Citroën C4 Picasso : le monospace « high tech »

 |   |  1523  mots
(Crédits : DR)
Le nouveau C4 Picasso inaugure la nouvelle plate-forme allégée du groupe PSA. Voilà un monospace compact confortable, spacieux, sobre et original, qui renouvelle complètement le genre. Bravo Citroën. Dire que l’on a beaucoup de plaisir à le conduire serait toutefois exagéré !

Tout nouveau, tout beau. Citroën innove. Le C4 Picasso II renouvelle complètement le genre des monospaces compacts par sa carrosserie, son aménagement intérieur et sa plate-forme allégée. Avec sa carrosserie ovoïde très personnelle, il ne ressemble à aucun autre. Déjà ça. C'est d'ailleurs un vrai monospace au sens propre du terme, puisque le capot est extrêmement court. On aura peut-être du mal à s'habituer à son regard bizarre avec des mini-optiques inhabituelles. Mais, son côté OVNI plaira aux amoureux de « modernité ».

 

Grandes surfaces vitrées

 

A bord, on a toujours autant d'espace et de lumière. La surface habitable est formidable, avec des sièges arrière pratiques, coulissants et rabattables pour dégager un plancher plat. Il y a plein d'espaces de rangement (trop petits cependant) et le coffre est intéressant par ses dimensions et ses formes géométriques. Les grandes surfaces vitrées, qui caractérisaient le précédent modèle, ont été conservées. Très bien. On retrouve l'immense pare-brise que l'on peut agrandir vers le haut en remontant le ciel de toit. Si c'est très agréable par temps nuageux, c'est toutefois vite gênant avec du soleil, qui se reflète de partout. A l'usage, ce grand pare-brise se révèle…une fausse bonne idée. Mais qu'importe ! Pour une fois qu'un constructeur ne sacrifie par à la mode idiote actuelle des mini-vitrages type bunker…

 

Très « high tech »

 

La nouvelle planche de bord est aussi originale avec une débauche de haute technologie et deux écrans. Cette voiture connectée permet des tas de possibilités, de moduler l'éclairage, la présentation des cadrans, même de mettre les photos de sa famille… L'écran inférieur est tactile et il y a plein de fonctions. « High tech » assurée. Bref, c'est nouveau et très contemporain. Quant aux sièges, ils offrent un dessin atypique, genre mobilier design.

 

Sous-menus peu pratiques

 

Tout cela est-il pratique et réussi ? Ca, c'est moins sûr ! Le levier de vitesses a quitté sa position haut perchée du précédent modèle pour revenir en bas comme sur une berline. Résultat : le levier est un peu bas pour un monospace où l'on est assis plus haut. Le précédent tombait mieux sous la main. Du coup, l'accoudoir gêne, ce qui n'était pas le cas antérieurement. Les sièges maintiennent bien le dos mais le bourrelet à l'avant rehausse exagérément les genoux et permet d'accéder plus difficilement aux pédales pour les sujets de moins d'1,75 mètre. Dans ces conditions, la position de conduite ne nous a pas semblé optimale. Quant aux fonctions accessibles uniquement par l'écran tactile, elles obligent à rentrer dans des sous-menus rien que pour changer de station de radio mémorisée. Nous, on trouve ça moins pratique qu'un bouton bien répertorié. Tout ce qui oblige à quitter la route des yeux ne constitue pas un progrès à nos yeux… Enfin, il y a pléthore de gadgets qui ne servent à rien. Mais, après tout, ça amusera les passionnés de ce genre de joujoux.

 

Quelques grincements

 

Les plastiques se sont améliorés. Le matériau moussé du haut de la planche de bord séduit. Mais c'est moins bien dans le bas de ladite planche, avec des plastiques bas de gamme. Certains accessoires, comme le levier pour remonter le siège ou les poignées en tissu pour rabattre les sièges arrière nous laissent par ailleurs dubitatifs sur leur longévité. Enfin, une fois de plus, les bruits de roulement, de suspensions, petits crissements et grincements sur mauvaise route, nous ont agacés. Tout cela ne rassure pas, à tort ou à raison, sur le vieillissement de l'ensemble… La qualité perçue n'est pas tout. Les divers bruits parasites sont aussi à soigner.

 

Peu chaleureux

 

Reste l'ambiance intérieure. Même sur le troisième niveau de finition (sur quatre) de notre modèle d'essai, le tissu des sièges rêche ne fait pas cossu du tout. Dommage. Et que dire de l'uniformité noire lugubre de notre véhicule de test ? Le comble, alors que le précédent C4 Picasso se distinguait par des ambiances douces et chaleureuses ainsi que des tissus de sièges soyeux (velours, « alcantara »)... On vous conseille de choisir quand même l'harmonie Champagne (un peu) plus claire, pour échapper au triste camaïeu de noir et de gris foncé.

 

Qualités routières

 

Le C4 Picasso II inaugure la nouvelle plate-forme modulable « EMP2 » de PSA, sur laquelle reposera également la prochaine Peugeot 308. Citroën affirme avoir réduit le poids de 140 kilos. Ce qui est invérifiable, car le véhicule étant mieux équipé, on ne retrouve pas le gain de poids à l'évidence. Autant le dire d'emblée : comme d'habitude chez PSA, les trains roulants sont remarquables. La voiture tient parfaitement la route avec un très bon niveau de confort - sauf sur les petites inégalités un peu trop sèchement ressenties, ce qui est amplifié par le « clong » trop sonore des suspensions. Ah, évidemment, on ne peut pas dire que l'on éprouve un intense plaisir de conduite, ça non ! Mais le conducteur d'un monospace sera satisfait par des prestations difficiles à prendre en défaut. Les amateurs de pilotage regretteront, eux, une direction (électrique) un rien trop légère et au ressenti artificiel, ainsi qu'un comportement un peu pataud, même si c'est moins flagrant qu'avec le véhicule précédent. Bon point : la voiture se révèle plus manœuvrable dans les parkings souterrains, grâce à un rayon de braquage moins démesuré que naguère.

Citroën C4 PICASSO INT

 

Grande sobriété

 

Le moteur e-HDI 115 est une vieille connaissance. Optimisé pour consommer moins, il sacrifie quelque peu les relances ici. Il ne faut pas hésiter à changer de vitesse. A bas régime, il se montre apathique avec des démarrages lents et donc de légers à-coups si on force un tant soit peu le rythme. C'est le problème des moteurs à faible cylindrée, qui manquent de coffre. Dans les embarras urbains, ce trou en bas du compte-tours irrite. Ce moteur est à double visage. Car, après 1.500 tous-minute, il se réveille et remplit alors très convenablement sa fonction. Sur route, à une certaine allure, il n'y a rien à lui reprocher. Le guidage du levier de vitesses a beaucoup progressé par rapport à la commande précédente. Mais il demeure une certaine rugosité. Ca accroche encore un peu. En revanche, côté consommations, pas de problème ! Grâce notamment à l'allègement et aux réglages privilégiant la sobriété, les consommations ne dépassent guère les six litres aux cents. D'ailleurs, sobriété signifie bas rejets de C02 et l'avantage d'un bonus de 200 euros. Satisfaisant, tout comme le « Stop and Start » (arrêt et redémarrage automatiques au feu rouge), plus discret que chez les concurrents.

Citroën C4 PICASSO II AR

 

Prix intéressant, mais que d'options

 

Le prix de départ est de 23.670 euros avec la version de base Attraction et un moteur à essence de 120 chevaux. En diesel (90 chevaux), il faut compter 24.870.  En version Intensive avec la motorisation de 115 chevaux, comme sur notre véhicule d'essai, comptez 28.950 euros ! On a droit ici au GPS, à l'accès et au démarrage sans clé, à la caméra de recul (utile), aux sièges arrière coulissants et à une possibilité d'échapper au tout noir intérieur avec une solution alternative plus claire. Les options sont nombreuses. Le toit vitré panoramique est à 600 euros, les sièges mixtes tissu-cuir (moche) avec un repose pieds pour le passager à 850, les projecteurs bi-xénon directionnels sont à 800. Le Pack « Drive Assist 2 » à 1.250 euros ajoute un système pour se garer tout seul - qui exige plus de place que si vous le faisiez vous-même -, l'alerte de changement de file, les ceintures de sécurité actives qui se raidissent brutalement au démarrage (pas agréable), le régulateur de vitesse actif, la surveillance des angles morts.

 

« Voiture à vivre »

 

Le C4 Picasso II est original, rationnel, spacieux, bien conçu, sans défaut flagrant, facile - mais pas amusant - à conduire. Et il embarque les derniers équipements technologiques, souvent optionnels cependant. Une voiture à vivre, comme on disait autrefois chez Renault. Mais, on aurait aimé davantage de chaleur dans la présentation, une qualité de finition moins inégale - excellente par endroits, perfectible dans d'autres - une ergonomie et une insonorisation plus soignées…

Alain-Gabriel Verdevoye

 

Prix du modèle essayé : Citroën C4 Picasso e-HDi 115 Intensive : 28.950 euros (-200 euros de bonus)

 

Puissance du moteur : 115 chevaux (diesel)

 

Dimensions : 4,43 mètres (long) x 1,83 (large) x 1,61 (haut)

 

Qualités : Ligne et présentation originales, habitacle pratique et spacieux, équipement « high tech », comportement routier et confort satisfaisants, moteur sobre et agréable…

 

Défauts : … sauf à bas régime, boîte accrocheuse, certains plastiques toc, grincements sur mauvaise route, position de conduite perfectible, problèmes d'ergonomie

 

Concurrents : Peugeot 3008 e-HDi 115 Allure : 29.600 euros ; Renault Scénic dCi 110 Bose : 30.500 euros

 

Note : 14,5 sur 20

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/01/2014 à 16:44 :
problemes de start /stop non resolu par le reseau citroen.
a écrit le 27/01/2014 à 18:27 :
Que de gadgets inutiles...toujours sources de problèmes. Bling Bling...faites des voitures, pas des sapins de noel...
a écrit le 21/12/2013 à 18:57 :
Il est neuf et superbe, pourtant il est de retour au garage après 15 jours. Perte de puissance et arrêt inopiné du moteur. Continuer de circuler avec s'avère dangereux. Citroën connait le problème mais n'a pas de solution !!!!
je vais voir ce qu'ils me proposent lundi
a écrit le 17/09/2013 à 13:04 :
Les journaliste de la presse écrite ex (auto plus) ou de la presse audio il s'avère que ces soit disant spécialistes ne gratifie pas d'éloges nos constructeurs.Il est vrai que ces messieurs bien orientés politiquement ne cherchent pas a valoriser notre industrie automobile.Pourtant nos véhicules n'ont rien a enviés aux concurrents allemand a gamme identique.
a écrit le 13/09/2013 à 18:40 :
Pourquoi acheter des Volkswagen peu fiables, fades et avec un interieur pour tristus quand il existe des Citroen et des Peugeot meilleures et plus design.
a écrit le 08/09/2013 à 14:11 :
cette voiture est génial je veux la meme .
a écrit le 31/08/2013 à 17:11 :
J'ai pu l'essayer, pour remplacer eventuellement la voiture de mon epouse. Je ne suis pas du tout fan de monospaces mais celle ci est tres agreable a conduire et mes enfants etaient enchantes . De fait, Je ne comprends pas trop vos nombreuses objections. A aujourd'hui, ce me semble etre le meilleur choix dans cette categorie.
a écrit le 31/08/2013 à 15:33 :
"Bravo" dans le titre et après que des... bien ...mais....
C'est dommage que les constructeurs n'embauchent pas dans leur bureaux d'études et autres services de marketing tous ces journalistes du dimanche qui critiquent le lendemain ce qu'ils ont adoré la veille....et notamment dans le cas qui nous concerne ....lorsqu'il s'agit d'une voiture française ! ou bien nos constructeurs ne savent pas mettre de l'huile là ou il faut !
a écrit le 31/08/2013 à 15:25 :
Mais quand le groupe Peugeot et Citroën va-t-il se doter d'un boite automatique digne de ce nom, à doubles disques, comme ses concurrents VW et maintenant Renault ... la boite du capture c'est le jour et la nuit par rapport à une boite Peugeot ....
Réponse de le 31/08/2013 à 20:43 :
Y a^plus de sous pour la développer ... bien qu'elle soit dans les cartons depuis des années !
Faudra voir avec GM maintenant !
a écrit le 31/08/2013 à 13:16 :
Je cherche une nouvelle voiture pour ma petite famille et cette Citroen me fait vraiment. Je quitterai enfin ma Golf Plus avec son cortège de problèmes et surtout d?additions à rallonge !
Réponse de le 31/08/2013 à 14:01 :
j'ai eu les même soucis que vous mais avec une polo TDI.
Réponse de le 06/09/2013 à 13:34 :
Moi avec ma DSG7 sur A4 .. la concession me dit que c'est par ce qu je ne sais pas m'en servir ( d'une bôite auto ??? en full auto??).. je ne serais plusn jamais le pigeon de ces gens la..
a écrit le 31/08/2013 à 11:42 :
les feux arrières d'une VW!
a écrit le 31/08/2013 à 9:47 :
Vous parlez de modernité !
Je me demande ou ?

Quand on voit le manque de visibilité de chaque côté du pare-brise à cause des montants de ces petits triangles vitrés.

Quand on voit le pare-brise apporter une lumière gênante au dessus du conducteur ce n'est pas un progrès ... ce n'est pas un poste de DCA que diable ?
a écrit le 31/08/2013 à 7:44 :
Pour moi, high tech pour ce constructeur equivaut a pannes a repetition et concessionnaire incompetent.
Réponse de le 31/08/2013 à 10:23 :
tout à fait exact; DS 5 HYBRID = consommation normale, agrément de conduite nullisime (boite de vitesses) et fiabilité aléatoire
Réponse de le 31/08/2013 à 19:50 :
vorsprung duch technik ce n'est pas mieux: clim hs pendant les congés, turbo à 75000km. Bref c'est la dernière fois que j'achète une audi!
Réponse de le 06/09/2013 à 13:37 :
Vous avez de la chance moi elle demarre pas le matin .
Hèlène.
a écrit le 30/08/2013 à 22:35 :
Le journaliste déplore l'intérieur noir. Alors que les VW le sont toutes systématiquement avec des intérieurs tristes à mourir, là comme par hasard c' est un noir triste. Lorsqu' il teste une voiture allemande, c'est du noir gai.
Réponse de le 30/08/2013 à 23:10 :
Et encore, il a mis de l'eau dans son vin. Pendant des années, les journalistes automobiles français ont critiqué les intérieurs des voitures françaises pour ne pas dégager autant de sérieux que ceux des véhicules allemands. Et maintenant que les constructeurs français ont pris ce conseil en compte, et bien ils trouvent que ça ne va pas non plus. A.-G. Verdevoye n'est pas le pire à ce petit jeu. Il se murmure que VW est vraiment très gentil avec les journalistes. Ragots ? Je ne sais, mais à voir le décalage entre certains articles fort sympathiques sur les voitures allemandes et la réalité d'un essai, il y a de quoi se poser des questions.
Réponse de le 31/08/2013 à 10:45 :
vu le nombre de pub VW sur le site LT c'est tout vu.
Réponse de le 06/09/2013 à 13:41 :
Et encore on esgt loin des journalstes allemands de Auto-Plus qui reprennent les élements des brochures VW dans leurs articles ou de Chapatte sur M6 ou Turbo est carrement une émission de publu-reportge pour le groupe VW..
Réponse de le 06/09/2013 à 13:41 :
Et encore on esgt loin des journalstes allemands de Auto-Plus qui reprennent les élements des brochures VW dans leurs articles ou de Chapatte sur M6 ou Turbo est carrement une émission de publu-reportge pour le groupe VW..
a écrit le 30/08/2013 à 21:35 :
Diesel, Diesel, Diesel
A quand un essai du C4 Picasso Essence ( sans stop et start, sauf erreur )
Réponse de le 31/08/2013 à 9:35 :
En fait ce genre de véhicule est destiné à faire des kilometres donc il y a une certaine logique à tester un diesel. De plus, cela représentera surement 80% des ventes du C4 doncplutôt logique. Là où je suis d'accord avec vous c'est quand on teste une clio diesel ou une 500 diesel.
a écrit le 30/08/2013 à 19:54 :
sur mon X5 4.0 D à 76 000 ? j'ai aussi des plastiques bas de gammes en bas des fauteuils et l'intérieur est aussi tristounet. C'est grave docteur ?
a écrit le 30/08/2013 à 19:06 :
28.950 euros ! hi hi hi hi ah ah ah oh oh oh
Réponse de le 30/08/2013 à 23:18 :
c'est le prix d'une classe A avec moteur dci 110 cv de chez renault et sans tous les équipements de la picasso.... hahaha ohohohohoh hihihihihihi
a écrit le 21/08/2013 à 15:51 :
Encore le stagiaire ? :D
a écrit le 21/08/2013 à 15:24 :
C'est bien, comme il ne fallait pas publié l'article avant le 30 août, et bien vous avez mis 30 août comme date de publication ;)
a écrit le 21/08/2013 à 15:12 :
on est le 21 :)
a écrit le 21/08/2013 à 13:47 :
Dommage que vous soyez obligé de contrôler mon avis
j espère que vous ne bloquerez pas mon message qui pourrait vous paraitre un peu dur ..
a écrit le 21/08/2013 à 13:45 :
Ce journaliste ne sais de quoi il parle ! je viens de prendre possession de ce nouveau C4 picasso, après avoir rendu l ancien à 160000 km et jamais une panne ni de bruits bizarre.; enfin pas plus que certaines allemande dont je suis propriétaire avec les quelles je rencontre bcp de problèmes vu le tarif de X5 et serie 3
Je pense que Citroën vient encore une fois de faire un grand bon en avant ! La voiture est presque parfaite vu le tarif demandé.. A 160 kmh sur autoroute étranger, cette voiture est d un silence comme jamais .. vous écoutez votre musique et discuter sans probleme ..
L intérieur est superbe même si vous pouvez parler de plastique bas de gamme, que vous retrouver ds le dernier X5 de BMW voiture à plus de 50000 ?
Je pense que nos bon journalistes devraient analyser un peu mieux ce véhicule avant d écrire leurs torchon .. soyons solidaire de notre pays de notre savoir faire et de nos ingénieurs comme le sont nos voisins allemands !
nous sommes deja dans de beaux draps avec notre nouveau gouvernement, alors svp Mrs les journalistes n'allez pas dans ce sens de réduction de notre pays comme le fait la gauche !! Tirer vers le bas !! arrêter de critiquer ceux qui font du bien dans notre pays !!
Merci et à bientôt
B.B
a écrit le 21/08/2013 à 12:18 :
Publié le 21 aout...
a écrit le 21/08/2013 à 11:41 :
"NE PAS PUBLIER AVANT LE 30 AOUT " ???
a écrit le 21/08/2013 à 8:57 :
Hahaha "ne pas publier avant le 30 août" raté ;)
a écrit le 20/08/2013 à 23:38 :
ne pas publier avant le 30 aout... raté, le stagiaire s'est encore loupé :/

