n'existe aucune limite de Ca, seulement 280 euro de charge fixes tous ...

le 05/06/2013 à 11:06
Signaler
Il faudrait apprendre à lire : "L?Espagne fait les mêmes erreurs que la France et que l'Europe en général:". Les autos entrepreneurs ont tué les Artisans et pas l'inverse tout sa pour travestir les chiffres du chômages. Un Artisan rapporte plus à l?É...

à écrit le 04/06/2013 à 11:47
Signaler
C'est l'émigration qui fait baisser le chômage. Encore de la manipulation pour nous faire croire que l'Espagne va mieux.

le 04/06/2013 à 13:14
Signaler
Complètement d'accord... Sans parler que certains chômeurs de longue durée qui ne retrouvent plus de boulot sont soit radiés ou se sont désinscris...

le 04/06/2013 à 14:05
Signaler
Vous parlez de la France la je suppose, car en Espagne il n'existe pas de RSA ou d'assistanat débridé, et les espagnols sont bien plus courageux que les flemmards de français nourris par les contribuables. De plus il existe l'économie non officielle ...

le 05/06/2013 à 11:28
Signaler
Quel rapport entre la radiation/désinscription des chômeurs espagnols et le RSA Français ? Oui la France camoufle ses chiffres mais pas avec le RSA puisqu'un chômeur qui le touche doit toujours suivre un PPAE. Il faut arrêté cette haine de la nation ...

à écrit le 04/06/2013 à 11:38
Signaler
ils ne devraient pas tarder a recuperer une partie des entreprises que la france met dehors ' avec les remerciements de la patrie, taille 45 fillette'... d'un autre cote, ils ont commence leurs reformes en 2006....

le 04/06/2013 à 12:11
Signaler
Parlons-en des "réformes" qui consistent à baisser le niveau de vie de 90% de la population...

le 04/06/2013 à 13:07
Signaler
Tout à fait. Mais eux ils savent ce que veut dire les réformes de structures. En France, l'on n'est pas concerné...?????? Le crétinisme est en place..!

le 04/06/2013 à 14:06
Signaler
+ 1000, au moins eux ils sont courageux, pas comme en France ou on ne fait que taxer à mort ceux qui peuvent encore payer.

le 04/06/2013 à 18:09
Signaler
qqun utilise mon pseudo? c'est pas bien!, meme si je suis d'accord sur le fond... le francais REFUSE de voir la realite, alors que tous les macroeconomistes un peu serieux ( qque soit leur couleur politique!) commencent a tirer l'alarme...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.