Vodafone lancera l'UMTS à l'automne 2003

 |  | 373 mots
Lecture 2 min.
L'opérateur britannique de téléphonie mobile Vodafone compte démarrer ses services de troisième génération UMTS à l'automne 2003 dans huit pays européens, indique son patron Chris Gent dans une interview parue ce lundi dans le magazine allemand Focus. Ce sera notamment le cas en Allemagne, où la filiale de Vodafone, D2, comptait mettre en marche le réseau au deuxième trimestre mais a repoussé l'opération pour des raisons techniques. "Le réseau fonctionne déjà. Mais il y a encore un point critique: la liaison ne doit pas être coupée quand le client dans sa voiture passe par exemple de la banlieue - où la technique habituelle est installée - à la ville où il y a déjà l'UMTS", a indiqué Chris Gent. Selon l'opérateur britannique, il faudra encore attendre entre trois et six mois pour que le réseau soit opérationnel outre-Rhin.Par ailleurs, au Japon, où la filiale de Vodafone, J-Phone, commercialise des services UMTS depuis trois mois, "cela marche lentement. J-Phone a déjà - après, toutefois, un démarrage prudent - gagné quelques milliers de clients", a commenté M. Gent. "Nous ne nous attendons pas à ce que la nouvelle génération de téléphonie mobile soit un succès fulgurant dès le départ. Pour le moment, nous faisons surtout attention à ce que le système fonctionne de manière stable", a-t-il ajouté. La téléphonie de nouvelle génération prend du retard un peu partout. Aux Etats Unis, ATT et l'opérateur DoCoMo ont décidé d'attendre décembre 2004 pour commercialiser l'UMTS. Les deux opérateurs considèrent en effet qu'il n'y aura pas de réelle demande pour ce service, qui offre un accès Internet à grande vitesse à partir d'un téléphone mobile, avant cette date.Vodafone, numéro un mondial de la téléphonie mobile avec plus de 112 millions de clients sur la planète, sera donc le premier à se lancer dans l'UMTS même s'il subit un léger retard. Et les délais semblent plus imputables à des considérations techniques qu'à une volonté délibérée de repousser son entrée sur ce marché.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :