La cotation de Natixis suspendue pour la journée

 |   |  176  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Des informations de presse sur une garantie apportée par la maison mère du groupe ont poussé la direction à avancer la publication des comptes trimestriels à mercredi matin et demander une suspension de la cotation pour la séance.

C'est une information des Echos qui a mis le feu aux poudres. Selon le quotidien, BPCE, la maison-mère de Natixis, fruit de la fusion entre les Caisses d'Epargnes et les Banques Populaires, serait prêt à garantir les pertes liées aux actifs illiquides de la banque. Après le premier trimestre 2009, le déficit de ce portefeuille atteignait déjà 33 milliards d'euros, ce qui a fortement pénalisé les résultats de la banque.

Cette garantie reviendrait à créer un véhicule séparé du reste des actifs de Natixis qui isolerait les "actifs pourris". De part la fusion entre les deux groupes bancaires, cette garantie est déjà implicite selon le quotidien. Reste que l'annonce des Echos a conduit Natixis à demander la suspension de sa cotation pour la journée.

La banque a également avancé la publication de ses résultats trimestriels de 24 heures. Elle est désormais prévue mercredi matin à 11h15 et la cotation devrait reprendre également mercredi matin. Ce mardi, Natixis va tenir un conseil d'administration.

(retrouvez le communiqué de Natixis)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Quelle est l'information ?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
tiens , çà faisait longtemps, mais çà ne pouvais pas durer.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
En clair on isole le passif et tout les éventuelles créancier, ont crée une nouvelle structure toute propre sans se soucier des actifs mal évalué, comme l'a fait le credit lyonnais, il y a quelques année, cela avec l'argent des épargnants de la caisse d'épargne, facile!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Quoiqu'il en soit les petits porteurs influencés par la BP CE pour acheter en 2006 a 19.55 auront définitivement perdus leurs économies.
Pas de risques disaient t'ils "nous ne sommes pas impliqués dans les subprimes" et c'était vrai la banque populaire et la caisse d'épargne en tant que t'elles ne l'étaient pas mais la filiale Natixis ???
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
décidément, avec les BANQUES POUPULASSES quel BOURBIER ! les PEROLITUDES n'ont pas fini de nous DESOLER et de surpendre les pauvres investisseurs PIEGES !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
je ferme tous mes comptes à la caisse d'épargne /compe cheques comptes livrets et pea/ pendant qu'is en est temps encore.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Et allez !
Encore une boite créé uniquement pour etre mise en faillite avec les dettes (aux frais des contribuables)
Finalement les banquiers ne font pas mieux que les roublards du BTP...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
il semble que le titre va booster trés bientôt
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Mais qui donc a crée Natixis?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Bien entubés par les banquiers messieurs les petits epargans
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
comme l'a ecrit BUCY je m'interroge sur le maintien de mes comptes à la caisse d'epargne, je n'ai plus confiance
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Encore un montage financier qui va faire payer cher les contribuables français sur cet fusion raté

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :