La Bourse de Paris a perdu plus de 1%

 |   |  322  mots
La Bourse de Paris termine dans le rouge ce lundi. Les marchés étaient inquiets dans l'attente de statistiques économiques importantes cette semaine et alors que les publications de résultats d'entreprises se poursuivent. Le CAC perd 1,07% à 3.653 points.

L'ensemble du secteur bancaire évolue dans le rouge. Dexia enregistre la plus forte baisse de l'indice. Le titre recule de 3,76% à 5,97 euros.

Société Générale perd 0,95% à 56,21 euros. Sa filiale grecque, Geniki Bank, a annoncé une perte de 36,2 millions d'euros au premier semestre, contre 10 millions d'euros l'année dernière.

BNP Paribas est toujours mal orientée, en recul de 1,71% à 56,17 euros.

Crédit Agricole cède 2,49% à 12,92 euros après sa belle hausse de la semaine dernière.

Et sur le SBF 120, Natixis chute de 5,97% à 3,18 euros. La semaine dernière, la banque a fait un bond de plus de 40% à la Bourse de Paris.

L'Oréal baisse de 1,18% à 68,68 euros, pénalisé par la baisse de recommandation d'ING. Pourtant Chevreux, Oddo, Natixis et CM-CIC ont relevé leurs objectifs de cours sur le titre.

Sanofi-Aventis cède 1,76% à 47,32 euros. Son médicament vedette contre les risques cardiaques, le Plavix, serait moins efficace que la pilule Brilinta de son concurrent, AstraZeneca, selon une étude publiée dimanche.

Sur le SBF 120, Wendel affiche une baisse de 7,04% à 32,92 euros. Sa perte nette atteint 960 millions d'euros au premier semestre, contre un bénéfice de 314 millions d'euros un an plus tôt.

Toujours hors CAC 40, Altran chute de 8,20% à 2,51 euros. Le résultat opérationnel du groupe a plongé au premier semestre, à 9 millions d'euros contre 59 millions un an plus tôt.

Carrefour recule de 0,77% à 32,84 euros, malgré le relèvement d'objectif de cours d'Oddo.

Du coté des hausses, PPR affiche l'augmentation la plus importante du CAC 40 avec 1,22% à 81 euros.

Hors CAC, Sopra gagne 3,08% à 35,50 euros. La SSII a enregistré des résultats trimestriels inférieurs aux attentes, mais elle maintient ses objectifs de ventes pour l'ensemble de l'année.

Du côté des marchés pétroliers, le baril de WTI américain et celui de Brent de la mer du Nord chutent fortement et tombent sous la barre des 70 dollars à 69 dollars.

Du coté devises, l'euro vaut 1,4340 dollar.

(également disponible en vidéo sur le site)

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :