Le London Stock Exchange champion des introductions en Bourse en 2007

 |   |  225  mots
Le London Stock Exchange a affirmé ce jeudi que ses introductions en Bourse ont permis de lever 19,9 milliards d'euros en 2007, soit plus que Wall Street et le Nasdaq réunis. De son côté, le Marché alternatif d'investissement, spécialisé dans les entreprises de taille moyenne, vient d'atteindre le chiffre de 340 entreprises cotées.

La place boursière londonienne démontre une fois de plus son dynamisme. Elle a révélé jeudi que les introductions en Bourse réalisées chez elle en 2007 ont permis de lever 14,5 milliards de livres (environ 19,9 milliards d'euros), soit plus que Wall Street et le Nasdaq réunis, qui cumulent une levée de fonds de 12,35 milliards d'euros. Le LSE affirme qu'il a attiré 86 introductions en Bourse d'entreprises étrangères, provenant de 22 pays différents, et comptant pour 56% des fonds levées lors d'introductions.

Martin Graham, directeur des marché londoniens, affirme avoir été "frappé par le potentiel de certaines régions où nous avons commencé à intensifier nos efforts commerciaux, avec des entreprises basées sur des marchés aussi divers que le Viet-Nam, Bahrein ou l'Argentine, choisissant Londres cette année pour leur introduction en Bourse." Parmi les introductions les plus réussies, on note celle du groupe argentin Clarin, opérant dans les médias et les télécommunications, qui a permis de lever 315 millions d'euros.

Le Marché alternatif d'investissement, qui concerne les entreprises de taille moyenne, a attiré onze introductions d'entreprises basées en Chine, levant 1,27 milliards d'euros, et dix-neuf venant des Etats-Unis pour 770 millions d'euros. Prometteur, ce marché vient d'enregistrer un record avec 340 firmes étrangères cotées en 2007, pendant que onze d'entre elles accédaient au marché principal.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :