EDF prêt à investir dans le nucléaire en Chine

Selon Le Figaro, EDF serait sur le point de prendre 30% d'une co-entreprise aux côtés de China Guangdong Nuclear Power Corp. Les accords pourraient être signés à l'occasion de la visite du président Nicolas Sarkozy en Chine du 25 au 27 novembre 2007.

Selon Le Figaro du 21 novembre, EDF serait sur le point de prendre 30% d'une co-entreprise aux côtés de China Guangdong Nuclear Power Corp (CGNPC) pour développer des centrales nucléaires EPR en Chine. Selon le quotidien, des accords pourraient être signés à l'occasion de la visite du président Nicolas Sarkozy en Chine du 25 au 27 novembre. Le Figaro indique que le site industriel a déjà été sélectionné: il se situera à Taishan dans la province du Guangdong.

Une information confirmée ce matin par l'électricien: "EDF confirme poursuivre nos discussions avec CGPNC et précise qu'à ce stade les discussions ne sont pas abouties", a dit à Reuters une porte-parole du groupe.

Pour EDF, qui affiche depuis plusieurs mois son souhait de devenir opérateur en Chine, cette prise de participation, en qualité de co-investisseur, constituerait une opération majeure. En effet, ce sera la première fois que le groupe d'énergie français investira directement dans le nucléaire chinois. Les analystes financiers estiment qu'un accord pour devenir opérateur en Chine favoriserait les ambitions d'EDF dans d'autres pays.

Car outre la Chine, EDF cherche à implanter aux États-Unis, en Afrique du Sud et en Grande-Bretagne. Aux États-Unis, EDF a signé un partenariat en juillet 2007 avec l'Américain Constellation sur la propriété et l'exploitation de centrales EPR. Et il a signé vendredi avec lui un accord portant sur la création par les deux sociétés d'un joint-venture à 50-50 pour exploiter des centrales nucléaires EPR (réacteur de troisième génération).

En Bourse, le titre EDF progresse en milieu de journée, ce mercredi, de 0,44% à 84,17 euros. Le titre gagne près de 53% depuis le 1er janvier 2007. EDF s'était introduit en Bourse le 21 novembre 2005, à un cours de 32 euros. La capitalisation boursière du groupe atteint à présent 153 milliards d'euros.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.