Que penser du ton agressif du FOMC ?

 |  | 386 mots
Lecture 2 min.
(Crédits : Forex)
Les déclarations du FOMC sont toujours pleines de surprises ! Alors que celle du mois de septembre s’était avérée étrangement conciliante, celle du mois d’octobre fût l’exact opposé. Une bonne occasion pour nous de revenir sur l’événement et d’en prendre la pleine mesure concernant le dollar américain et le marché des changes.

Comme prévu, la fed a décidé de poursuivre son programme de « tappering » mettant ainsi fin à sa politique d’assouplissement quantitatif. En plus de cela, le comité a décidé de conserver la mention « beaucoup de temps » concernant le délai relatif à l’augmentation des taux d’intérêt.

Malgré cela, l’évaluation économique des responsables politiques américains est plus optimiste puisque ces derniers voient des améliorations concernant l’inflation et les niveaux d’emploi. En effet, ils ont reconnu des gains d’embauche solides et un taux de chômage faible et ont précisé que la sous-utilisation des ressources de main d’œuvre diminuait progressivement.
Concernant l’inflation, les membres du FOMC prédisent que les pressions sur les prix à court terme devraient être alourdis par la baisse des prix de l’énergie. Cependant, ils ont ajouté que la persistance d’une inflation en dessous de 2% avait quelque peu diminué. Il n’en fallait pas plus pour les investisseurs du forex pour voir cela comme un signe que le FOMC est moins préoccupé par les risques de déflation apportés par l’appréciation actuelle du dollar.

Avec cela, plusieurs analystes ont souligné le fait que la fed redevenait l’une des banques centrales les plus bellicistes. Etrange donc, que la présidente Yellen n’est que très légèrement évoqué la possible récession à venir en zone euro et le ralentissement économique de la Chine.

A en juger par la réaction du billet vert, il semble que les traders soient une nouvelle fois dans l’attente d’une hausse des taux d’intérêt de la fed avant la mi-2015. Pour cela, il faudra encore attendre pour voir si l’économie américaine maintien son cap au milieu du ralentissement économique mondial.

Retrouvez toute l'actualité du Forex sur Forex.fr

Pour aller plus loin, retrouvez toutes les données sur les devises

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/10/2014 à 12:35 :
A quand déciderons nous de rendre a César ce qui est a César?! Si le dollars est leur monnaie a nous de décider que c'est aussi leur problème et non pas le notre!
a écrit le 31/10/2014 à 12:30 :
Non, le ton de la Fed n'est pas agessif. C'est juste un retour à la normale. Avec un taux de chômage très bas, moins de 6%, et un taux d'inflation proche de l'objectif de 2%, une politique monétaire ultra accommodante est totalement injustifiée, et même dangereuse. Les taux proches de 0 n'ont aucune justification. Ne pas oublier que des taux trop bas ont créé la bulle spéculative gigantesque ds subprimes, dont nous payons encore les conséquences désastreuses. Il est urgent de remonter ces taux. Il y a déjà de nombreuses bulles spéculatives qu'il faut dégonfler : les Dow Jones est à plus de 17 000 alors qu'il n'avait jamais été à plus de 13500 avant la crise de 2007 !!! Et la valeur ds obligations d'état est bien trop élevée.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :