La météo boursière pourrie d'avril

 |   |  684  mots
DR
DR (Crédits : VIA BLOOMBERG NEWS)
"Le point G de l'Europe c'est la Germanie pas la Grèce". Retrouvez le Morning-Zapping de Marc Fiorentino.

Un mois pour tout perdre

Le Mois d'Avril s'achève et on est loin de la satisfaction béate des observateurs boursiers du fin Mars. On célébrait alors le meilleur trimestre boursier depuis des dizaines d'années dans la plupart des pays. Avril a été à l'image de la météo, la vraie. Pourrie. Quelques éclaircies, rarissimes entre des orages et des tempêtes permanentes. Dans beaucoup de pays, comme la France, on a perdu en un seul mois, le mois d'avril, toute la performance grignotée à la force de l'investissement en trois mois. Le mois s'achève par un long week-end. Le temps de la réflexion.

Pile ou face

Mai va être un mois crucial. Déterminant. Il permettra de savoir si Avril n'était qu'un accident de parcours dans le rebond de 2012 ou si le retournement de tendance à la baisse se confirme. Vous voulez la réponse? Jouez à pile ou face

En mai l'Europe va voter

En France on s'apprête à donner à François Hollande le premier grand poste dans un gouvernement de sa vie. Il commence fort puisque le premier poste sera celui de président. En Grèce on va voter pour des partis qui disent non à l'austérité et non à l'Europe. En Allemagne on va voter dans deux régions cruciales pour envoyer un coup de semonce à un gouvernement qui, aux yeux des Allemands, en fait trop pour sauver l'Europe.

Tirer sur les ambulances

C'est la spécialité des agences de notation. L'Espagne est asphyxiée. Elle ne parvient pas à émerger. Loin de là. Elle s'enfonce jour après jour un peu plus dans la crise. C'est le moment qu'a choisi l'agence Standard and Poors pour dégrader l'Espagne de A à BBB+ avec en plus une perspective long terme négative. Ouvrons les yeux: l'Espagne va avoir besoin de l'aide de l'Europe, comme la Grèce, l'Irlande et le Portugal.

L'envolée du chômage

Nicolas Sarkozy déjà à moitié englouti dans les sables mouvants de la défaite n'avait pas besoin de ça: le nombre de chômeurs a augmenté de 0.6% en mars. Onze mois de hausse du chômage avec en prime une accélération.

Le scoop du jour

Encore un fois dans le Parisien. Une équipe américaine affirme avoir découvert l'épicentre du plaisir féminin, le point G. Vous ne pouvez pas le louper, ils est à16.5mm de la partie supérieure de l'urêtre, fait 8.1 mm de long et 3.6 mm de large. Le point G de l'Europe c'est la Germanie pas la Grèce.

Une inégalité insupportable

Continuons sur les sujets de fond en cette veille de week-end prolongé et de mois de ponts. Avec un cri de révolte masculin! Ras-le-bol de l'inégalité devant la teinture. Quand on voit la coiffure de notre Futur Président ou celle de Bernard Tapie ou d'autres comme Dick Rivers, on se demande quand les hommes auront droit à des vraies teintures et pas de pots de cirage. Mais que fait l'Oréal???

Les banques européennes en difficulté

L'argent offert par la Banque Centrale européenne les a aidées, mais si on regarde les cours de bourse des banques européennes, on s'aperçoit que les valorisations ont souvent été divisées par 10 (!!!) et que les perspectives ne sont pas brillantes.

Mario montre dit pouce

"Pouce". On ne joue plus. Et celui qui parle n'est pas un comique. Mario Monti vient de s'apercevoir que malgré tous ses efforts, il n'y parviendra pas. Il n'atteindra jamais les objectifs de déficit public imposés par l'Europe. Pour lui l'équation est impossible à résoudre. Comme il n'ose pas, encore, demander l'annulation partielle de sa dette; il rejoint le choeur des Raeliens Keynésiens qui veulent un plan de relance qu'on n'a pas les moyens de se payer. Si même Monti flanche, on est mal...

Amusant

Le 1er mai on va fêter le travail alors que mai sera le mois où la France travaillera moins que tous les pays du monde et de loin.

 

Marc Fiorentino, monfinancier.com

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/04/2012 à 10:18 :
Votre problème Monsieur Fiorentino c'est qu'on ne comprend pas vraiment ce que vous voulez. Un jour vous êtes un financier un autre un économiste un autre un voyeur, vous n'êtes pas très lisible. A part détester la gauche ça ne fait pas de vous quelqu'un de clairvoyant avec des solutions crédibles. Prenez le temps de réfléchir vous y gagnerez pas en argent mais en substance.
a écrit le 27/04/2012 à 9:02 :
la relance politique est un leurre : seule la croissance des entreprises apporte de la richesse !!!
bien sûr que l'on va connaitre des moments difficiles, très difficiles mais nous avons une chance inouïe : notre potentiel de croissance est gigantesque, oui vraiment gigantesque : on a un besoin gigantesque de logement, on a un besoin gigantesque d'alimentation à prix raisonnable, etc....
en revanche on a AUCUN besoin en revanche de politique ni de haut fonctionnaires qui ponctionne sur la richesse nationale et ne rende RIEN !!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :