BT n'a pas renoncé à l'introduction en Bourse de sa filiale mobile

 |  | 201 mots
Lecture 1 min.
Les difficultés rencontrées par France Télécom pour la mise sur le marché d'Orange n'ont pas découragé British Telecom. L'opérateur britannique, qui avait pourtant déclaré en février étudier d'autres options que l'introduction en Bourse pour sa filiale de téléphonie mobile, est finalement revenu à son idée première. Réagissant à des informations du Sunday Business, un porte-parole de BT a déclaré que sa société n'avait pas changé de décision depuis qu'elle avait annoncé en novembre dernier sa volonté d'introduire en Bourse jusqu'à 25% de BT Wireless d'ici la fin de l'année 2001. "Notre stratégie est claire et nette et elle n'a pas changé", a-t-il ajouté.D'après le Sunday Business, BT a décidé de maintenir l'introduction de BT Wireless après avoir consulté les institutions financières la semaine dernière, et pourrait procéder à l'opération en juin. Le porte-parole de l'opérateur n'a pas toutefois pas souhaité commenter cette date.Toujours selon le Sunday Business, les investisseurs institutionnels ont pourtant exhorté BT à abandonner le projet d'introduction et à émettre à la place deux à quatre milliards de livres (2,9 à 5,8 milliards de dollars) d'obligations pour faire face à sa dette.avec Reute

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :