eBay négocierait le rachat d'iBazar pour 100 millions d'euros

 |  | 321 mots
Leader incontesté des enchères sur Internet aux Etats-Unis, eBay pourrait se renforcer rapidement sur le territoire européen. D'après le Wall Street Journal Europe, le site américain est actuellement en négociations avancées pour le rachat d'iBazar Group, numéro un français du secteur, pour 100 millions d'euros en actions. "Un accord pourrait être signé dans la semaine", selon des sources proches du dossier citées par le journal. iBazar a cependant qualifié ces informations de "non fondées". Cette transaction, si elle se conclut, ferait d'eBay le principal acteur d'enchères entre particuliers en Europe, devant QXL-Ricardo. Elle marquerait également la fin d'une longue période d'incertitude pour le site français, qui cherche un acquéreur depuis des mois, indique le journal. Des négociations avec Wanadoo auraient ainsi échoué à l'automne, toujours selon les sources du quotitdien.Le prix de vente aurait beaucoup souffert de la méfiance qui entoure désormais les valeurs liées à Internet, puisque le prix de 100 millions d'euros, autour duquel la transaction pourrait se conclure, est bien loin des 400 millions d'euros évoqués avec Wanadoo, selon le WSJE.EBay leader du marché aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, également bien développé en Allemagne, s'est implanté en France en octobre dernier, mais est encore loin de fragiliser la position d'iBazar sur le marché hexagonal : en décembre, selon les chiffres de trafic de l'institut Netvalue, iBazar se classait au huitième rang des sites français les plus visités, toutes catégories confondues. Un rachat permettrait donc à eBay d'accélérer considérablement son développement en France... et accessoirement de récupérer la propriété de l'adresse www.ebay.fr, dont iBazar est propriétaire. iBazar, outre sa place de numéro un en France, opère des sites en Italie, en Espagne, en Suède, aux Pays-Bas, en Belgique, au Portugal et au Brésil. avec AFP

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :