Sony ouvre sa banque en ligne

 |  | 376 mots
Quelques semaines après le géant de la distribution Ito-Yokado, Sony a lancé ce matin sa propre banque en ligne, sobrement baptisée Sony Bank, mais dotée d'objectifs ambitieux. Sony Bank, qui offre d'ores et déjà des comptes courants rémunérés (à 0,05%, un niveau correspondant à celui du marché japonais), des comptes de dépôts temporaires et des cartes de crédits, mise principalement sur la notoriété de la marque Sony pour se développer rapidement. Prenant pour cible la tranche d'âge des 20-50 ans, elle espère attirer 400.000 clients au cours de ses trois premières années d'activité et 600.000 en cinq ans, représentant 1.000 milliards de yens de dépôts (environ 10 milliards d'euros). Mais elle devra compter avec une concurrence vive de la part des réseaux bancaires traditionnels et des banques en ligne, amenées à se multiplier : avant la IYBank d'Ito-Yokado, la Japan Net Bank avait ouvert ses portes en octobre et compte d'ores et déjà 240.000 clients. Malgré des difficultés de connection, attribuées par Sony à un nombre trop important de connexions simultanées, la banque annonce 2.900 demandes d'ouvertures de comptes au cours des neuf premières heures après l'ouverture du site. La Sony Bank est contrôlé à 80% par le groupe d'électronique grand public, le reste du capital étant divisé entre son compatriote Sumitomo Mitsui Banking (propriétaire de 16% et par ailleurs actionnaire de la Japan Net Bank) et l'américain JP Morgan Chase (4%). Elle vise l'équilibre d'exploitation pour sa troisième année d'activité et espère effacer au bout de cinq ans les pertes accumulées depuis le lancement.Les détenteurs d'un compte à la banque Sony recevront un ensemble de logiciels, baptisé MONEYKit, développé par JP Morgan Chase, leur permettant notamment de gérer leurs comptes et d'avoir accès à des conseils d'investissement. Ils recevront également des cartes de retraits utilisables dans 7.600 guichets automatiques dont dispose Sumitomo Mitsui implantés dans ses succursales et dans les magasins de proximité de la chaîne AM/PM. Sony est parallèlement à la recherche d'un accord avec la poste publique japonaise et son réseau de caisses d'épargne, qui dispose de 25.000 guichets automatiques dans tout le pays.latribune.f

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :