Après Total, les Chinois entrent chez BP

 |   |  252  mots
Le fonds souverain chinois aurait acquis 1% du capital du groupe britannique pour environ 2 milliards de dollars. Il s'agirait du même fonds que celui qui a acquis 1,6% de Total la semaine dernière.

Le fonds souverain chinois s'intéresse de plus en plus aux groupes pétroliers. Après avoir acquis plus de 1% chez Total, il s'attaque à BP, première capitalisation boursière britannique, ce qui ravive les questions sur la stratégie de Pékin pour investir ses immenses réserves de changes.

1% du capital du géant pétrolier britannique serait passé dans les mains du fonds souverain chinois, selon le Daily Telegraph. Un porte-parole de BP s'est dit informé de la participation de l'investisseur chinois, d'une valeur d'environ deux milliards de dollars, et a ajouté que tous les investisseurs sont les bienvenus. Il s'est refusé à préciser l'identité du nouvel actionnaire mais le Daily Telegraph, qui a le premier donné l'information mardi, précise qu'il s'agit du même fonds récemment entré au capital du français Total .

Ce fonds est l'Administration d'Etat des changes (SAFE), une émanation de la banque centrale chinoise qui gère la majeure partie des réserves de changes de la République populaire. Selon le Financial Times de vendredi dernier, ces réserves de changes atteignent 1.680 milliards de dollars (1.059,4 milliards d'euros) et le fonds SAFE a payé environ 2,8 milliards de dollars (1,76 milliard d'euros) pour constituer une part de 1,6% dans Total.

L'article du Daily Telegraph sur BP coïncide avec une visite à Pékin du chancelier de l'Échiquier Alistair Darling, pour lequel les fonds souverains sont bienvenus en Grande-Bretagne tant que leurs investissements sont motivés par des considérations financières et non politiques.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :