Le gouverneur de la Banque d'Italie Antonio Fazio présente sa démission

 |  | 330 mots
Lecture 2 min.
Antonio Fazio a fini par céder. Le gouverneur de la Banque d'Italie a présenté aujourd'hui sa démission au doyen du Conseil supérieur de la Banque centrale, Paolo Emilio Ferrari. Selon un communiqué de la Banque centrale, "la décision a été prise de manière autonome, la conscience tranquille". La démission d'Antonio Fazio est "destinée à ramener la sérénité, dans l'intérêt supérieur du pays et de la Banque d'Italie", souligne la Banque centrale. La semaine dernière, la justice italienne avait reconnu avoir placé Antonio Fazio sous enquête depuis le mois de septembre pour délit d'initiés. Cette annonce a provoqué une situation de non retour pour le gouverneur. Toute la classe politique italienne, ainsi que le gouvernement de Silvio berlusconi, appelait à sa démission. Antonio Fazio, âgé de 69 ans, était arrivé à la tête de la Banque d'Italie en 1993.Cette décision met ainsi fin à une longue période de crise en Italie. Antonio Fazio était sur la sellette depuis plusieurs mois suite à son implication dans deux OPA étrangères sur des banques italiennes. Le gouverneur était accusé d'avoir favorisé la prise de participation injustifiée de banques italiennes dans le capital de deux de leurs consoeurs afin de faire échouer les offres de rachat étrangères. Au mois de mars, la banque néerlandaise ABN Amro avait lancé une OPA sur la banque Antonveneta. De son côté, l'Espagnol BBVA lorgnait la Banca Nazionale del Lavoro (BNL). Suite à ces tentatives étrangères de rachat, deux banques italiennes, BPI et Unipol, s'étaient porté au secours des banques ciblées. Antonio Fazio a d'ailleurs également été accusé d'avoir reçu de la part du président de la banque italienne BPI, Gianpiero Fiorani, des cadeaux d'une valeur de plusieurs dizaines de milliers d'euros. Alors que ce dernier a été incarcéré la semaine dernière, le président d'Unipol se trouve soupçonné de manipulation de cours.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :