Nintendo pénalisé par les ventes de sa GameCube

 |   |  422  mots
Annonces mitigées et chiffres un peu décevants, tel a été le cocktail de Nintendo, qui publiait aujourd'hui ses résultats trimestriels. Le fabricant japonais de consoles de jeux vidéo a commencé par revoir à la baisse ses prévisions annuelles. Il ne table plus que sur un résultat opérationnel de 110 milliards de yens, contre une précédente prévision de 120 milliards. L'an passé, son résultat était ressorti à 107 milliards de yens. Cette révision est à mettre en relation avec la chute de 43% du bénéfice net enregistrée au troisième trimestre (clos fin décembre) en raison de ventes de GameCubes décevantes et de taux de change défavorables."Ce n'est pas la fin du monde, si les choses continuent comme cela, ils pourront même battre leurs prévisions", a tempéré un analyste de KBC Securities interrogé par Reuters. Reste que Nintendo a également revu en baisse de 12,4% ses prévisions de vente de GameCube, avec 4 millions de consoles écoulées sur l'exercice clos en mars prochain. A la veille de la présentation en mai à Los Angeles des consoles de troisième génération, la GameCube confirme, s'il en était besoin, qu'elle n'a jamais réussi à percer par rapport à ses concurrentes, la PS2 de Sony bien sûr mais aussi la Xbox de Microsoft, et ce en dépit de drastiques baisses de prix.En parallèle, Nintendo a confirmé les bons débuts de sa dernière née, la console portable DS, dotée de deux écrans dont l'un est tactile, lancée aux Etats-Unis le 21 novembre dernier, au Japon le 2 décembre. Les détails du lancement en Europe seront dévoilés jeudi. La prévision de vente a ainsi été revue à la hausse avec 6 millions de machines écoulées d'ici la fin de l'exercice, soit un million de plus que la dernière prévision. En revanche, Nintendo a rabaissé d'un tiers le nombre de jeux qu'il compte vendre grâce à sa nouvelle console, le portant à 6 millions. "Les jeux DS ne se vendent pas parce que les joueurs utilisent le jeu pré-installé PictoChat. En plus, ils peuvent jouer à plusieurs à un jeu acheté par un seul", a expliqué le directeur senior de Nintendo Yoshihiro Mori. Enfin, les détenteurs de DS peuvent également utiliser des jeux GameBoy Advance. Reste à savoir comment le leader des consoles portables affrontera ensuite l'arrivée sur son marché de prédilection de Sony, qui lancera sa PSP en mars prochain.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :