Wall Street rebondit après le PIB américain

 |   |  889  mots
Les marchés attendaient avec appréhension la publication de cette première estimation du PIB alors que la Maison Blanche avait admis que le chiffre ne serait pas bon.
Les places américaines ont terminé en nette hausse jeudi après la première estimation du PIB américain au troisième trimestre, qui a moins reculé que prévu. Le Dow Jones gagne 2,11% à 9.181 points, le Nasdaq progresse de 2,49% à 1.699 points et le S&P 500 prend 2,58% à 954 points.

Comme attendu, l'activité américaine s'est bien contractée au troisième trimestre, reculant de 0,3% en rythme annuel. Ce repli du Produit intérieur brut (PIB) américain est en revanche inférieur aux estimations des analystes, qui tablaient en moyenne sur une baisse de 0,5%. Une bonne nouvelle donc pour les investisseurs. Et du coup, les indices new-yorkais ont rebondi jeudi..

Le Dow Jones gagne 2,11% à 9.181 points, le Nasdaq progresse de 2,49% à 1.699 points et le S&P 500 prend 2,58% à 954 points.

Les marchés attendaient avec appréhension la publication de cette première estimation du PIB alors que la Maison Blanche avait admis que le chiffre ne serait pas bon. Mercredi, en annonçant une nouvelle baisse de 50 points de base de ses taux, la Réserve fédérale avait indiqué que le fort recul des dépenses de consommation a entraîné un ralentissement "marqué" de l'activité au troisième trimestre.

Pour aider l'économie américaine à sortir de la crise et stabiliser les marchés, le Comité de politique monétaire de la Fed a donc opté pour un neuvième assouplissement monétaire depuis le début de la crise des subprimes à l'été 2007. Le principal taux directeur de la Fed est désormais fixé à 1%, un niveau historiquement bas expérimenté de juin 2003 à juin 2004. Cette décision avait largement été anticipée par les marchés, provoquant une envolée historique de plus de 10% mardi.

Du côté des valeurs, ExxonMobil est en légère hausse de 0,54% à 75,05 dollars. La première compagnie pétrolière mondiale, également plus forte capitalisation du Dow Jones, a dégagé un bénéfice trimestriel record pour une entreprise américaine. Au troisième trimestre, le groupe a ainsi gagné 14,83 milliards de dollars. Hors exceptionnels, les profits ont progressé de 42% à 2,59 dollars par action, contre 2,39 dollars attendus par les marchés.

Les autres valeurs pétrolières sont bien orientées, bien que les cours du pétrole soient repartis à la baisse, après être repassés temporairement au-dessus de la barre des 70 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex). Chevron gagne 4,48% à 74,18 dollars, ConocoPhillips prend 3,37% à 51,84 dollars et Halliburton progresse de 5,94% à 19,97 dollars.

Forte progression pour Staples. Le spécialiste des fournitures de bureau grimpe de 15,56% à 18,42 dollars après avoir annoncé que son bénéfice trimestriel serait supérieur aux attentes des marchés. Le groupe table sur un bénéfice par action compris entre 41 et 42 cents

Colgate-Palmolive progresse de 7,05% à 64,23 dollars. Le géant américain des produits d'hygiène et de soins a vu ses profits progresser de 19% au troisième trimestre, à 499,9 millions de dollars. Hors exceptionnels, le bénéfice par action s'établit à 98 cents, un cent de mieux que le consensus. Le groupe se dit à optimiste dans sa capacité à atteindre les prévisions des analystes sur l'ensemble de l'année et table sur une croissance à deux chiffres de son bénéfice en 2009.

Delta Airlines s'envole de 19,52% à 9,55 dollars. Le département (ministère) à la Justice a donné son aval à son projet de fusion vace Northwest Airlines, estimant qu'il ne risque pas d'entraver la concurrence. Cette opération, qui donnera naissance à la première compagnie mondiale en termes de passagers transportés, devrait être finalisée à la fin de l'année.

Visa prend 7,02% à 54,25 dollars. Le groupe américain de cartes de crédit a dégagé un bénéfice net de 804 millions de dollars sur l'ensemble de l'exercice 2007/08. Par action et hors exceptionnels, le bénéfice ressort à 58 cents au quatrième trimestre et à 2,25 dollars sur 2008, là où le marché tablait respectivement sur 56 cents et 2,23 dollars. Visa a par ailleurs annoncé avoir provisionné 1,1 milliard de dollars pour solder les poursuites engagées par Discover pour pratiques anti-concurrentielles.

American Express gagne 3,37% à 26,06 dollars. Le groupe de services financiers a annoncé ce jeudi le lancement d'un vaste plan d'économies de 1,8 milliard de dollars, qui prévoit notamment la suppression de 7.000 emplois, soit 10% de ses effectifs. Le groupe a prévu une provision pour restructuration au quatrième trimestre comprise entre 370 et 440 millions de dollars.

Waste Management progresse de 6,22% à 31,44 dollars. Le numéro un américain du ramassage des ordures a vu son bénéfice net progresser de 12% au troisième trimestre, à 310 millions de dollars. Par action, ce bénéfice ressort à 63 cents, un cent de mieux que les attentes des marchés.

Du côté des baisses, Eastman Kodak chute de 5,72% à 10,22 dollars. Le spécialiste de la photograhie a publié ce jeudi un bénéfice net de 96 millions de dollars. Hors exceptionnels, ces profits sont conformes aux attentes des analystes. Le groupe a par ailleurs revu à la baisse ses prévisions de résultats pour l'ensemble de l'exercice. Il table désormais sur une baisse compris entre 3 et 5% de ses ventes, contre une stagnation prévue précédemment.

Enfin, Motorola plonge de 5,31% à 5,17 dollars après avoir publié une perte nette de 397 millions de dollar au troisième trimestre. Hors exceptionnels, l'équipementier télécom a dégagé un bénéfice de 5 cents par action, alors que les analystes tablaient sur un BPA de 2 cents. Mais les marchés sanctionnent la révision à la baisse des prévisions de profits pour l'ensemble de l'année et le report de la scission de sa branche téléphones mobiles, désormais visée pour "au-delà de 2009".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Pour maintenant la FED ne pourra plus faire grand chose vis à vis de ce taux... "Le principal taux directeur de la Fed est désormais fixé à 1%, un niveau historiquement bas expérimenté de juin 2003 à juin 2004". Je vous recommande de saisir cette opportunité en bourse! http://www.delit-d-initie.com est un bon site pour identifier des opportunités d'investissement!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :