Airbus décroche une nouvelle commande auprès d'une "low-cost" américaine

Au lendemain de l'ouverture du salon aéronautique de Berlin, EADS occupe encore le devant de la scène médiatique. Hier, le constructeur aéronautique européen signait un contrat de 3 milliards d'euros avec Arianespace pour la fourniture de 30 lanceurs Ariane-5 à Arianespace. Aujourd'hui, c'est grâce à Airbus, dont EADS est actionnaire à 80%, que le groupe fait parler de lui. L'avionneur européen a en effet remporté une commande importante auprès de la compagnie américaine Spirit Airlines. Cette "low-cost" a signé un contrat avec Airbus pour l'achat de 15 appareils et 50 options. La commande ferme porte sur 11 A319 et 4 A321, soit un montant selon le prix catalogue d'environ 860 millions de dollars. Le prix catalogue n'est cependant qu'indicatif dans la mesure où les constructeurs procèdent régulièrement à des rabais pour obtenir des commandes. Ce contrat marque un nouveau succès d'Airbus sur le marché américain des compagnies à bas prix après les commandes décrochées auprès de Frontier Airlines et JetBlue. Pour Spirit, ce contrat correspond à sa volonté de multiplier sa flotte par deux dans les cinq prochaines années. Les Airbus commandés remplaceront une partie des 32 MD80 qui composent actuellement cette flotte.Parallèlement à cette annonce, les dirigeants d'Airbus se sont montrés confiants quant aux capacités du groupe à devancer cette année encore le grand rival Boeing en termes de livraisons d'avions. Le groupe devrait livrer "au moins" 305 appareils en 2004, soit le même nombre qu'en 2003, a déclaré Noël Forgeard, le PDG d'Airbus. Boeing table de son côté sur 285 livraisons.A la Bourse de Paris, le titre EADS qui avait été sérieusement ballotté hier avec une baisse de 4,93%, reprend un peu de hauteur mardi avec un gain de 1,23% en clôture mardi.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.