Légère baisse à la Bourse de Paris

 |   |  436  mots
La Bourse de Paris résiste à la baisse surprise de la confiance des entrepreneurs allemands (indice Zew). A mi-séance, le marché réduit légèrement ses pertes. Le CAC 40 abandonne 0,3% à 3.835 points.

Le secteur financier plombe la tendance. Les investisseurs prennent leurs bénéfices avant le début des publications de résultats trimestriels des banques américaines. Dexia subit le plus fort repli du CAC avec un recul de 3,22% à 6 euros. Crédit Agricole abandonne 2,46% à 14,50 euros. La banque verte pourrait être la prochaine à lancer une augmentation de capital pour rembourser les aides de l'Etat.

Le titre Société Générale ne parvient pas à se redresser et recule de 1,45% à 46,80 euros. Hors CAC 40, Natixis cède 0,64% à 4,03 euros. Sa maison-mère, BPCE, annonce une augmentation de capital pour rembourser partiellement les aides de l'Etat. Seule exception à mi-séance, BNP Paribas progresse de 1,76% à 54,84 euros. C'est aujourd'hui que se termine la souscription à son augmentation de capital. Toujours dans le secteur financier, on notera aussi la baisse de l'assureur Axa dont le titre abandonne 1,6% à 19,04 euros.

Le secteur de la construction est victime de prises de bénéfices: Saint-Gobain recule de 2,74% à 38,15 euros, Bouygues de 1,8% à 36,73 euros et Vinci se replie de 0,76% à 39,35 euros. Schneider cède 0,9% à 72,85 euros. Seul Lafarge grapille 0,2% à 64,11 euros. Le cimentier a annoncé ce matin une augmentation de capital réservée aux salariés.

Hors CAC 40, Neopost perd 2,53% à 63,85 euros après l'annonce d'une émission d'obligations convertibles.

Pour les hausses, Peugeot enregistre la plus forte hausse de l'indice depuis ce matin avec un bond de 3,5% à 23,20 euros. Le titre est soutenu par la croissance de plus de 80% des ventes de voitures en Chine en septembre. Mais son concurrent Renault n'en profite, lui, pas vraiment et recule de 0,14% à 35,20 euros.

ArcelorMittal avance de 1,95% à 26,20 euros. Le sidérurgiste est très sensible à l'évolution des cours du pétrole. Or ceux-ci sont en nette hausse depuis ce matin.

De son côté, Total, la première capitalisation du CAC, permet de limiter la baisse du marché avec un gain de 0,6% à 41,24 euros.

Hors CAC 40, Eurotunnel avance de 2,43% à 7,58 euros. SG Securities a doublé son objectif de cours sur la valeur. Par ailleurs, le gestionnaire du tunnel sous la Manche est candidat à au rachat de la ligne grande vitesse qui relie Londres au tunnel. Le gouvernement britannique souhaite la privatiser.

Le gestionnaire de cliniques et de maisons de retraite Orpea gagne 2,6% à 34 euros. Le groupe a relevé sa prévision de chiffre d'affaires pour 2009.

Sur les marchés pétroliers, le baril de WTI américain s'échange contre 74 dollars et celui de Brent de la mer du nord contre 72 dollars. L'Opep a révisé à la hausse sa prévision de demande mondiale pour 2009 et 2010, ce qui fait grimper les cours. Côté devises, l'euro frôle ses plus hauts niveaux de l'année à 1,4830 dollar.

(également disponible en vidéo)
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :