Motorola n'a pas su tirer parti de la reprise du marché du mobile

Motorola dépasse les attentes des analystes, mais est victime de son propre succès. Le deuxième fabricant de téléphones mobiles du monde a présenté au quatrième trimestre des résultats plus que satisfaisants. Le bénéfice net s'établit à 409 millions de dollars, soit 17 cents par action. Un chiffre nettement supérieur aux 13 cents par action attendus par le consensus Reuters et bien loin des 174 millions de dollars de bénéfice net dégagés par le groupe voici un an. En termes de chiffre d'affaires, la hausse est de 4,2% sur un an à 8,02 milliards de dollars. Là encore, c'est bien mieux que ce que prévoyaient les analystes qui, en moyenne, tablaient sur des ventes de 7,73 milliards de dollars.Pourtant, le président du géant américain ne semble pas se satisfaire de cette performance. "Le groupe est loin d'être satisfait par ces résultats", a déclaré Edward Zander. Car les ventes de téléphones portables ont reculé de 3% sur un an à 3,3 milliards de dollars. Un recul dû à des retards dans la production de mobiles haut de gamme. Le groupe semble avoir été dépassé par la forte reprise des commandes (+64% dans ce secteur au quatrième trimestre sur un an) et les composants ont manqué. Motorola indique que les nouveaux produits ont été livrés "en masse" à partir de la mi-décembre, mais le groupe a perdu beaucoup de temps, notamment face à ses concurrents. "Nous ne pouvons pas nous offrir le luxe de ce qui s'est passé au quatrième trimestre", a pesté Edward Zander qui avoue que la demande n'a pu être satisfaite. Une vision partagée par Paul Sagawa, analyste chez Bernstein, qui estime que le groupe n'a pas su "tirer parti du marché actuel qui est en expansion". Du coup, le titre perdait 2,64% un peu avant la mi-séance mercredi à New York.Pourtant, Motorola, qui est redevenu rentable sur l'année 2003, est optimiste sur le premier trimestre de 2004. "La croissance est de retour et nous pouvons encore réaliser de nouvelles améliorations de notre rentabilité", a annoncé Edward Zander. Pour les trois premiers mois de l'année, le groupe table ainsi sur un bénéfice net par action de 5 à 7 cents et des ventes comprises entre 6,4 et 6,8 milliards de dollars. Ces derniers chiffres est un peu supérieur aux attentes du marché. Motorola espère donc en avoir fini avec ses problèmes de production.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.