Lancement de la filiale de courtage commune de la Société Générale et de Calyon

Les deux groupes financiers ont présenté leur nouvelle filiale de courtage baptisée Newedge, issue de la fusion entre Fimat et Calyon Financial. Cette dernière est spécialisée dans l'activité d'exécution et de compensation sur futures et options cotés sur des marchés organisés (FCM), sur le courtage interbancaire et sur l'activité de "prime brokerage".

Après la fusion annoncée en août dernier de Fimat et de Calyon Financial, la Société Générale et Calyon (Crédit Agricole) ont présenté ce mardi leur nouveau né, baptisé Newedge. Cette filiale de courtage commune est détenue à parité par les deux actionnaires, qui envisagent de l'introduire en Bourse "dans un délai de 18 à 24 mois".

Selon la présentation, Newedge a réalisé un chiffre d'affaires proforma de 1,1 milliard d'euros en 2007, en intervenant dans 17 pays et sur 70 Bourses dans le monde, en Amérique, en Europe et en Asie. Le groupe emploie quelque 3.000 collaborateurs.

"La maison de courtage se classe parmi les cinq premiers acteurs mondiaux de l'exécution et de la compensation sur l'ensemble des 10 plus importantes Bourses d'échanges", indiquent les deux maisons mère. Newedge est en particulier spécialisé dans l'activité d'exécution et de compensation sur futures et options cotés sur des marchés organisés (FCM), sur le courtage interbancaire et sur l'activité de "prime brokerage".

Pour la direction, le directeur général délégué de Calyon, Marc Litzler, va prendre la présidence du conseil d'administration de Newedge et Philippe Collas, le directeur général adjoint de la Société Générale, sera vice-président en charge des gestions d'actifs et des services aux investisseurs. Patrice Blanc, PDG de Fimat, est lui nommé directeur général.

Face au contexte de forte baisse des marchés financiers, le nouveau président du conseil d'administration de Newedge se veut confiant. "La création de Newedge ne pouvait se faire à un meilleur moment", assure-t-il. "Nous sommes convaincus que nos activités recèlent un potentiel de développement considérable. Nous opérons dans un secteur en mutation rapide et les incertitudes liées à l'environnement économique actuel créent de nombreuses opportunités pour Newedge". Le nouvel acteur mondial du courtage entend ainsi occuper rien de moins qu'une des premières places mondiales du secteur.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.