Résultats en forte hausse pour Viacom

2 mn

Viacom en pleine croissance. Le groupe de médias américain a réalisé au deuxième trimestre 2003 un bénéfice net de 660 millions de dollars, soit une hausse de 21% par rapport au trimestre de 2002. Le bénéfice par action de 37 cents est légèrement supérieur aux attentes des analystes interrogés par Reuters, qui tablaient sur 36 cents par action. Le chiffre d'affaires global progresse de 10% à 6,42 milliards de dollars, dopé par les records d'audience et donc un bond des ventes des espaces publicitaires, qui représentent 48% du chiffre d'affaires. La marge brute d'exploitation s'améliore légèrement sur le trimestre, à 20,6% contre 20,1% l'an dernier.Viacom, qui a en mai dernier mis la main sur Comedy Central (lire ci-contre), surfe surtout sur les bons résultats de ses chaînes câblées, notamment MTV et Nickelodeon. La division Cable Networks du groupe a réalisé un chiffre d'affaires au second semestre en hausse de 22% à 1,35 milliard de dollars, et un résultat opérationnel en hausse de 33% à 492 millions de dollars.Croissance également à deux chiffres pour les chaînes de télévision (dont CBS et UPN) et la location vidéo, dont les chiffres d'affaires progressent tous deux de 10%, à respectivement 1,86 et 1,39 milliard de dollars. Par contre, l'activité radio du groupe voit son chiffre d'affaires baisser de 3% à 551 millions de dollars. De son côté, la division Divertissement, qui inclut notamment les activités de cinéma et les parcs d'attractions Paramount, a reculé de 1% à 920 millions de dollars.Au total, ces bons résultats encouragent le groupe à relever ses prévisions pour l'ensemble de l'année 2003. Il s'attend désormais à une croissance de son chiffre d'affaires comprise entre 7 et 10%, contre 5% auparavant. Le résultat opérationnel devrait générer une croissance à deux chiffres. Enfin, le bénéfice net devrait croître "d'au moins" 15%, contre une précédente estimation de tout juste 15%. Le marché salue ces bonnes nouvelles, et le titre à New York gagne 3,99% à 44,54 dollars à la mi-séance.Par ailleurs, le groupe a décidé de recommencer à verser un dividende trimestriel, ce qu'il n'avait pas fait depuis 1987. Le premier dividende, versé le 1er octobre, sera de 6 cents. Selon des analystes, le groupe de média pourrait verser plus, mais préfère se donner de la flexibilité pour ses acquisitions, en première ligne desquelles l'éventuel rachat de VU Entertainment, dont la division Chaînes câblées l'intéresse.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.