Londres préfère BAE Systems à Thales pour ses porte-avions

C'est finalement BAE Systems qui est sorti vainqueur du duel engagé pour la construction de deux porte-avions britanniques. La décision a été annoncée jeudi après-midi par le ministre britannique de la défense, Geoff Hoon. Elle confirme ainsi les dernières rumeurs de presse qui donnaient une longueur d'avance à BAE Systems. Certes, le Français n'a pas tout perdu puisque ce sont ses plans qui ont été retenus par le ministère de la Défense (MoD). Mais c'est bien le Britannique qui s'est vu attribuer la part la plus juteuse de ce contrat. Car, lors d'une conférence de presse, Thales a indiqué que la partie lui revenant correspondait environ au tiers du coût de construction, soit 1,5 milliard d'euros.Le coût de construction de ces deux bâtiments, de 50.000 tonneaux chacun et devant être livrés en 2012 et 2015, est en effet estimé à 3 milliards de livres (4,8 milliards d'euros). Quant au coût total comprenant également l'entretien, il est évalué à 10 milliards de livres sur 10 ans.Cette attribution de la maîtrise d'oeuvre à BAE, que certains verront comme une mesure protectionniste, ne devrait pas manquer de provoquer de vives réactions à quelques jours du sommet annuel franco-britanniques justement consacré aux questions de défense. Déjà ces derniers jours, le Financial Times estimait qu'un partage du contrat relèverait de la "combine politique" et de méthodes d'attribution "opaques et confuses". Et le quotidien d'ajouter: "ce serait dommage que Thales soit pénalisé pour sa nationalité, alors que la France, qui envisage de commander un nouveau porte-avions, a exprimé sa volonté de considérer une offre britannique".En Bourse, l'action Thales, qui a terminé presque inchangée jeudi soir, à 25,90 euros (-0,04%), gagne 0,54% vendredi. Les investisseurs semblent avoir hésité entre déception et soulagement. Il est vrai que le Français aurait pu s'en tirer plus mal. Ainsi, le Wall Street Journal écrivait il y a trois jours que le marché allait être attribué en totalité à BAE Systems.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.