Ericsson ne souhaite pas vendre sa division combinés

Ericsson, numéro un mondial des infrastructures de téléphonie mobile, n'entend pas vendre sa division combinés même si celle-ci est déficitaire. "Nous ne la vendrons pas", a en effet déclaré à Reuters Per-Arne Sandstrom, vice-président d'Ericsson pour l'Amérique du Nord, en marge de la conférence CTIA Wireless."Nous avons besoin des combinés pour notre division infrastructures. Il nous faut constituer une solution complète", a-t-il ajouté, précisant que le groupe suédois comptait parvenir à la rentabilité d'ici la fin de l'année.Ericsson avait annoncé en janvier confier la production des combinés mobiles à la société de Singapour Flextronics International Ltd afin de réduire ses pertes. De l'avis des analystes, cette décision n'est pas suffisante pour endiguer les pertes du groupe suédois. Sandstrom a également ajouté qu'Ericsson se préparait à une longue période de vaches maigres, qui se traduit déjà par un ralentissement de la demande de combinés. La baisse de la demande de terminaux mobiles a déjà contraint le groupe à lancer un avertissement sur ses résultats du premier trimestre de l'exercice en cours. Le 12 mars dernier en effet, Ericsson avait annoncé, alors même qu'il visait l'équillibre pour les trois premiers mois de l'année, qu'il enregistrerait une perte comprise entre 4 et 5 milliards de couronnes suédoises (entre 0,44 et 0,55 milliard d'euros).Avec Reute

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.