Séance euphorique à Wall Street

 |  | 579 mots
Lecture 3 min.
Le Dow Jones clôture en hausse de 5.41% à 8 711.88 points. Le Nasdaq Composite clôture en hausse de 5.79% et repasse au-dessus des 1 300 points à 1 335.25 points. L'indice élargi S&P 500, de son côté, progresse de 5.41% à 898.96 points. Du côté des valeurs, on retiendra Kellogg Company, qui progresse de 4.98% à 35 dollars. Le groupe agroalimentaire a publié ses résultats pour le deuxième trimestre. Les chiffres sont en ligne avec les attentes des analystes. Le chiffre d'affaires ressort en hausse à 2.13 milliards de dollars contre 1.99 milliards de dollars l'année dernière à la même époque grâce à l'acquisition de Keebler en mars 2001. Les bénéfices sont également en hausse à 173.8 millions de dollars, ou 42 cents par action, contre 114.6 millions de dollars, ou 28 cents par action, au deuxième trimestre de l'exercice 2001. Dans le secteur des télécoms, Verizon Wireless a annoncé une hausse de 34% du nombre de ses abonnés à 1.1 millions pour le deuxième trimestre. Cette progression est nettement supérieure aux attentes des analystes, qui tablaient sur 300 000 nouveaux abonnés. Verizon Wireless est une joint-venture entre le britannique Vodafone et Verizon Communications, dont le cours s'est apprécié aujourd'hui de 5.73% à 30.43 dollars.Toujours dans les télécoms, Qwest Communications recule de 0.67% à 1.49 dollar. L'opérateur, qui est sous le coup d'une enquête de la part de la SEC et du département de la justice, a indiqué dimanche qu'il reformulera ses comptes pour la période 1990-2001 pour cause d'erreurs comptables.Palm chute de 13.24% à 1.18 dollar. Le fabricant a annoncé vouloir procéder à un reverse stock split afin de doper le cours du titre. Le plan devrait donner le droit à la compagnie de splitter l'action dans un range de 1 pour 10 à 1 pour 20.Dans le secteur de l'énergie, Williams Cos bondit de 87.74% à 1.99 dollar. Le conglomérat spécialisé dans l'énergie a reporté, comme prévu, une forte perte pour le deuxième trimestre. Les pertes sur la période se chiffrent à 349.1 millions de dollars, ou 68 cents par action, contre un bénéfice de 339.5 millions de dollars, ou 69 cents par action, reporté l'année dernière à la même époque. Le groupe basé dans l'Oklahoma a annoncé, également, la vente d'un de ses pipelines. Le Northern Natural Gas pipeline sera vendu pour 928 millions de dollars à Buffett's MidAmerican Energy, société évoluant dans le giron du milliardaire Warren Buffett.Sur le marché des changes, le dollar repart à la hausse grâce à la bonne tenue des marchés d'action. L'euro termine la séance en baisse et repasse sous la barre des 0.98 à 0.9799 contre 0.9870 vendredi. Même tendance pour la devise japonaise, qui souffre de la publication plus faible que prévu de la production industrielle au Japon, qui a reculé sur le mois de juin pour la première fois depuis 5 mois. La statistique laisse apparaître un recul des exportations vers les Etats-Unis et soulève des interrogations quant à la reprise de l'économie au Japon. Le Yen termine la séance en baisse sous la barre des 120 yens pour un dollar à 119.78 contre 118.90 vendredi.Sur le marché obligataire, en ce début de semaine et après le fort mouvement de détente enregistré la semaine dernière, les taux se retournent et se tendent fortement alors que les marchés d'actions relèvent la tête. Le 2 ans se tend à 2.40% contre 2.23% vendredi. Le 5 ans termine la séance à 3.60% contre 3.39% la semaine dernière. Le 10 ans, de son côté, se tend de 18 points de base à 4.56%.Jean-Francois Vouillot à New YorkCopyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :