Pernod Ricard confiant sur une hausse de ses marges

 |  | 374 mots
Lecture 2 min.
Le moral est au beau fixe chez Pernod Ricard. "La performance sur ce premier trimestre 2005 a été très satisfaisante. Elle me permet d'anticiper une croissance interne significative de notre résultat opérationnel sur ce premier semestre 2005", déclare ainsi le PDG Patrick Ricard dans un communiqué.Le groupe de vins et spiritueux, qui a lancé une offre de fusion sur Allied Domecq, a en effet enregistré un chiffre d'affaires en hausse de 5,4% au premier trimestre 2005, comparé au premier trimestre de l'année précédente. Le chiffre d'affaires sur la période s'établit ainsi à 725,7 millions d'euros. La croissance de l'activité vins et spiritueux, qui représente 98% des ventes du groupe, s'est établie à 7% à 703,8 millions d'euros.En termes de croissance interne, le groupe a affiché une hausse de 7,7% de son chiffre d'affaires consolidé sur le trimestre. La croissance interne du secteur des vins et spiritueux s'est élevée pour sa part à 8,4%."Nous avons enregistré un premier trimestre d'excellente croissance avec nos marques haut de gamme qui la soutiennent. Par contre, la France reste le marché difficile car la consommation, notamment des anisés, est en baisse", a commenté à l'AFP Pierre Pringuet, directeur général délégué du groupe.Le groupe se félicite d'un "remarquable début d'année en Asie/reste du monde" avec une croissance interne de 18,5%. Par ailleurs, la croissance organique en Europe (hors France) s'est affichée à 7,6%. Mais le groupe reste déçu de ses performances françaises, avec une baisse des ventes organiques de 6,4%. "Le marché des anisés reste très mal orienté en ce début d'année 2005. Ricard et Pastis 51 sont en fort repli (accentué par des conflits avec certains distributeurs)", commente le groupe. Par ailleurs, ne faisant aucun commentaire sur la fusion espérée avec Allied Domecq, Pernod se garde de donner des perspectives. "Les contraintes réglementaires liées à l'offre sur Allied Domecq empêchent le Groupe de donner, comme à l'accoutumée, une prévision de croissance chiffrée", explique le groupe. Cependant, de plus amples détails sont attendus jeudi 12 mai, à l'occasion de la célébration des 30 ans du groupe Pernod Ricard.En Bourse, le titre réagit positivement à ces annonces. Il progresse de 1,52% à 120,60 euros à la clôture.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :