Le miracle économique français

 |   |  389  mots
(Crédits : Reuters)
Chaque matin l'actualité commentée par Marc Fiorentino...

MonFinancier

L' Insee a publié de nouvelles prévisions pour 2015. Et, surprise!, la croissance va rebondir. Pas un rebond puissant certes, mais un rebond tout de même. 0.3% de croissance au premier trimestre, 0.3% au deuxième. Malgré une absence totale de vraies réformes, et une accumulation de décisions politiques totalement contre productives. Ce pays est vraiment étonnant et déroutant.

LA FRANCE FLOTTE MAIS NE COULE PAS
La France est quand même un pays incroyable. C'est même dans le laboratoire de l'histoire économique mondiale, un spécimen rare, déroutant, inclassable. Un pays qui traverse une crise comme celle de 2008 sans connaître de vraie récession brutale comme l'Europe du Sud ou même la Grande-bretagne ou les États Unis et qui parvient depuis à flotter sans couler malgré une accumulation de décisions politiques anti économiques et totalement stupides. Quand le monde coule, la France flotte, quand le monde redémarre, la France se laisse porter par le vent. C'est tout simplement ahurissant.

LE MIRACLE
0.3% de croissance pendant les deux premiers trimestres c'est déjà miraculeux. Sans réformes structurelles, avec des impôts toujours plus élevés, une asphyxie permanente des permanentes, et un état omniprésent et incompétent. Certes le chômage ne va pas baisser, il devrait même encore augmenter. Mais tout de même. Selon l'Insee, la France va bénéficier de la baisse de l'euro, de la baisse des cours du pétrole et de la reprise économique de certaines zones économiques. Une fois de plus nous sommes sauvés par des éléments extérieurs inattendus.

UN OBJET ÉCONOMIQUE NON IDENTIFIE
La France bénéficie également de taux d'intérêt historiquement bas. Des taux qui ont encore atteint hier un niveau historique à 0.85% à 10 ans. Et ces taux nous ne les devons pas à notre déficit ni à notre dette mais à un contexte européen déflationniste. Encore un coup de chance. La France est un objet économique non identifié. Un pays riche, très riche, grâce à des ménages Français économes et raisonnables et des entrepreneurs résistants, très résistants. Rajoutez à cela une immense dose de bol, et vous avez une combinaison qui nous permet de...


Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/12/2014 à 15:20 :
Ce Marc Fiorino qui ne cesse de se tromper dans ses prévisions qu'il égraine depuis quelques années à cdansl'air tout en étant un piètre visionnaire. Les taux d'intérêts vont flamber nous annonçait t'il, perdu ils n'ont jamais été aussi bas. Qu'en est il des bulles des autres pays qui se portent si bien et qui sont ses références: les USA et la pauvreté plus la bulle des gaz de schiste, le Royaume uni et sa bulle immobilière...
a écrit le 26/12/2014 à 16:27 :
C'est peut être toi qui a rien compris ?
a écrit le 19/12/2014 à 23:50 :
pour les autres pays un bon vent qui va gonfler leurs voiles, mais pour nous un petit gite mais pas de quoi mettre un foc pour faire avancer le mistral .
a écrit le 19/12/2014 à 18:18 :
On a une convergence favorable d'éléments extérieurs ce qui rassure ceux qui ne font rien pour préparer la suite. Par contre j'attends de voir la convergence défavorable, disons dans les 12 mois, du pétrole qui va remonter (il n'y en a plus assez pour couvrir les besoins actuels), de l'euro également ( vu la valeur des autres devises Yen, Livre UK, dollar dans quelques mois...) et des taux d'emprunt (quand tous les spéculateurs vont siffler la fin de la récré en France). Comme on dit, c'est quand la mer redescend que l'on voit ceux qui n'avaient de maillot.
a écrit le 19/12/2014 à 17:29 :
Tous les espoirs sont permis puisque nos aussi fins sachants de la chose financière et économique ne comprennent pas ce qui se passe. Si cela se comprend facilement du côté des bourses casinos avec les spéculateurs baptisés investisseurs, navrant que l'économie concrète véritable leur soit aussi obscure.
a écrit le 19/12/2014 à 14:18 :
et que certaines décisions prises soient les bonnes ne serait pas une des raisons que vous ne pourriez pas admettre ?
Il n'y a peut être pas tout à jeter dans le modèle français, je sais que ça peut étonner certains financiers idéologue par la même occasion.
Réponse de le 19/12/2014 à 15:16 :
Rappelez-nous SVP les bonnes décisions des socialistes depuis qu'ils dérobés le pouvoir avec moins d'un tiers des inscrits sur les listes électorales. Le mariage homo, la légalisation de la GPA, la gratuité de la pilule pour les ados, la hausse générale des impôts, ...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :