Bourbon : la Bourse salue la cession du remorquage portuaire

Le groupe français Bourbon, spécialisé dans les services maritimes, projette de vendre son activité de remorquage portuaire, regroupé dans la société Les Abeilles, à l'espagnol Grupo Boluda Corporacion Maritima. Selon les analystes les montant de la cession pourrait se situer entre 200 et 240 millions.

Le groupe français Bourbon, spécialisé dans les services maritimes, projette de vendre son activité de remorquage portuaire, regroupé dans la société Les Abeilles, à l'espagnol Grupo Boluda Corporacion Maritima, annonce le groupe dans un communiqué.

Le montant du projet de cette vente n'a pas été publié. "Ce projet d'offre de reprise est une opportunité d'évolution et de développement pour le remorquage portuaire Les Abeilles", estime Bourbon, soulignant "la complémentarité géographiques de activités et la qualité du repreneur".

"La cession des actions des sociétés concernées n'entraînerait aucune conséquence pour les salariés qui conserveraient leur statut social, leur ancienneté et leurs avantages", affirme Bourbon. Il précise que le projet "fait actuellement l'objet d'un processus d'information et de consultation des instances représentatives du personnel des sociétés concernées".

Grupo Boluda Corporacion Maritima spécialisé dans les services maritimes, comme Bourbon, exploite une flotte de 127 remorqueurs en Espagne et en Amérique latine. Ce groupe, présent également dans le transport maritime des conteneurs et la construction navale, emploie 3.000 salariés pour un chiffre d'affaires de 490 millions d'euros.

Les Abeilles, employeur de plus de 1.000 collaborateurs, comptent 66 remorqueurs portuaires et sont le principal opérateur dans ce domaine en France. Elle est l'une des principales composantes du groupe Bourbon qui compte 4.700 salariés et exploite 265 navires.

Ce projet s'intègre, selon Bourbon, dans le plan stratégique de l'entreprise qui veut concentrer ses investissements dans le domaine des services maritimes à l'offshore pétrolier.
Les remorqueurs de sauvetage et de protection du littoral de la société Les Abeilles international affrétés par la Marine nationale ne sont pas concernés par la cession, précise Bourbon.

L'action de la compagnie de services maritimes Bourbon grimpait vendredi en début de séance, les analystes saluant l'annonce de la cession de ses activités de remorquage portuaire, qui lui permettra de se poursuivrre son recentrage dans les services pétroliers. A l'ouverture, le titre progressait de 4,5% à 49,17 euros.

"Cette décision s'inscrit dans la stratégie de recentrage de Bourbon sur sa division +Offshore+ (services pétroliers, ndlr), dans laquelle le groupe a concentré ses investissements et pour laquelle il prévoit de doubler sa flotte dédiée entre 2007 et 2011", explique la banque Fortis dans une note à ses clients vendredi. Les analystes de Fortis évaluent la valeur fondamentale de l'activité cédée autour de 200 millions d'euros. Cependant, ils estiment que "s'agissant d'une cession aussi stratégique, cette valorisation ne sera sans doute qu'un plancher, sinon Bourbon ne serait pas prêt à lâcher une telle vache à lait".

La maison de courtage CM-CIC a évalué quant à elle le prix de cession entre "220 et 240 millions d'euros", et s'attend à ce que cette somme soit réinvestie dans l'Offshore, ce qui montrerait selon elle la confiance du groupe dans sa capacité à atteindre des marges équivalentes dans ce métier à celles de la branche remorquage, actuellement plus élevées. "Ce projet de cession (...) accentue le recentrage de Bourbon sur son activité de services pétroliers et, sur la base de la rentabilité attendue pour le réinvestissement du produit de la cession, devrait créer 100 à 200 millions d'euros de valeur, soit 3 à 6% de la capitalisation actuelle du groupe", ont calculé ses analystes.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.