Moscou se désendette massivement

 |   |  317  mots
La Russie annonce le remboursement anticipé de l'intégralité des 22 milliards de dollars de sa dette au Club de Paris. Un geste qui témoigne de l'indépendance économique retrouvée du pays et de son émergence sur l'échiquier géopolitique mondial.

Renflouée par ses recettes énergétiques, la Russie s'affranchit une bonne fois pour toute de ses créanciers internationaux. Le ministre russe des Finances Alexeï Koudrinede a annoncé aujourd'hui le remboursement anticipé du solde de sa dette envers le Club de Paris. Les membres du Club de Paris qui sont créanciers de la Fédération de Russie sont l'Allemagne (en majorité), l'Australie, l'Autriche, la Belgique, le Canada, le Danemark, l'Espagne, les Etats-Unis, la Finlande, la France, l'Italie, le Japon, la Norvège, les Pays-Bas, le Royaume-Uni, la Suède et la Suisse.

Après avoir déjà remboursé 15 milliards par anticipation pendant l'été 2005, la Russie va donc solder l'intégralité de sa dette envers le Club, soit 22 milliards de dollars, d'ici au mois d'août. Grâce à la manne tirée des revenus des exportations d'hydrocarbures à prix records, Moscou assoit ainsi sa position de force sur l'échiquier géopolitique mondial. "Tout le reste de la dette, qui aujourd'hui se monte à 22 milliards de dollars, sera liquidé d'ici août, et la Russie cessera d'être débitrice du Club de Paris", a déclaré le ministre devant le Conseil de la Fédération.

"Les représentants des pays créanciers du Club de Paris et les représentants de la Fédération de Russie se sont réunis à Paris les 15 et 16 juin 2006 pour examiner l'offre de la Russie de rembourser par anticipation les dettes ré-échelonnées en 1996 et 1999, indiquait la semaine dernière le club de Paris dans un communiqué. Des progrès significatifs ont été réalisés à partir de ces propositions. Les consultations se poursuivent", ajoutait le communiqué. Restait à définir les modalités: en contrepartie de ce remboursement anticipé qui lui évitera de payer 7,7 milliards sur le service à venir de sa dette, la Russie versera une prime d'un milliard de dollars à ce club de créanciers.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :