Kaufman et Broad s'envole dans l'attente de ses résultats

 |   |  303  mots
Le titre du promoteur immobilier bondit de 8% ce mercredi après avoir déjà pris 15% la veille. L'action pourrait réagir sur des anticipations de bons résultats ainsi que sur de nouvelles spéculations autour d'une opération de rachat de PAI Partners.

Que se passe-t-il autour de Kaufman and Broad? Le titre s'envole de nouveau ce mercredi de 8,33% à 21,99 euros, après avoir déjà signé mardi la plus forte hausse du SRD. Le titre avait bondi de 15%.

Dans les faits, le promoteur immobilier doit publier ce mercredi soir après Bourse ses résultats financiers pour les neuf premiers mois. Selon Emmanuel Parot de la société de bourse Gilbert Dupont, le groupe pourrait annoncer des résultats satisfaisants pour le troisième trimestre, notamment en terme de réservations. Ces performances laisseraient augurer que "l'activité pourrait bien repartir en 2010".

Pour Samuel Henry-Diesbach chez Kepler, la valeur, très attaquée avec la crise, pourrait profiter à plein d'un retour des investisseurs dans un contexte macroéconomique plus favorable. A l'image de l'envolée enregistrée par l'allemand IVG, dont le titre a bondi de plus de 30% en un mois, passant de 4,7 euros à 7,3 euros.

Kaufman affiche pour sa part une progression de 36% sur un mois avec un cours à seulement 14 euros début septembre. L'action était même tombée à 5 euros en début d'année. Pour rappel, le promoteur a vu ses comptes passer dans le rouge au premier semestre, avec une perte nette de 27,5 millions d'euros (contre un bénéfice de 11,7 millions un an plus tôt).

Outre ces éléments, la valeur pourrait aussi profiter d'une "dimension spéculative" selon Emmanuel Parot, autour des intentions de PAI Partners. Le fonds d'investissement est monté dernièrement de 85% à 90% du capital, relançant les rumeurs autour d'un rachat sur le solde des actions Kaufman & Broad et d'un éventuel retrait de la cote. En mai dernier, après une nouvelle vague de spéculation, PAI avait pourtant démenti vouloir lancer une offre publique d'achat sur les actions du promoteur qu'il ne détient pas encore.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :