AT&T faiblit face à la concurrence

 |  | 321 mots
Lecture 2 min.
La forte concurrence dans le secteur des communications longue distance provoque d'importantes chutes de bénéfices. L'érosion des résultats du premier opérateur américain de téléphonie longue distance, AT&T, se poursuit. Le bénéfice net a chuté de 47% par rapport au premier trimestre 2003, à 304 millions de dollars, et le bénéfice par action est passé de 73 à 38 cents. Les analystes s'attendait néanmoins à de plus mauvais chiffres."AT&T continue à faire face à un environnement sectoriel difficile caractérisé par une offre trop abondante et de forte pressions sur les prix, a commenté son PDG David Dorman. Nous continuons à mener la transformation technologique dans le secteur des télécoms, en diversifiant notre offre de produits (...), en améliorant notre structure de coûts et en capitalisant sur notre force financière." A l'instar des autres opérateurs américains longue distance, le groupe subit la concurrence des communications mobiles et de l'Internet, au détriment de la téléphonie fixe. Le groupe doit en parallèle affronter les "baby-bells", les opérateurs fixes locaux, qui investissent de plus en plus le terrain de la longue distance.Le chiffre d'affaires a ainsi reculé de 11,1% à 8 milliards de dollars à cause de la chute de la téléphonie longue distance. Le résultat opérationnel a atteint 281 millions de dollars, et comprend une charge de 213 millions de dollars liée l'allègement du parc immobilier du groupe ainsi qu'à des licenciements. La division AT&T Business (téléphonie d'entreprises) a vu son chiffre d'affaires décliner de 9,1% à 5,9 milliards de dollars durant le trimestre écoulé et AT&T Consumer a vu ses facturations chuter de 16,2% à 2,1 milliards de dollars. L'avenir ne s'annonce pas plus rose : l'entreprise prévoit une baisse de ses revenus annuels de 7 à 10%. Le retour de MCI, ex-Worldcom, suite à sa sortie de faillite cette semaine, devrait encore accroître la concurrence.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :