Record annuel pour Noël

Cette dernière séance avant Noël se termine sur une note positive. Le CAC 40 ferme ainsi ses portes sur un gain de 0,29% à 3.510,3 points et signe un record annuel mais dans des volumes très réduits. Moins d'un milliard d'euros a été échangé sur le SRD, dont 754 millions d'euros pour les valeurs de l'indice. Ailleurs en Europe, les places boursières sont elles aussi déjà fermées. Il n'y a pas eu de séance à Francfort et, à Londres, le marché a progressé de 0,09% à 4444 points, signant ainsi sa sixième hausse consécutive. Sur le marché des changes, le dollar cote 1,2410 pour 1 euro, contre 1,2390 à New-York hier soir. Trois statistiques américaines étaient attendues dans l'après-midi. Il s'agit des commandes de biens durables et des inscriptions hebdomadaires au chômage, à 14h30, suivies à 16h00 par les ventes de logements neufs de novembre.Les valeurs technologiques profitent de la hausse de 0,97% du Nasdaq. Alcatel avance de 2,71% à 10,25 euros, affichant du même coup la meilleure performance du CAC 40. STMicroelectronics gagne 1,08% à 21,53 euros, dans le sillage de la progression de 1,80% de l'indice des semi-conducteurs de Philadelphie, et des bénéfices surprises annoncés par Micron Technology. A l'inverse, Cap Gemini, qui reste pénalisé par son récent avertissement sur résultat, recule de 0,94% à 34,87 euros et enregistre ainsi le plus fort recul de l'indice.Vivendi Universal progresse de 1,8% à 19,20 euros. VU et son ancien président Jean-Marie Messier sont parvenus à un accord de règlement amiable avec la Securities and Exchange Commission concernant les accusations de fraude sur la communication financière du groupe. Aux termes de cet arrangement, Jean-Marie Messier accepte de renoncer à son indemnité de départ de 20,5 millions d'euros, et paiera une amende d'un million de dollars. Vivendi paiera pour sa part une amende civile de 50 millions de dollars.Rhodia lâche 4% à 3,36 euros alors que Standard & Poor's a dégradé la dette corporate à long terme du groupe de BB- à B. L'agence de notation a par ailleurs placé le groupe sous surveillance avec implication négative.Scor se distingue à nouveau avec une hausse de 5,56% à 1,33 euro, toujours porté par le succès de son augmentation de capital de 750 millions d'euros.Alstom prend 1,55% à 1,31 euro à la suite du déblocage hier des fonds liés à son plan de sauvetage.Enfin, après avoir perdu jusqu'à 4,22% sur l'annonce d'un premier cas de vache folle aux Etats-Unis, Buffalo Grill termine sur un repli limité de 0,47% à 10,60 euros. Le groupe a confirmé à investir.fr que la viande de boeuf servie dans ses restaurants provient de France, d'Allemagne, du Brésil et d'Argentine, et "en aucun cas des Etats-Unis". La viande de bison est quant à elle importée du Canada, et ne serait pas concernée par le cas d'ESB décelé. L'Union européenne a pour sa part annoncé qu'elle suit attentivement la situation aux Etats-Unis, mais n'envisage pas de renforcer les mesures déjà en vigueur.Johan Deschamps Copyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.