Marks & Spencer conforte ses bénéfices au premier semestre

La plus grande chaîne de distribution britannique a annoncé ce matin un bénéfice net en hausse de 43% au premier semestre. Le groupe va lancer un nouveau programme portant sur le rachat de 10% de son capital.

2 mn

Le groupe de distribution britannique Marks & Spencer, qui compte 520 magasins en Grande-Bretagne, a annoncé ce matin une progression de 43% de son bénéfice net au premier semestre de l'exercice 2007/2008 achevé fin septembre, à 393,3 millions de livres. Le chiffre d'affaires est en hausse de 6,5% à 4,184 milliards de livres.

Le bénéfice avant impôt et éléments exceptionnels a quant à lui progressé de 11,5% à 451,8 millions de livres, a ajouté le groupe dans un communiqué. Il bat ainsi les prévisions les plus optimistes des analystes, qui tablaient sur un bénéfice compris entre 420 et 450 millions de livres. Les ventes au Royaume-Uni ont progressé de 5,9% et celles à l'international ont augmenté de 13,8% par rapport à un an plus tôt.

"Nous avons eu un bon semestre malgré un marché difficile, marqué par des conditions climatiques défavorables et alors que nombre de nos magasins étaient en pleine rénovation", s'est félicité le directeur général du groupe, Stuart Rose, cité dans le communiqué.

"Alors que l'environnement économique paraît incertain à court terme, les mesures que nous avons prises pour repositionner et revitaliser M&S sur les trois dernières années nous placent en bonne voie pour continuer à faire mieux que le reste du marché et nous rendent confiants dans nos perspectives de croissance à long terme", a-t-il ajouté.

Le directeur général du groupe a affirmé que celui-ci devrait avoir rénové au total 70% de ses surfaces de ventes d'ici à Noël, et 90% d'ici à la fin 2008. Il a par ailleurs annoncé que Marks & Spencer entendait augmenter ses investissements, pour les porter dans une fourchette comprise entre 1 et 1,1 milliard de livres en 2007/2008 comme en 2008/2009.Le groupe se dit notamment intéressé par les "opportunités" qui se présenteraient en Europe centrale et de l'Est. Il envisage également d'investir en Chine où il souhaite développer sa chaîne de magasins en propre.

Le distributeur britannique entend aussi déployer sa chaîne purement alimentaire. Profitant de la hausse des ventes de 6,4% à 4,18 milliards de livres sur les six premiers mois sur ce segment d'activité, il a déjà ouvert 64 magasins depuis le début de l'année et compte en ajouter cent de plus rapidement.

Parallèlement, le groupe va lancer un nouveau programme de rachat de ses propres actions, une mesure destinée à récompenser les actionnaires dans la mesure où elle augmentera mécaniquement la part des futurs bénéfices qui leur seront redistribués. M&S consacrera un milliard de livres à ce plan, qui devrait porter sur environ 10% de son capital. Le titre s'est octroyé 2,1% à l'ouverture de la Bourse de Londres ce matin.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.