Le miracle de la SNCF ?

 |   |  327  mots
(Crédits : MonFinancier.com)
Chaque matin, l'actualité économique commentée par Marc Fiorentino...

Le gouvernement a décidé de s'attaquer à ce qu'on considérait comme inattaquable: la réforme de la SNCF. Cette réforme n'est peut être pas la mère de toutes les réformes mais c'est une réforme hautement symbolique. La réforme d'un système totalement absurde et désuet. L'occasion également de mesurer la capacité de ce gouvernement à faire plier les syndicats. Si le gouvernement y parvient, chapeau !

LA RÉFORME DE LA SNCF C'EST MAINTENANT
Non seulement le gouvernement veut s'attaquer au dossier de la SNCF. Mais il veut le faire maintenant. Et il veut le faire rapidement. C'est ce qu'a annoncé hier Édouard Philippe. La méthode ? Deux mois de concertation mais avec l'utilisation des ordonnances en cas de blocage pour que la réforme soit adoptée avant l'été.

LE STATUT DES CHEMINOTS
fait partie de ces aberrations à la française qu'aucun gouvernement n'a osé ou n'est parvenu à attaquer. Édouard Philippe annonce la fin du statut des cheminots pour les nouvelles recrues. La "nouvelle" SNCF serait également transformée en société nationale à capitaux publics, "ce n'est pas une privatisation puisque l'Etat détiendra des titres incessibles" et elle s'ouvrirait également à la concurrence. Une vraie révolution, même si, pour l'instant, certaines propositions du rapport Spinetta comme la fermeture des petites lignes ne sont pas d'actualité.

LES SYNDICATS JOUENT LEUR VA TOUT
Pour les syndicats, la "bataille du rail" est leur dernière chance de prouver qu'ils représentent encore une opposition au gouvernement. Ils ont tous protesté, à l'unisson, sur le fond et la forme de la réforme et prévoit d'ores et déjà une grève majeure. Préparez vous à des semaines de perturbation. Ce sera pénible mais il faut que le gouvernement tienne car ce combat va bien au delà de la SNCF.

MERKEL ET L'APRÈS...
Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :