T-Online paye le prix fort pour recruter ses abonnés

 |  | 287 mots
Lecture 1 min.
La croissance a un coût. T-Online, qui lance une vaste offensive pour gagner de nouveaux clients pour son offre d'Internet à haut débit, a vu sa rentabilité s'effriter au premier trimestre 2005. Son bénéfice net a ainsi reculé de 22,2% à 61,7 millions d'euros, alors que son chiffre d'affaires a, pour sa part, progressé de 4,1 %, à 509 millions d'euros sur la période.Le groupe a en effet gagné 349.000 nouveaux clients pour son offre d'Internet à haut débit (ADSL). Ainsi, le nombre de consommateurs ADSL a progressé de 44% par rapport à l'année précédente, portant ses abonnés à 3,94 millions, contre 2,73 millions au premier trimestre 2004. Mais les efforts consentis par le groupe pour gagner ces nouveaux clients ont pesé sur ses marges. Son résultat opérationnel a chuté de 31,5% à 65,6 millions d'euros sur la période.L'impact des frais de recrutement de nouveaux clients devrait se ressentir sur l'ensemble de l'exercice. Le groupe prévoit un excédent brut d'exploitation (Ebitda) d'environ 300 millions d'euros, en baisse de 33% par rapport à 2004, alors qu'auparavant, il tablait sur un Ebitda compris entre 260 et 360 millions d'euros.Poursuivant sa stratégie de développement dans le haut débit, le groupe vise des investissements compris entre 800 millions et 1 milliard d'euros entre 2005 et 2007. En France et en Espagne, le propriétaire de Club Internet vise une part de marché de 15% à 20% à moyen terme, portée par une forte pénétration des produits Internet à haut débit.En outre, le groupe s'attend à ce que son chiffre d'affaires 2005 progresse de 500 millions d'euros, à 2,5 milliards d'euros. Un chiffre qui s'établit pour sa part au milieu de la fourchette des estimations faites initialement par la société. T-Online avait précédemment annoncé un chiffre d'affaires compris entre 2,4 et 2,6 milliards d'euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :