Le CAC 40 replonge de près de 4%

Wall Street continue à donner le ton. A la veille du week-end, le Dow Jones a perdu 3,7% et le Nasdaq 1,84%, après les chiffres peu encourageants de Philip Morris et de General Electric. Les opérateurs restent sur le défensive en attendant la publication cette semaine de toute une batterie de statistiques, avec en point d'orgue, vendredi, les chiffres de l'emploi américain pour le mois de septembre. Par ailleurs, les boursiers craignent des prévisions peu encourageantes de la part des sociétés américaines qui doivent publier cette semaine leurs résultats trimestriels (Alcoa, Walgreen, Pepsi, Mariott International...).Du côté des actions françaises, les valeurs de technologies et financières sont les plus malmenées. Vivendi Universal enregistre la plus forte baisse des valeurs du CAC 40 avec un repli de 8% à 11,96 euros. Le groupe de communication se voit contraint par BNP-Paribas de devenir l'actionnaire majoritaire de l'exploitant cinématographique UGC. En effet, la banque a décidé d'exercer son option de vente et va céder pour 50 millions d'euros sa participation de 16% dans le capital d'UGC.A noter par ailleurs que Vivendi Universal Publishing (VUP) ferait l'objet de surenchères. Sur ce dossier, Lagardère pourrait être distancé par PAI. De plus, la cession de Télépiù à News Corp n'a pas encore été finalisée. D'après le Financial Times, elle semble même compromise.BNP Paribas et Axa, pénalisés par la déprime des marchés financiers, chutent respectivement de 7,2% et de 7,9%.France Télécom dégringole de 7,2% à 7,32 euros. Le groupe de télécommunications est  sous le feu des projecteurs à la veille de la réunion du conseil d'administration qui sera chargé de nommer un nouveau président. Thierry Breton, actuellement président de TMM, paraît toujours favori pour succéder à Michel Bon. Mais il faudra sans doute attendre la fin du mois d'octobre pour obtenir des précisions sur le plan de recapitalisation décidé par l'Etat.L'action Scor chute de 18% à 8,27 euros. Le réassureur a annoncé un projet d'augmentation de capital de 400 millions d'euros. L'opération doit être avalisée par les actionnaires qui seront réunis en assemblée le 5 novembre. Parmi les principales variations sur le SRD, GFI Informatique est réservée à la baisse, Valtech perd 15% à 0,33 euro, Infogrames rechute de 13,5% à 2,2 euros. A la hausse, on trouve deux valeurs. Vivendi Environnement gagne 1% à 20,66 euros et Pernod-Ricard avance timidement de 0,2% à 91,4 euros. High Co baisse de 5% à 22,3 euros. La société annonce une hausse de 67% de son résultat courant avant survaleurs et éléments exceptionnels à 5,86 millions d'euros. Le groupe maintient son objectif d'une croissance de 10% cette année. HF Company a augmenté son résultat net de 25% au premier semestre à 1,15 million d'euros. La société prévoit une croissance identique sur l'ensemble de l'année. Guillemot abandonne 5,6% à 1,84 euro. La société a réalisé une chiffre d'affaires de 160,8 millions d'euros au terme de l'exercice 2001-2002, en baisse de 32,4% par rapport à l'exercice précédent. Eric MaubanCopyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.