bon courage avec les RP de chez PSA ^^
a écrit le 20/08/2013 à 23:37 :
Trop tard !
a écrit le 20/08/2013 à 22:33 :
Cet essai ne devait-il pas n'être publié qu'après le 30 août ????
a écrit le 20/08/2013 à 21:08 :
ESSAI AUTO NE PAS PUBLIER AVANT LE 30 AOUT <= je pense que c'était pas écris assez gros par le redacteur !
Ahahah belle boulette :)
a écrit le 20/08/2013 à 20:54 :
oh le fail
a écrit le 20/08/2013 à 19:12 :
Pas mal !
a écrit le 20/08/2013 à 19:06 :
On est déjà le 30 Août?
a écrit le 20/08/2013 à 19:05 :
10,825? Peugeot le 20 août 19:05
a écrit le 20/08/2013 à 19:02 :
Une nouvelle delorean ?
a écrit le 20/08/2013 à 19:02 :
Bravo la publication le 20/08/2013 alors que le titre stipule " ESSAI AUTO NE PAS PUBLIER AVANT LE 30 AOUT Citroën C4 Picasso : le monospace « high tech » " :D
a écrit le 20/08/2013 à 19:01 :
Fail 30 août
a écrit le 20/08/2013 à 18:55 :
Ah zut ! Trop tard, c'est publié :/
a écrit le 20/08/2013 à 18:53 :
Ne pas publier avant le 30 aout, lol.
a écrit le 20/08/2013 à 17:47 :
Apres lecture, je me suis dit une chose : le C4 2 va bien se vendre mais il est clair qu'il est trop cher pour la qualité de finition. Je me dis que vu les bruits entendus, dans le temps ca va pas s'améliorer.
Bref encore une fois, ils ont fait les choses a moitié. Pas fini comme il faut et à un prix trop élevé (24K? le 1er modele c'est dingue !!!). a prendre d'occasion si vraiment besoin d'un modèle familiale mais pas neuf....
a écrit le 20/08/2013 à 17:40 :
ESSAI AUTO NE PAS PUBLIER AVANT LE 30 AOUT
visiblement c'est raté ^^''''

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :