Léon de Bruxelles externalise une partie de son patrimoine immobilier

Le montant dégagé par cette opération est estimé à 35 millions d'euros. Le groupe dégage des moyens financiers pour accélérer son développement.

A l'issue du Conseil de Surveillance qui s'est tenu le 20 novembre 2007, la société Léon de Bruxelles a décidé de signer un accord pour le rachat d'une partie significative de son patrimoine immobilier avec CILOGER, société de gestion de SCPI (Sociétés Civiles de Placement Immobilier).

"Le patrimoine est composé d'actifs détenus en pleine propriété et de certains actifs détenus sous crédit bail immobilier. L'opération comporte encore des conditions suspensives et ne sera donc définitive que sous réserve que toutes celles-ci soient levées", précise le communiqué du groupe.

La signature de l'accord cadre devrait intervenir dans les prochains jours, pour une concrétisation finale dans le courant du premier semestre 2008. Les sites concernés resteront bien entendu exploités par l'entreprise sous enseigne Léon de Bruxelles, et ce, dans le cadre d'un contrat de location classique.

Le montant dégagé par cette opération est estimé à 35 millions d'euros après frais et impôts et avant remboursement de la dette s'y rapportant. Grâce à cette opération d'externalisation, Léon de Bruxelles souhaite se concentrer sur l'exploitation de ses restaurants, et trouve les moyens d'accélérer son programme de développement. De fait il prévoit l'ouverture de 5 restaurants en 2008, et de 8 à 10 par an à partir de 2009.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.